Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
www.presssagrun.com

Tournages de films, séries TV et clips en Bretagne + festivals de films, passés et à venir (2010-2011)...

29 Novembre 2010, 18:50pm

Publié par presssagrun

tou-b-10.jpg

 

Accueil des Tournages en Bretagne -

 

Communiqué de presse du 29 novembre

 

TOURNAGE EN COURS :

72 jours de Vagues Sauvages en FinistĂšre 

 

De dĂ©but septembre Ă  mi-dĂ©cembre 2010, la sociĂ©tĂ© de production allemande Bavaria Fernsehproduktion s’est installĂ©e dans le FinistĂšre pour y tourner en 72 jours les quatre Ă©pisodes de Vagues sauvages, sĂ©rie de fiction destinĂ©e Ă  la ZDF, chaine publique de tĂ©lĂ©vision diffusĂ©e dans toute l’Allemagne. Il s’agit d’une saga familiale, sur fond d’intrigue policiĂšre, rĂ©alisĂ©e par Ulli Baumann.

Produit par une sociĂ©tĂ© Ă©trangĂšre et destinĂ© uniquement Ă  une diffusion outre Rhin, le programme n’était pas Ă©ligible au fond d’aide de la RĂ©gion Bretagne. Cela n’a pas empĂȘchĂ© plusieurs collectivitĂ©s de lui apporter un soutien logistique.

 

Accueil des tournages en Bretagne, le service gratuit d’aide aux productions de la RĂ©gion Bretagne s’est mobilisĂ© dĂšs avril, la Ville de Quimper, sollicitĂ©e peu de temps aprĂšs, a accompagnĂ© la production dĂšs les dĂ©buts de la prĂ©paration.

Ces partenariats ont Ă©tĂ© bĂ©nĂ©fiques pour toutes les parties, et la production a mĂȘme acceptĂ© d’ouvrir ses livres de comptes pour une estimation des dĂ©penses locales.

D’autres effets seront Ă©galement Ă  estimer dans quelques mois, ceux liĂ©s Ă  la dĂ©couverte de notre territoire par le public allemand et aux Ă©ventuelles visites des tĂ©lĂ©spectateurs devenus des touristes.

 

Premier tournage de cette importance Ă  Quimper et en Cornouaille, Vagues sauvages  va servir de base Ă  la mise en place au sein de la Mairie de Quimper d’une politique d’accueil des tournages assortie d’un Guide pratique.

 

Retrouvez l’entretien avec Michel Guilloux, chargĂ© de mission au Cabinet du Maire de Quimper ainsi que le dĂ©tail des dĂ©penses locales d’environ  900 000 €, soit environ 17 % du budget global de la sĂ©rie qui avoisine les 5,1 millions d’euros dans l’article en ligne sur le site de Films en Bretagne : http://www.filmsenbretagne.com/

 

Des clips de Nolwenn Leroy  tournĂ©s en CĂŽtes d’Armor

Le lundi 8 novembre dernier, HK Corp, chargĂ© de la rĂ©alisation de deux clips pour Bretonne, le disque de Nolwenn Leroy qui sortira le 6 dĂ©cembre, a pris contact avec Accueil des tournages en Bretagne. Ils prĂ©paraient un tournage pour la semaine suivante et Ă©taient Ă  la recherche de dĂ©cors : une petite maison en bois et des falaises vertigineuses


Nous avons fait quelques propositions de lieux et surtout aiguillĂ© la production vers des professionnels de la rĂ©gion capables de leur trouver des dĂ©cors adaptĂ©s Ă  leurs projets, mĂȘme sans correspondre forcĂ©ment Ă  la premiĂšre demande


TrĂšs vite est arrivĂ© un autre dĂ©fi, la recherche de figurants : le relais de la presse locale a Ă©tĂ© on ne peut plus efficace, mĂȘme au plein milieu du pont du 11 novembre. La boĂźte mail de la chargĂ©e de figuration a d’ailleurs mal rĂ©sistĂ© !

C’est à Sables d’Or les Pins qu’ont eu lieu les mardi 16 et mercredi 17 les tournages de La jument de Michao et de Femme d’Irlande.

Sur les 16 personnes de l’équipe technique, 5 ont Ă©tĂ© embauchĂ©s suite Ă  nos propositions, en plus des figurants, bien entendu.

 

Retrouvez Nolwenn Leroy sur France 3 Bretagne http://www.facebook.com/video/video.php?v=574542265871&oid=159327842903&comments&ref=mf

ou sur le site du TĂ©lĂ©gramme http://videos.letelegramme.com/player.php?sig=iLyROoafZ7Ue 

 

Marteau Ciseaux  diffusĂ© en ce moment sur les chaĂźnes locales

Trois amis d'enfance passent un week-end, hors saison, sur la cÎte Bretonne. Les raisons de leur périple tardent à se révéler car elles menacent dangereusement leur amitié...

 

TournĂ© Ă  Perros-Guirec, dans les CĂŽtes d’Armor, Marteau Ciseaux a une particularitĂ©. Produit par L & A Productions (Rennes)  et rĂ©alisĂ© par Christophe Lemoine (Perros)  c’est un des rares films de fiction oĂč la totalitĂ© de l’équipe technique et artistique  vit et travaille en Bretagne, et dont toute la fabrication (tournage et post production) s’est effectuĂ©e dans la rĂ©gion.

 

PrĂ©sentĂ© en compĂ©tition au Festival de Clermont Ferrand, et au Festival International des Moyens MĂ©trages LA CABINA de Valence (Espagne) en 2010, le film sera diffusĂ© jusqu’au 30 novembre sur les tĂ©lĂ©visions locales TV Rennes 35, Ty TĂ©lĂ© et TĂ©bĂ©o.

 

Pour tout savoir sur le film, le rĂ©alisateur, l’équipe et retrouver des photos de tournage :

http://www.christophe-lemoine.com/rubrique,marteau-ciseaux,485944.html

 

 

Rosalie s’en va  sur France 3

 

Le premier court métrage de Sonia Larue, avec Julie Henry, tournée à Clohars-Carnoët, sera diffusé le 6 décembre sur France 3.

Rosalie est une jeune fille d'aujourd'hui aux prises avec la décrépitude du rapport amoureux de ses parents, un couple en fin de parcours qui cache ses conflits derriÚre des non-dits explosifs. Profitant de l'absence de la mÚre, le pÚre de Rosalie installe sa jeune maßtresse, Lucia, au domicile familial.

 

Plus d’informations sur le site de Paris – Brest : http://www.parisbrestproductions.com/archives/159 

 

 

TempĂȘtes,  tĂ©lĂ©film tournĂ© Ă  Saint-Malo diffusĂ© sur France 3 le 11 dĂ©cembre

 

TempĂȘtes, le tĂ©lĂ©film Ă©crit, produit et rĂ©alisĂ© par Dominique Baron, Marc RiviĂšre et Michel Sibra sera diffusĂ© le samedi 11 dĂ©cembre Ă  20h35 sur France 3.

 

TournĂ© en majoritĂ© Ă  Saint-Malo,  TempĂȘtes raconte l'engagement courageux d'un Ă©quipage de sauveteurs bĂ©nĂ©voles de la SNSM, deux femmes et quatre hommes, prĂȘts Ă  sacrifier leur propre vie pour sauver celle des autres.

Avec Philippe Torreton, Alexia Barlier, Agathe Dronne, Arno Chevrier, Damien Jouillerot,  Nicky Marbot, Marion Cloarec, Catherine Riaux, Jean-Yves Gourves, Arnaud StĂ©phan
 

 

Une co-production Western prod â€“ SFP avec la participation de France TĂ©lĂ©visions PĂŽle France 3, du CNC, de la RĂ©gion Bretagne, de TV5 Monde, de Direct 8, de la SNSM (SociĂ©tĂ© Nationale de Sauvetage en Mer), de la Marine Nationale, de la SĂ©curitĂ© Civile, des Affaires Maritimes, du SDIS 35 d'Ăźle et Vilaine, de la ville de Saint-Malo... et l’aide logistique et le soutien du Bureau d’Accueil des Tournages depuis le dĂ©marrage du projet. 

AttachĂ©s de presse : Laurence GuillopĂ© (France 3) 01 56 22 75 11 ; MichaĂ«l Morlon (Western Prod) 01 55 50 22 20 ; Annick Avierinos (SNSM) 06 12 56 71 46

 

Photos du film ici 

 

 

Memory Lane,  tournĂ© en partie Ă  Rennes en salles Ă  Rennes et Brest

  

 

« Un Ă©tĂ©, sept amis de 25 ans se retrouvent Ă  passer quelques jours dans la ville qui les a vus grandir Â»â€Š au sud-ouest de la banlieue parisienne mais, pour son premier long mĂ©trage, c’est Ă  Rennes que MikaĂ«l Hers a choisi de filmer, au cours de l’étĂ© 2009, quelques scĂšnes de Memory Lane, en prenant notamment pour dĂ©cor les locaux du lycĂ©e Emile Zola.

Pourquoi le rĂ©alisateur a t-il choisi de planter dĂ©cors et camĂ©ras dans la capitale bretonne pour y tourner l’ensemble de ses scĂšnes d’intĂ©rieur ? L’appui du bureau d’accueil des tournages et l’aide accordĂ©e par la RĂ©gion Ă  la sociĂ©tĂ© de production Les Films de la Grande Ourse (150 000 €) y sont sans doute pour beaucoup. Et mĂȘme si l’action de Memory Lane ne se dĂ©roule pas en Bretagne, la collectivitĂ© a souhaitĂ© accompagner ce premier long mĂ©trage d’un jeune rĂ©alisateur au talent prometteur.

Le film est au Ciné-TNB à RENNES du 24 novembre au 7 décembre et sera aux STUDIOS à BREST

du 8 au 21 décembre

Si vous souhaitez en savoir plus sur le film, merci de contacter la productrice Florence Auffret aux Films de la Grande Ourse au 01.42.93.51.50 

 

Retrouvez Memory Lane dans Le Monde :

 http://www.lemonde.fr/cinema/article/2010/11/23/memory-lane-emois-mineurs-d-une-bande-de-jeunes-majeurs_1443889_3476.html

 

 

Le petit dragon, produit et rĂ©alisĂ© Ă  Rennes,  ambassadeur Ă  Moscou

 

Dix huit mois aprĂšs sa sortie du studio rennais Vivement Lundi !, Le Petit Dragon n'en finit plus de bondir d'Ă©crans en Ă©crans.

AprÚs plus de 130 sélections en festivals, l'hommage animé à Bruce Lee créé par Bruno Collet devient ambassadeur du court métrage français à Moscou et sur le net.

Du 25 au 29 novembre, l'Agence du court mĂ©trage (http://www.agencecm.com) mĂšnera Ă  Moscou une opĂ©ration de promotion du cinĂ©ma court made in France associant projections publiques et rencontres professionnelles. Et c'est la figurine crĂ©Ă©e par Bruno Collet et Laurent Lefeuvre (le designer du Petit Dragon) qui illustre l'affiche de cette opĂ©ration. 

Trois programmes totalisant une vingtaine de films seront projetĂ©s Ă  plusieurs reprises durant ces cinq jours. Outre Le Petit Dragon, L'Homme aux Bras Ballants (Laurent Gorgiard / 1997) et Cul de bouteille (Jean-Claude Rozec / 2010), produits par la sociĂ©tĂ© rennaise Vivement Lundi !, seront prĂ©sentĂ©s au public moscovite. 

En janvier, c'est une autre institution qui proposera Le Petit Dragon dans le cadre d'une opération de promotion du cinéma français : Unifrance (http://www.unifrance.org) a retenu le film parmi les dix courts et dix longs métrages du programme du festival en ligne myFrenchFilmFestival.com.

myFrenchFilmFestival.com se dĂ©roulera du 14 au 29 janvier 2011. Il sera officiellement lancĂ© Ă  l’occasion des 13e Rendez-vous du cinĂ©ma français Ă  Paris qui accueillent, chaque annĂ©e, plus de 350 professionnels et 120 journalistes Ă©trangers.

La plate-forme sera accessible courant décembre afin de permettre aux internautes de visionner gratuitement les bandes-annonces et les nombreuses interviews exclusives mises en ligne.

Le Petit Dragon / 8'30'' / 2009 / une coproduction Vivement Lundi ! - Nadasdy Film

Contacts presse : Jean-François Le Corre / Mathieu Courtois / 02 99 65 00 74

www.vivement-lundi.com

 

 

Soirée spéciale Doc Martin le 13 décembre à Lorient

Le tournage de la sĂ©rie Doc Martin (6 x 52 minutes) a eu lieu d’avril Ă  juillet en grande partie Ă  DoĂ©lan (commune de Clohars - CarnoĂ«t) et Pont Aven dans le sud FinistĂšre.

Le rĂŽle principal du docteur Martin Le Foll est interpĂ©tĂ© par Thierry Lhermitte entourĂ© de Natalia Dontcheva (Coursier, David Nolande), Doudi (Samantha Oups !), Muriel Combeau (Avocat et associĂ©s), Dominique Mac Avoy, Justine Bruneau de la Salle, Clair Jaz, JoĂ«l Lefrançois, Chick Ortega, ainsi que des « rĂ©gionaux de l’étape Â» HervĂ© Mahieux, Thierry Barbet, Catherine Riaux , Nolwenn Korbel ...

 

Chirurgien brillant et cĂ©lĂšbre, Martin Le Foll (Thierry Lhermitte) est victime d'une soudaine phobie du sang qui condamne irrĂ©mĂ©diablement la suite de sa carriĂšre.

Il dĂ©cide alors de s'installer comme mĂ©decin gĂ©nĂ©raliste dans une bourgade pimpante du bord de mer breton oĂč il passait ses vacances enfant : Port Garrec.

HabituĂ© Ă  des corps inertes sous anesthĂ©sie, Le Foll doit dĂ©sormais faire face a des patients bel et bien rĂ©veillĂ© !  Et c'est une toute autre histoire  : peu bavard de nature, son inadaptation aux autres provoque incomprĂ©hensions et quiproquos ! Car dans cette bourgade bretonne, chacun Ă  son point de vue et s'y tient : faire des concessions n'est pas dans les habitudes Ă  Port Garrec  !

 

Les 6 Ă©pisodes de la sĂ©rie Doc Martin ont Ă©tĂ©  rĂ©alisĂ©s par Jean Michel Fages et Arnaud SĂ©lignac et produits par Pascale Breugnot (Ego Productions) avec la participation de TF1 et de la RĂ©gion Bretagne.

 

Avant la diffusion sur TF1 prĂ©vue en dĂ©but d’annĂ©e prochaine, la chaĂźne organise une journĂ©e spĂ©ciale Ă  Lorient le lundi 13 dĂ©cembre prochain.

 

Cette série, sur le ton de la comédie, est une des nouveautés de la grille des programmes de TF1.

Ses responsables souhaitent la présenter au public et échanger suite à la diffusion du premier et

du quatriĂšme Ă©pisode.

 

La projection aura lieu à 20 heures au Cinéville de Lorient.

 Elle est rĂ©servĂ©e Ă  un public d’invitĂ©s de la chaĂźne et de Ouest-France, et aura lieu en prĂ©sence

du comédien Thierry Lhermitte, de Frédéric Ivernel, directeur de la Communication du Groupe TF1

et de Pascal Breugnot, productrice (Ego Productions).

Un point presse sera organisĂ© en fin d’aprĂšs midi Ă  l’hĂŽtel Mercure de Lorient pour

 prĂ©senter la sĂ©rie et l’implication de la RĂ©gion Bretagne et d’Accueil des

Tournages en Bretagne dans sa réalisation.

Y assisteront : les comĂ©diens Thierry Lhermitte, Catherine Riaux et HervĂ© Mahieux ;

Pascale Breugnot, productrice, Ego Productions ; Myriam Haquin, directrice de  casting et

 

 

chef de file figuration de Doc Martin pour la Bretagne et Catherine Delalande, responsable d’Accueil des Tournages en Bretagne.

 

 

Des Vents contraires sur de bons rails

La prĂ©paration du film adaptĂ© du roman Ă©ponyme d’Olivier Adam et produit par Wy Productions avance Ă  grands pas. Le rĂ©alisateur Jalil Lespert et son Ă©quipe pourraient poser leurs valises Ă  Dinard oĂč la municipalitĂ© devrait leur rĂ©server le meilleur accueil. Les repĂ©rages battent leur plein et les repĂ©reurs battent la mer et la campagne. La responsable de casting pour la Bretagne va commencer Ă  rencontrer comĂ©diennes et comĂ©diens la semaine prochaine. Les premiers tours de manivelle sont prĂ©vus pour le 10 janvier. A suivre


Voir les commentaires

RĂ©sultat de la collecte 2010 pour la banque alimentaire ...

29 Novembre 2010, 15:59pm

Publié par presssagrun

5197914740_a0604a2cb8.jpg
Collecte nationale 2010 des Banques Alimentaires :

De l'ordre de 7 Ă  8 % de hausse soit prĂšs de 12 000 tonnes*
 de 
denrées collectées.

 



 

TrÚs sollicités, les français restent trÚs généreux. C'est ce qu'ils ont démontré 
durant les deux jours de la Collecte nationale des Banques alimentaires.
 Ils ont été des millions à donner une 
petite part de leurs courses pour soutenir les plus démunis, en dépit des 
conditions climatiques trÚs défavorables. 
Depuis le 
début de la crise économique en 2008, ils sont encore plus sensibles à 
l'importance du don.  
La preuve aujourd'hui avec prÚs de 12 000 tonnes récoltées[1] qui 
représentent environ 24 millions de repas.  
Une augmentation de 7 Ă  8 % par rapport aux chiffres de 2009.
 La solidarité a encore gagné !

 

Une mobilisation de tous en faveur des plus démunis     

L'engagement de la grande distribution et d'industriels agroalimentaires 
aux cÎtés des Banques Alimentaires, allié à la mobilisation sans failles
 des 105.000 bénévoles symbolise le grand élan de solidarité qu'est la 
collecte nationale. 
Les dons récoltés ces deux derniers jours vont permettre de combler
 les manques de certains produits et compléter les autres sources 
d'approvisionnement (Pouvoirs publics, industriels et 
producteurs, grande distribution).

Du magasin à l'entrepÎt, une chaine de solidarité trÚs professionnelle

La mobilisation des bĂ©nĂ©voles ne s'arrĂȘte pas Ă  la fin du week-end !
 Trier, stocker et ranger toutes les denrées récoltées : c'est une logistique
 drastique mise en Ɠuvre par les Ă©quipes des Banques Alimentaires 
dans les jours qui suivent ce grand rendez-vous. 
Le bataillon des « combattants pour solidarité » s'est 
d'ailleurs étoffé : de nombreux jeunes bénévoles
 (moyenne d'ùge 20/25 ans) ont répondu « présents » pour cette 26Úme collecte.

Des produits favorisant l'Ă©quilibre nutritionnel

Le public a parfaitement saisi les consignes données par les bénévoles : 
cette année, les Banques 
Alimentaires se réjouissent de recevoir plus de conserves de légumes 
et de fruits et de poisson, ainsi que des pots pour bébés.

Une chaine de solidarité entiÚrement locale

Toutes les denrées offertes pendant ces deux jours seront ensuite distribuées
 intĂ©gralement dans le dĂ©partement ou la rĂ©gion oĂč elles ont Ă©tĂ© collectĂ©es. 
La précarité touche en effet de plus en plus de 
personnes, qui ne sont ni exclues ni au chÎmage. 13% des français vivent
 en dessous du seuil de pauvreté et l'aide alimentaire est parfois
 le complément budgétaire 
indispensable pour ne pas basculer dans l'exclusion.

 

Ces 12 000* tonnes récoltées permettront aux associations et CCAS 
partenaires des Banques Alimentaires 
de déployer un accompagnement et une écoute pour les personnes 
les plus fragiles. L'aide alimentaire est 
en effet une porte d'entrée à l'écoute et au dialogue.[2]

 

 



Pour en savoir plus : 
 www.banquealimentaire.org 
 

        

 
        

 

[1] *Estimation auprĂšs de 50 % des points de collecte soit  une quarantaine de
 Banques Alimentaires

[2] BaromÚtre 2010 de la précarité - CSA-Banque alimentaire- novembre 2010

Voir les commentaires

Un petit WE gourmand avant Noël ...?

25 Novembre 2010, 17:37pm

Publié par presssagrun

Voir les commentaires

Etude sur les usagers de sites médicaux ...

25 Novembre 2010, 16:56pm

Publié par presssagrun

5117025687_207174bef4.jpg

 

GfK ISL,

 Custom Research France

 

 

 

Paris, 22 novembre 2010


Eric Robillard

Directeur de Division HealthCare

GfK ISL, Custom Research  France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

GfK ISL, Custom Research  France

10 Rue Lionel Terray

92508 RUEIL MALMAISON CEDEX France

 

COMMUNIQUE

 DE PRESSE

 

Ces Français qui surfent sur la santé

GfK ISL, 1er institut d’études de marchĂ© santĂ© dans le monde,

 publie

 un extrait des rĂ©sultats d’un sondage auprĂšs

 des internautes

Ă  la recherche d’information sur la santĂ©.


Premier enseignement

gĂ©nĂ©rale en termes d’ñge, de situation familiale, de CSP et

de régions,

 bien qu’on les trouve plus souvent dans les zones rurales

oĂč

 l’accĂšs aux professionnels de santĂ© est plus difficile.


Second point

un quart d’entre eux le font frĂ©quemment.


Notre point de vue :

 

Devenu un canal incontournable des annonceurs aujourd’hui,

Internet s’impose d’autant plus dans le domaine de la santĂ©,

secteur de forte implication et de grandes interrogations de la

part du public.

 

 arrivent largement en tĂȘte des sources d’informations

utilisées, alors que les forums et encyclopédies en ligne

sont en retrait, au mĂȘme titre que les sites des

entreprises de l’industrie pharmaceutique dont les visites

par le public restent confidentielles.


Web 2.0 oblige,

 les rĂ©seaux sociaux Ă©mergent aussi dans

 l’univers de la santĂ©, porteurs de valeurs de

proximité,

d’efficacitĂ© et de pertinence de l’information

diffusée ainsi

que de confiance et de fiabilité, valeur que

ne portent pas

 les forums de discussion.


Notre point de vue :

 

Les Internautes santĂ© vĂ©rifient peu leurs sources d’information

et espÚrent repérer les sites auxquels ils peuvent faire

confiance, les sites d’information gĂ©nĂ©rale santĂ© dont la vitrine

est importante et le contenu apriori validé (Doctissimo), et

le bouche à oreille (réseaux sociaux).

 

QuatriĂšme point,

l’objet des recherches porte plus sur

 l’hygiĂšne de vie et les pathologies

que sur les médicaments,

et l’information sur Internet influence peu les achats

 en pharmacie ou parapharmacie ou les demandes lors des

consultations chez le médecin.

Il s’agit donc plus d’un

complĂ©ment d’information en amont ou en aval de l’acte

d’achat à proprement parler.


Notre point de vue :

 

Une recherche d’information plus «problĂšmes» ou

«rÚgles de vie»

 que «solutions produitsȈ ce stade : un marchĂ© encore

jeune en cours de maturation.


 

A propos du sondage GfK HealthCare France

Ce sondage a été réalisé entre le 11 et le 22 juin 2010

auprĂšs de

1018 utilisateurs français d’Internet qui recherchent

de l’information

 santĂ© de 18 Ă  64 ans via un questionnaire

en ligne de 15 minutes


A propos du groupe GfK

Le Groupe GfK se classe au 4Ăšme rang

mondial des instituts d’études marketing.

Ses activités couvrent trois domaines :

Custom Research,

Retail and Technology et Media.

GfK

compte plus de 115 filiales réparties sur 100 pays.

L’effectif global Ă  fin 2008 Ă©tait de 10 000 employĂ©s.

 Le Groupe GfK a rĂ©alisĂ© un chiffre d'affaires consolidĂ©

de 

1220 millions d'euros en 2008.

 

Pour en savoir plus, visitez le site Internet :

 www.gfk.com  .

,

Voir les commentaires

Les honoraires des avocats stagiaires ou dĂ©butants vont ĂȘtre relevĂ©s. Oui, mais comment ? Lire...

25 Novembre 2010, 14:02pm

Publié par presssagrun

FNUJA

Fédération Nationale des Unions de Jeunes Avocats
Syndicat majoritaire de la profession d’avocats, sans affiliation politique.


Paris, le 24 novembre 2010

 

 

RĂ©trocession d’honoraires :
la fixation d’un montant minimum par les Ordres est validĂ©e

La Cour d’Appel de GRENOBLE, dans un important arrĂȘt du 15 novembre 2010 (cliquez-ici pour le tĂ©lĂ©charger), se prononce en faveur de la fixation par les Ordres du montant minimum des rĂ©trocessions d’honoraires des avocats collaborateurs.

La FNUJA, intervenante volontaire dans cette procĂ©dure, est heureuse de ce rĂ©sultat conforme aux intĂ©rĂȘts des jeunes avocats en dĂ©but de carriĂšre.

De quoi s’agissait-il ?

A l’initiative du nouveau BĂątonnier de GRENOBLE, le conseil de l’ordre du 11 janvier 2010 avait dĂ©cidĂ© d’augmenter le montant de la rĂ©trocession d’honoraires des avocats collaborateurs libĂ©raux de premiĂšre annĂ©e fixĂ© Ă  1800 € par mois et de le porter Ă  2300 € par mois.

Cette décision, prise solennellement en séance publique, a été contestée par des confrÚres grenoblois sur plusieurs motifs de pure forme, y ajoutant un argument fondé sur le droit de la concurrence organisé par les articles L 420 -1 et suivants du Code de Commerce.

Ces confrĂšres prĂ©tendaient que la fixation d’un minimum de rĂ©trocession portait atteinte Ă  la libertĂ© des honoraires et entraĂźnait une rupture d’égalitĂ© dans l’environnement concurrentiel des cabinets d’avocats.

Cet argumentaire a Ă©tĂ© rejetĂ© par la Cour d’Appel de GRENOBLE.

C’est une victoire pour les jeunes avocats que nous souhaitions porter à votre connaissance.


La FNUJA

CrĂ©Ă©e en avril 1947, cette association syndicale, la plus reprĂ©sentative de la profession, rĂ©unit les avocats de moins de 40 ans, qui constituent aujourd’hui plus de 50 % du Barreau français.

Elle a pour objet :

 

- De rassembler les 110 Unions des Jeunes Avocats réparties partout en France, et représentant un réseau implanté dans prÚs de 130 Barreaux , et de coordonner leurs actions.
- De définir et promouvoir toutes mesures nécessaires à la protection de la personne, de ses libertés et au respect des droits de la défense.
- Rechercher les moyens de perfectionner la vie juridique et l’administration de la Justice.
- D’étudier tous les problĂšmes qui concernent la profession d’avocat et plus particuliĂšrement son exercice par les jeunes.
- D’assurer Ă  ses prises de position le plus large Ă©cho, et tout mettre en Ɠuvre pour faire aboutir ses rĂ©solutions.
- De reprĂ©senter, assister et dĂ©fendre ses membres, les avocats, les Ă©lĂšves avocats et l’ensemble de la profession.
La force de la FNUJA tient tant dans l'expérience du passé que dans le renouvellement de sa jeunesse.

 

Site officiel :www.fnuja.com

Voir les commentaires

XXIIIĂšme Salon du livre ancien et de l'estampe et du dessin , au Grand Palais Ă  Paris, du 29 avril au 1er mai 2011...

22 Novembre 2010, 16:47pm

Publié par presssagrun

 

4734624685_673a5a7f64.jpgCommuniqué de presse /

 novembre 2010

 

 

XXIII e SALON INTERNATIONAL DU LIVRE ANCIEN,

DE

L’ESTAMPE

ET DU DESSIN

du

29 avril

au

1er mai 2011

GRAND PALAIS, PARIS

 

A la découverte de notre patrimoine imprimé

150 libraires venus du monde entier et 50 galeristes d’estampes vont dĂ©voiler pour

un public de plus en plus nombreux des milliers de documents témoignant de la

richesse du patrimoine culturel national et international.

Le Salon International du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin est l’évĂ©nement le

plus prisĂ© des passionnĂ©s, la plus belle manifestation du genre en France et l’une

des plus importantes au monde. Pendant trois jours, collectionneurs comme curieux

découvriront une sélection de documents apportés par les plus grands

professionnels qui feront partager leur passion grùce à la qualité et à la diversité des

oeuvres proposées.

Le salon 2010 a Ă©tĂ© couronnĂ© de succĂšs et a crĂ©Ă© l’évĂ©nement en dĂ©voilant une

photo inĂ©dite d’Arthur Rimbaud dĂ©couverte par deux libraires, Alban CaussĂ© et

Jacques Desse.

Politiquement correct ?

 

 

 

ce thĂšme Ă  multiples facettes sera le fil rouge de

l’édition 2011.

Pour cette nouvelle Ă©dition 2011,

les libraires et galeristes ont choisi de

prĂ©senter au public des oeuvres illustrant un thĂšme rĂ©current de l’actualitĂ©, le

 

politiquement correct

.  

C’est en rĂ©alitĂ© une multitude de sujets qui se cache

derriĂšre cette expression : histoire de la censure politique et religieuse,

transformation des codes sociaux et moraux, naissance d’une avant-garde littĂ©raire

et graphique, lutte entre « le bien-pensant et la provocation », etc. Les acceptions

de cette locution sont nombreuses et les documents rassemblés par les exposants

sur cette thématique témoigneront de la diversité des créations littéraires et

artistiques.

Afin de donner une réalité concrÚte à cette sélection de documents, une exposition

sera organisée pendant le salon, rassemblant des livres anciens ou modernes, des

autographes, des photographies, des estampes et des dessins.

  

 

InvitĂ© d’honneur 2011 ; La bibliothĂšque littĂ©raire Jacques Doucet :

Créée par le grand couturier Jacques Doucet, la bibliothÚque littéraire qui porte son

nom a Ă©tĂ© lĂ©guĂ©e Ă  l’UniversitĂ© de Paris par testament du 1er juin 1929.

Collectionneur et mĂ©cĂšne, Jacques Doucet (1853-1929) s’est constituĂ© de 1916 Ă 

1929 une bibliothĂšque d’exception, dont l’objet est de transmettre Ă  la postĂ©ritĂ© un

outil de travail Ă©clairant l’histoire littĂ©raire de son temps.

En vĂ©ritable novateur, il ne se contente pas de collecter l’oeuvre achevĂ©e, l’édition

rare, mais il cherche à y joindre le manuscrit, une ou plusieurs lettres de l’auteur, les

Ă©preuves corrigĂ©es, tout Ă©lĂ©ment qui permette d’en suivre la genĂšse et l’élaboration.

Pour reprendre l’expression de Blaise Cendrars, cette collection est le fruit d’une «

relation manuscrite de Jacques Doucet » aux Ă©crivains dont il s’est entourĂ© : AndrĂ©

SuarĂšs, Pierre Reverdy, Max Jacob, Guillaume Apollinaire, Blaise Cendrars,

Raymond Radiguet, AndrĂ© Breton, Louis Aragon, Robert Desnos et bien d’autres

encore.

Lors du prochain salon, la bibliothÚque Jacques Doucet dévoilera quelques unes de

ses plus belles piĂšces.

www.bljd.sorbonne.fr

« Ce qui est extraordinaire, c’est de voir ce qui a Ă©tĂ© maintenu et prĂ©servĂ© Ă 

travers le temps et Ă  travers les siĂšcles, c’est trĂšs Ă©mouvant. Et les livres, ce

sont des objets que les gens se sont transmis. On sent la présence de lecteurs

qui se sont succĂ©dé  C’est un sentiment que l’on Ă©prouve ici trĂšs fortement. »

Témoignage de Frédéric Mitterrand, ministre de la Culture et de la Communication,

qui a montrĂ© son vif intĂ©rĂȘt par une longue visite inaugurale en avril 2010.

Informations pratiques

Salon International du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin

du 29 avril au 1

 

er

mai 2011, 11h - 20h

28 avril : vernissage sur invitation uniquement

Grand Palais, avenue Winston Churchill, 75008 Paris

   

Les Organisateurs :

Syndicat national de la Librairie Ancienne et Moderne

Président : Alain NICOLAS

T. 33 (0)1 43 29 46 38 / slam-livre@wanadoo.fr

www.salondulivreancienparis.fr

Chambre syndicale de l’Estampe, du Dessin et du Tableau

Présidente : Mireille ROMAND

T. 33(0)1 47 42 05 33 / chambresyndicale-estampe@wanadoo.fr

www.salondelestampeparis.fr

Institut Suédois

L'Institut suĂ©dois Ă  Paris est l’unique centre culturel que possĂšde la SuĂšde Ă  l’étranger.

L'Institut suédois organise des expositions, des concerts, des rencontres littéraires,

des projections de films, du théùtre ainsi que des débats et des séminaires sur des

questions de culture et de société. L'Institut propose aussi des cours de langue

suédoise.

Bureau de presse

 

 

 

Agence FLAG

T. 01 58 60 24 24

www.agenceflag.com

 

 

Contact :

 

Frédérique LIBAUD /

fred@agenceflag.com

  

8 février 2011

Institut suédois à Paris

Conférence de Presse Salon International

du Livre Ancien, de l’Estampe et du Dessin

LIBRAIRE ANNE LAMORT

HERVEZ. La Polygamie sacrée au XVI

 

 

e

siĂšcle.

Paris, BibliothĂšque des curieux,

 

 

 

1908.

 

Pamphlet anonyme du XVI

 

e

siĂšcle soulignant la

polygamie qui sévissait dans le clergé.

   

GALERIE DOCUMENTS

Leonetto Capiello

(1845 -1942)

Lithographie datée de 1931

LIBRAIRIE CASTAING

Flaubert (Gustave) (1821-1880)

Flaubert Ă©voque son futur procĂšs pour

son roman Madame Bovary.

« 
 C’est demain jeudi Ă  11h que je

passe en correctionnelle. Je serai

condamné il y a acharnement

manifeste. »

LIBRAIRIE ANNE LAMORT

LOCRÉ. Discussions sur la libertĂ© de

la presse, la censure, la propriété

littĂ©raire, l’imprimerie et la librairie,

qui ont eu lieu dans le Conseil d’Etat,

pendant les années 1808, 1809, 1810

et 1811.

 

 

Paris, Garnery

& Nicolle,

 

1819.

GALERIE SAPHIR

ANTISIONISME et ANTISEMITISME

En 1967, le Général de GAULLE, Président de la République,

traite les israéliens (ou les Juifs ?) de « Peuple Dominateur et

sĂ»r de lui ». Le lendemain, Louis Mittelberg dit TIM (1919 –

2002), rĂ©dacteur en chef de l’Express, publie dans le Monde,

sous ce titre, une caricature devenue célÚbre représentant un

dĂ©portĂ©, l’étoile jaune sur la poitrine, derriĂšre les barbelĂ©s. De

cette caricature, et de quelques autres, il est fait Ă  l’époque un

tirage limité à cent exemplaires, sans la légende. Des

exemplaires de ce tirage, avec quelques autres, seront présentés

comme un hommage Ă 

 

 

TIM, caricaturiste opposant

au « politiquement correct ».

POLITIQUEMENT CORRECT ?

 

 

Voir les commentaires

Journée Haïti sur France Culture, le 26 novembre 2010 ...

22 Novembre 2010, 16:36pm

Publié par presssagrun

 
  

24h en HaĂŻti

Antenne spéciale en continu

vendredi 26 novembre 2010 à partir de 6h (heure française)

 

Ă©couter et entendre, apprendre et comprendre, voir et regarder HaĂŻti

sur France Culture et franceculture.com

 

Vendredi 26 novembre, Ă  partir de 6h du matin (heure française), jusqu'au samedi 27 novembre, 7h, France Culture dĂ©die Ă  HaĂŻti l'ensemble de son antenne, soit 24 heures (plus une !) de programmes, d’information avec les journaux de la rĂ©daction et une ligne ouverte Ă  la diaspora de 0h05 Ă  2h10 (heure de Paris / 01 56 40 57 57).

 

Depuis Port-au-Prince et Paris, à la veille des élections présidentielles, dix mois aprÚs le séisme, et alors que ce pays est confronté à une épidémie de choléra, France Culture souhaite faire entendre les voix d'Haïti dans leur richesse et leur diversité, et ainsi pouvoir partager la culture, l'histoire, la réalité, les enjeux d'aujourd'hui et de demain d'une société et d'un pays toujours débout !

 

Les Ă©missions du vendredi 26 novembre en direct depuis HaĂŻti :

 

* deux Ă©missions

Les Matins, par Marc Voinchet (7h-9h, heure française)

La Grande Table, le magazine de l'actualitĂ© culturelle avec Caroline BrouĂ© et HervĂ© Gardette (12h-13h30 heure française) 

 

* deux programmes spéciaux

Le rÎle des médias dans la société haïtienne par Jean-Marc Four

 (14-15h, heure française)

Le grand melting pot religieux haĂŻtien par Mathieu Conquet et MĂ©lanie Chalandon

(16-17h, heure française)

 

* Les journaux (7h, 8h, 12h30, 18h), présentés par Frédéric Métezeau

Avec les reportages de Christine Moncla, Eric Chaverou, Vanessa Descouraux, Isabelle Labeyrie,  Sophie Becherel et GrĂ©gory Philips.

 

* De 19h à 20h, (heure française)

Le Rendez-Vous, l'émission médias/musique/direct de Laurent Goumarre

Les cultures urbaines, graffitis, arts plastiques... (diffusion le vendredi 26 novembre à 19h, heure française).

 

* De 20h à 22h, (heure française)

SoirĂ©e spĂ©ciale prĂ©sentĂ©e par Alexandre HĂ©raud  et EsmĂ©ralda MilcĂ©, prĂ©sentatrice de la tĂ©lĂ©vision nationale haĂŻtienne.

Le Patrimoine et  la culture d'HaĂŻti avec des lectures, des entretiens, des plateaux musicaux... pour aborder (presque toutes) les formes de l'art et du patrimoine d'HaĂŻti (littĂ©rature, musique, photographie
)

 

Une ligne ouverte Ă  la diaspora de 0h05 Ă  2h10 (heure de Paris) 

Par tĂ©lĂ©phone ou en studio, des HaĂŻtiens  de France, d’Europe, d’Afrique, d’AmĂ©rique, de tous Ăąges et de tous horizons, sont invitĂ©s Ă  intervenir en direct pour raconter leur itinĂ©raire, dire leur attachement Ă  HaĂŻti. rĂ©agir aux Ă©missions de la journĂ©e diffusĂ©es depuis Port au Prince. L’antenne est ouverte Ă  tous les tĂ©moignages, ceux des anonymes comme ceux des reprĂ©sentants d’associations d’entraide Ă  HaĂŻti.

Lestandard téléphonique de France Culture est le +33 (0)1 56 40 57 57.

 

Le vendredi 26 novembre, 24h HaĂŻti  sur France Culture avec un habillage antenne radiophonique aux sons d'HaĂŻti et des messages avec la voix et la musique de BĂ©lo.

 

Enfin, le site internet de France Culture propose non seulement l'écoute en direct ou en différé de cette journée spéciale mais aussi de nombreux boni et un dossier spécifique réalisé sur place « Une journée à Port-au-Prince » à découvrir sur franceculture.com

 

Suivez la journée en direct et en différé sur franceculture.com

Retrouvez les invités mis à jour ICI

Voir les commentaires

Le meilleur sommelier d'Europe, 2010: la finale ...

22 Novembre 2010, 15:52pm

Publié par presssagrun

5179977914_ddf6a3713a.jpg

 aujourd’hui 

 

 Ă  18h30,

désignation du finaliste par le Président de la CIVA,

(reste 3 concurrents en ligne, dont le français F. Giraud)

au:

Palais de la Musique et des CongrĂšs (PMC)

Ă 

Strasbourg (Wacken)

 

ENTREE LIBRE

 

Voir les étapes précédentes sur le site:

www.civa.fr

 

  ****

  CIVA

 

Maison des Vins d’Alsace - 12 av. de la Foire aux Vins - BP 11217 – F-68012 Colmar cedex
Téléphone : 03 89 20 16 20 - Télécopie : 03 89 20 16 30

 - E-mail : civa@civa.fr

 - http://www.vinsalsace.com

 

Voir les commentaires

Les Ateliers de la (grande!) RĂ©forme du Territoire: (Dunkerque, Lyon, Nancy, Pantin, Montpellier, Angers, Bordeaux..)

19 Novembre 2010, 19:13pm

Publié par presssagrun

Les ateliers de la réforme, 7 thÚmes, 7 dates, 7 lieux pour mettre en oeuvre la réforme territoriale
Présentation des ateliers
La rĂ©forme des collectivitĂ©s qui vient d’ĂȘtre adoptĂ©e a suscitĂ© d’importantes controverses, qui vont rester ouvertes dans le dĂ©bat public. Les changements qu’elle introduit semblent Ă  bien des Ă©gards modestes au regard des ambitions mises en avant lors de son Ă©laboration. Elle va cependant ouvrir la voie Ă  des transformations du paysage territorial et du jeu d’acteurs qui s’y dĂ©roule, dont il faut se garder de sous-estimer l’importance.

Les premiers effets Ă  en attendre vont concerner l’administration territoriale de proximitĂ© : le nouveau mode d’élection, les futurs schĂ©mas dĂ©partementaux de coopĂ©ration intercommunale et le statut de mĂ©tropole proposĂ© aux grandes agglomĂ©rations devraient conduire Ă  de nouvelles avancĂ©es vers une intercommunalitĂ© plus forte, plus lĂ©gitime, et en meilleure adĂ©quation avec les territoires de vie.

Les nouvelles rĂšgles concernant la gouvernance et les interventions des dĂ©partements et des rĂ©gions sont pour la plupart d’application diffĂ©rĂ©e. Les collectivitĂ©s concernĂ©es vont avoir, dans le dĂ©lai d’adaptation qui leur est ainsi offert, Ă  en analyser la portĂ©e et les modalitĂ©s possibles de mise en Ɠuvre, lesquelles sont loin d’ĂȘtre Ă©videntes, en raison notamment de l’importance des exceptions et des marges de choix que comporte la rĂ©forme, en contrepoint de rĂšgles au premier abord trĂšs restrictives.

En organisant ces ateliers de la rĂ©forme territoriale, le CNFPT, Ă  travers le rĂ©seau INET–INSET, offre aux collectivitĂ©s, et plus particuliĂšrement Ă  leurs Ă©quipes de direction, l’occasion de confronter leurs rĂ©flexions et leurs pratiques, et de se doter ainsi des outils nĂ©cessaires pour une mise en Ɠuvre de la rĂ©forme aussi proche que possible des enjeux et des dynamiques de leurs territoires.

Communes /

 intercommunalitĂ©s :

du bloc communal Ă  la commune

du

 21E siĂšcle ?

Dunkerque - jeudi 13 janvier 2011

Région, département :

la libre administration Ă  l’épreuve

des réformes
Nancy - mardi 25 janvier 2011

Le métropoles :

collectivités territoriales à part

entiĂšre ?
Lyon - jeudi 3 février 2011

Le Grand Paris :

Un territoire en quĂȘte de

 gouvernance
Pantin - jeudi 10 février 2011

Le financement de l’action

publique locale :

nouvelles stratégies à déployer
Montpellier - jeudi 3 mars 2011

RĂ©forme et impacts

 organisationnels et

managériaux

Angers - jeudi 24 mars 2011

Quelle gouvernance des

 territoires aprĂšs la rĂ©forme ?

Bordeaux - jeudi 28 avril 2011
CNFPT, Centre National de la Fonction Publique Territoriale

 

Voir les commentaires

Miss Tic s'expose à la Galerie W à Paris, dÚs le 1er décembre 2010 ...

19 Novembre 2010, 16:57pm

Publié par presssagrun


MISS.TIC & W
c'est “A LA VIE, A L’AMOR”

Exposition 1er décembre 2010 / 12 janvier 2011
Vernissage 30 novembre 19h00 / 22h00
Signature du livre date Ă  suivre

MISS.TIC

MISS.TIC


Fragments sur affiches dĂ©chirĂ©es, des morceaux de palissades, piĂšces mixtes, pochoirs sur tĂŽles... Des Ɠuvres UNIQUES et INEDITES.

 

Pour une exposition vivante, amoureuse, passionnée, poétique, éminemment artistique.

Ses femmes, ses silhouettes de femmes - elle est chacune d’elles.
Des hommes s'immiscent
 s'introduisent...

Des couples aussi...

PoÚte, incisive et tendre, provocatrice, écrivain, un brin féministe,

 

Miss.Tic “prĂŽne l'Ă©galitĂ© des sexes, avec un lĂ©ger handicap pour les hommes”.

MISS.TIC MISS.TIC
LĂ©gendes des Ɠuvres :

A LA VIE, A L’AMOR - sur affiches dĂ©chirĂ©es - 2010

MATRICE D'UN POCHOIR DE MISS.TIC - 2010
LA RÉCIPROCITÉ EST UN MYSTÈRE - sur affiches dĂ©chirĂ©es - 2010
LE MASCULIN L'EMPORTE MAIS OÙ - sur affiches dĂ©chirĂ©es - 2010
ÊTRE LIBRE C'EST ÊTRE SEUL - sur palissade - 2010

>> En voir plus sur Miss.Tic (Galerie W)
Cliquer ici
MISS.TIC


GALERIE W | Samuel Benchetrit | ValĂ©rie Broquisse | JoĂŁo LuĂ­s Bulcao | Cynthia Cappe | CharlElie | Jean-Marc Dallanegra | Winnie Denker | Wen Fang | Gary Farrelly | Michel Fraile | Dom Garcia | Jean-Claude Gautrand | Pierre-François Grimaldi | Raymond Hains | Troy Henriksen | Holger Jacobs | Laurent Jasmin | Nicola L. | Élodie Lachaud | Mirko Lovric | Miss.Tic | Jean-Baptiste Perrot | Pierre-Alex. | RĂ©gis-R | Denis Robert | Bruno Schiepan | Philippe VermĂšs |

Galerie W | info@galeriew.com | 01 42 54 80 24
44 rue Lepic Paris 18 | 10h30 / 20h00 | 7/7 jours
www.galeriew.com | Facebook W

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>