Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
www.presssagrun.com

LE RENONCEMENT: définition et présentation du dossier...

27 FĂ©vrier 2009, 16:19pm

Publié par pressagrun


Le RENONCEMENT

définition


La premiÚre définition du renoncement aparait dans le dictionnaire de l'académie française en 1694.
A cette époque l'action de renoncer ne se disait que dans les choses de morale et particuliÚrement de morale chrétienne.
On renonce avant tout:
 Ă  soi-mĂȘme,
aux honneurs,
aux plaisirs,
à la vanité.

En 1787, la définition du mot est reprise.
Mais en pleine industrialisation, on renonce Ă©galement:
 Ă  une succession,
Ă  une entreprise,
 Ă  la poursuite de ses droits.

 C'est Ă  dire qu'on abandone:
 la possession,
la prétention,
 le dĂ©sir,
 l'afection (et non l'affection!)...
Ă  sa religion,
 Ă  sa foi.

On désavoue également quelqu'un, en LE renonçant.

Le verbe renoncer n'est donc actif que lorsqu'il est réciproque ou régit les persones.
 On a renoncĂ©, ou on renonce Ă  la foi chrĂ©tienne par exemple.

L'acte de renoncer est la RENONCIATION qui est un acte extérieur.
 L'acte par lequel "on renonce"... de quelque chose.
On se renonce soi-mĂȘme.
On renonce quelqu'un (on le désavoue),
ou on se renonce Ă  soi-mĂȘme.

A présent que nous possédons plus de biens, mais également plus de vocabulaire, on peut renoncer à tout.
C'est Ă  dire:
 laisser de cĂŽtĂ©,
 abandonner.

Les boudhistes par exemple sont dans la renonciation des biens terrestres (comme certains moines), ainsi que des Ă©motions.
Cela afin d'atteindre le NIRVANA, dépourvu de sensations ou de sentiments, bons ou mauvais.

Si l'on renonce, en pareil cas, on atteint l'Absolu.
Le but suprÚme étant de s'oublier, et pourquoi pas de devenir un pur esprit, dépourvu d'ENVIES ? ... D'en vie ????

Renoncer, c'est aussi accepter.

La renonciation, ou le renoncement amĂšnent donc Ă  l'ACCEPTATION.

L'acceptation de ce qui est.
De soi.
Des erreurs.
Des difficultés de la vie.

Un mot négatif (qui enlÚve quelque chose), devient positif.

Le renoncement apporte alors la tranquilité, vient à bout de la rancoeur.
Donne la SERENITE.

Je renonce Ă  me venger.
J'accepte cette offense sans me défendre.

Renoncer c'est accepter que la vie soit imparfaite, ou pas comme on la voudrait ....

Chacun, dans ce "Dossier" va vivre le renoncement et l'expliquer à sa façon, dans les articles qu'il aura rédigé...



pressagrun

Voir les commentaires

LE RENONCEMENT: par l'absurde ...

27 FĂ©vrier 2009, 16:16pm

Publié par pressagrun


Le RENONCEMENT
par l'absurde


Renoncer.
C'est re-non.
C'est dire non.
C'est accepter de ne pas avoir. De ne pas ĂȘtre. De ne pas devenir.
Quelque chose ou quelqu'un;
Mais ce n'est pas refuser d'ĂȘtre soi-mĂȘme, si on est humble.

Renoncer c'est ĂȘtre nu, sans artifice et sans duplicitĂ©.
C'est accepter la simplicité de ce qui arrive, sans tenter d'infléchir les évÚnements avec égoïsme.
Le renoncement n'est pas narcissique, ni Ă©gocentrique.
Il porte vers un idĂ©al d'honnĂȘtetĂ© qui rend la vie simple et dĂ©nuĂ©e de calcul.

Le renoncement aide Ă  partager avec plaisir.
Il ne connait pas l'aigreur, car son sens est dans la certitude que le Bien rend heureux.
Et que le bonheur de l'autre est contagieux.

Prenez un héritage que l'on attend avec cupidité.
Celui qui veut tout, va manoeuvrer pour y arriver.
Son arme est la manipulation.
Mais est-il heureux de biens si mal acquis ?ne peut se satisfaire d'une telle démarche. Quel qu'en soit le résultat.
MĂȘme si La rĂ©ussite est apparente. La conscience de celui
Biens mal acquis ne profitent jamais, dit le proverbe.
La conscience (appelée inconscient par les psychanalistes!), qui la porte, n'est pas dupe. Elle se transforme en culpabilité et en aigreur.
Car la Vérité est autre.
Et c'est elle qui participe de la paix de l'Ăąme.

Les biens terrestres, l'avidité, tout concoure à faire la guerre.
Obtenir le plus de choses mtérielles, voilà ce qu'on nous enseigne.
Mais Ă  quel prix ?
Et est-ce le Bon choix de vie ?
Pour que certains s'enrichissent, il faut que d'autres s'apauvrissent.
Est-ce ce que nous voulons avoir Ă  expier sur notre lit de mort ?
Car un jour, au bout du chemin, nous redeviendrons tous Ă©gaux.
RĂ©duits Ă  un petit tas de poussiĂšre.
Que voulons-nous laisser sur cette terre ?
Telle est la question du RENONCEMENT.




CHRISTINE STROHL-GRÜN

Voir les commentaires

LE RENONCEMENT: sans regrets, ni remords...

27 FĂ©vrier 2009, 16:08pm

Publié par pressagrun



LA VIE EST FAITE DE RENONCEMENTS




Renoncer, renoncer Ă  des choses dans la vie, c'est chaque jour que l'on doit le faire.

Renoncer malgré soit car ce n'est pas possible.

Pourquoi?

Pourquoi ne pas foncer?

Pourquoi ne pas aller au delĂ  des limites de sa vie?

Il n'y a que les rĂȘves qui le permettent....

Sauf si on force le destin en gagnant des millions au loto!!

Renoncer est si dur parfoi.

Il faut prendre sur soi,

 ĂȘtre fort
 tout en rĂ©flĂ©chissant au positif de la chose.

Par exemple decider d'habiter Ă  mille killometres de sa famille est un choix, mais aussi un renoncement.

Un renoncement à voir ses enfants restés là bas, ses parents qui ne sont plus trÚs jeunes.

On doit renoncer Ă  voir sa famille venue de loin, du bout du monde, voir la famille lĂ  bas...   

On doit aussi renoncer Ă  voir les nouveaux venus.
Les nouveaux-nés!

C'est un renoncement, mais surtout un choix qui comporte des renoncements.

 Renoncer Ă  tout cela c'est la volontĂ© de vivre libre!



Renoncer , c'est tous les jours que nous le faisons.

Renoncer Ă  acheter un vĂȘtement sur lequel on a flaschĂ© car il est trop cher,
renoncer Ă  aller au restaurant,
Ă  aller voir un spectacle qu'on adore etc...
Renoncer Ă  une superbe maison car elle est dans la cambrousse....
 
Quand on renonce Ă  quelque chose, on doit faire obligatoirement un choix final. 

Le meilleur choix, afin de ne jamais regretter la chose Ă  laquelle on a due renoncer.


Quand on renonce Ă  la chose Ă  laquelle on a dĂ» renoncer, on ne doit jamais regeretter ce que lon a fait.

Car ce qu'on a décidé était sûrement la meilleure chose à faire......

Sans regrets , ni remords ...

Voir les commentaires

RENONCEMENT : une recette ....

27 FĂ©vrier 2009, 16:00pm

Publié par pressagrun

Recette:
RECETTE:

les choses auxquelles on peu ou pas renoncer




- Renoncer Ă  la grande ville pour vivre en campagne dans un endroit moins cher et plus paisible.
 Est-ce possible?
Oui, en faisant le choix de beaucoup circuler en voiture.
De ne pas pouvoir aller boire son café à pied ou faire quelques courses!

- Renoncer à un job super bien remuneré qui est loin de sa ville.
Afin de ne pas s'eloigner de sa famille et et de ses amis.
C'est faire le choix d'une belle vie entourée des siens.
Plutot qu'une vie basée sur le matériel.
 Dans les deux cas on renonce Ă  quelque chose
On fait un choix:  sa famille ou son au job!

- Renoncer Ă  l'amour de sa vie car sa famille ne l'aime pas du tout.
 Le choix du coeur est trĂšs difficile.
C'est preferer l'amour de sa famille Ă  celui de l'ĂȘtre aimĂ©.
Ce dernier peut dailleurs un jour ne plus nous aimer.
Il y a des gens qui font ce choix, mais cela est  difficile Ă  vivre.

Avoir sa famille au fond du coeur mais renoncer Ă  leur amour...

On peut constater que dans les deux cas il faut renoncer Ă  quelquechose....
La vie est faite de renoncements!
... et de choix ...


Mallica STROHL

Voir les commentaires

LE RENONCEMENT en poésie ...

27 FĂ©vrier 2009, 15:40pm

Publié par pressagrun

LE MIROIR BRISE







Le petit homme qui chantait sans cesse

Le petit homme qui dansait dans ma tĂȘte

Le petit homme de la jeunesse

A cassé son lacet de soulier

Et toutes les baraques de la fĂȘte

Tout d'un coup se sont écroulées

Et dans le silence de cette fĂȘte

J'ai entendu ta voix heureuse

Ta voix déchirée et fragile

Enfantine et désolée

Qui venait de loin et qui m'appelait

Et j'ai mis ma main sur mon coeur

 OĂč remuaient

Ensanglantés

Les sept éclats de glace de ton rire étoilé.


  


Jacques PREVERT

Voir les commentaires