Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
www.presssagrun.com

Une premiÚre: Systran gagne son procÚs contre la Commission européenne...

30 DĂ©cembre 2010, 18:37pm

Publié par presssagrun

 

 

SYSTRAN gagne son procÚs contre la Commission européenne

 

 

Paris, France, le 16 dĂ©cembre 2010 - Le Tribunal de l’Union europĂ©enne a dĂ©clarĂ© ce jour que « la Commission a violĂ© les droits d’auteur et le savoir-faire dĂ©tenus par le groupe SYSTRAN sur la version Unix du logiciel de traduction automatique SYSTRAN Â». Sanctionnant ces actes, le Tribunal a condamnĂ© la Commission Ă  verser Ă  SYSTRAN une indemnitĂ© forfaitaire pour un montant de 12 001 000 Euros.

 

 

* Une dĂ©cision historique

AprÚs dix ans de bataille et une procédure qui a duré prÚs de quatre années, les droits de propriété intellectuelle de SYSTRAN sont enfin reconnus.

Le Tribunal confirme la propriĂ©tĂ© du groupe SYSTRAN sur le logiciel SYSTRAN, dĂ©clare que la Commission europĂ©enne a violĂ© les droits d’auteur et le savoir-faire dĂ©tenus par le groupe SYSTRAN et condamne la Commission Ă  verser Ă  SYSTRAN une indemnitĂ© forfaitaire pour un montant de 12 001 000 Euros.

Pour la premiÚre fois une institution européenne est lourdement condamnée en matiÚre quasi-délictuelle.

En outre, pour rĂ©parer le prĂ©judice moral subi par SYSTRAN, le Tribunal a tenu Ă  publier un communiquĂ© de presse disponible Ă  l’adresse suivante :

 http://curia.europa.eu/jcms/jcms/Jo2_16799

De surcroĂźt, dans son communiquĂ© de presse, le Tribunal rappelle « qu’il appartient Ă  la Commission de tirer toutes les conclusions qui s’imposent afin de s’assurer que les droits de SYSTRAN sur la version SYSTRAN Unix soient pris en compte en ce qui concerne les travaux relatifs Ă  la version EC-SYSTRAN Unix. A dĂ©faut d’une telle prise en compte, et Ă©tant donnĂ© que le prĂ©judice indemnisĂ© dans la prĂ©sente affaire ne vaut que pour la pĂ©riode allant de 2004 au jour du prononcĂ© de l’arrĂȘt, SYSTRAN serait en droit de saisir le Tribunal d’une nouvelle demande visant Ă  l’indemnisation du prĂ©judice qu’elle pourrait encore subir. Â»

 

* A propos de SYSTRAN

SYSTRAN est le leader mondial des technologies de traduction automatique et commercialise des solutions et produits innovants pour les postes individuels, les applications d’entreprise et les services en ligne qui facilitent la communication multilingue grĂące Ă  52 paires de langues et 20 dictionnaires-mĂ©tiers.

Avec plus de 40 annĂ©es de recherche et dĂ©veloppement, SYSTRAN est la technologie de rĂ©fĂ©rence pour des sociĂ©tĂ©s multinationales, les grands acteurs Internet Yahoo!, Altavista ou Apple, et des organisations publiques comme l’US Intelligence Community et la Commission europĂ©enne.

Les produits et solutions SYSTRAN améliorent la qualité de la communication multilingue et la productivité dans des contextes professionnels aussi variés que les relations B2E, B2B et B2C, en fournissant des traductions instantanées pour les moteurs de recherche, la gestion de contenu, le support client, le commerce électronique et les échanges collaboratifs intra et inter entreprises.

SYSTRAN a son siĂšge en France et une filiale Ă  San Diego, en Californie (Etats-Unis).

SYSTRAN (Code ISIN FR0004109197, Bloomberg : SYST NM, Reuters : SYTN.LN) est cotĂ©e sur le compartiment C d’Euronext Paris.

Pour plus d’informations visitez le site www.systransoft.com ou www.systran.fr

Voir les commentaires

La prévention précoce: rapport rendu au gouvernement ...

30 DĂ©cembre 2010, 15:49pm

Publié par presssagrun

 
4652396120_78e738ceac.jpg
Le Centre d’analyse stratĂ©gique vient de publier sa Note d’analyse n°205*

 

La prĂ©vention prĂ©coce :

entre acquis et controverses, quelles pistes pour l’action publique ?

 

Cinq ans aprĂšs la publication controversĂ©e de l’expertise collective de l’INSERM sur les troubles de conduite chez l’enfant et l’adolescent, quel bilan peut-on tirer des actions visant Ă  prĂ©venir de façon prĂ©coce les risques de vulnĂ©rabilitĂ© sociale et psychologique ?

 

Certaines Ă©tudes, essentiellement anglo-saxonnes, indiquent que la mise en place de politiques de prĂ©vention dĂšs le plus jeune Ăąge, avant que ne surviennent des risques identifiĂ©s, serait efficace sur le long terme du point de vue de la santĂ©, de la rĂ©ussite scolaire, voire des incivilitĂ©s. Ces politiques permettraient d’éviter des interventions curatives plus coĂ»teuses pour la collectivitĂ© et aux rĂ©sultats parfois incertains. Elles viendraient s’ajouter aux dispositifs de prĂ©vention Ă  vocation universaliste, moins efficients pour les publics les plus fragiles.

 

De nombreux professionnels invitent toutefois Ă  aborder avec prĂ©caution la question d’un plus grand ciblage des dispositifs de prĂ©vention prĂ©coce, voire Ă©mettent des rĂ©serves sur le principe mĂȘme de leur mise en Ɠuvre. Faut-il vraiment prĂ©venir dĂšs le plus jeune Ăąge la survenue de risques dont rien n’assure qu’ils se rĂ©aliseront dans les faits ? OĂč placer la limite entre la prĂ©vention et le contrĂŽle ? En d’autres termes, le remĂšde n’est-il pas pire que le mal ?

 

Dans les faits, de nombreux programmes expĂ©rimentaux se sont dĂ©veloppĂ©s en France ces derniĂšres annĂ©es, Ă  partir de mĂ©thodologies principalement issues des États-Unis et du QuĂ©bec. Il importe alors de dĂ©terminer si ces programmes innovants parviennent Ă  concilier critĂšres d’efficacitĂ© et principes Ă©thiques. Cette dĂ©marche requiert avant tout l’étude du contenu de ces actions, de leurs modes opĂ©ratoires, c’est-Ă -dire identification des publics cibles, modes de coordination entre professionnels, contenu des programmes, et des Ă©valuations disponibles.

 

Les propositions du Centre d’analyse stratĂ©gique :

 

- Proposition 1 : DĂ©velopper les programmes de prĂ©vention prĂ©coce ciblĂ©s sur les 0-12 ans en complĂ©mentaritĂ© avec les dispositifs de prĂ©vention universalistes existants.

 

- Proposition 2 : Garantir dans les programmes de prĂ©vention prĂ©coce ciblĂ©s l’application des cinq principes d’action suivants :

·         libre participation et encouragement Ă  l’implication des parents

·         complĂ©mentaritĂ© entre actions en dehors et au sein du domicile des bĂ©nĂ©ficiaires

·         perspective de rĂ©intĂ©gration des bĂ©nĂ©ficiaires dans les dispositifs universalistes

·         intervention conjointe sur les enfants et les parents ;

·         intĂ©gration d’une dimension participative dans les Ă©valuations scientifiques des programmes.

 

 

Note d’analyse disponible sur

http://www.strategie.gouv.fr/article.php3?id_article=1305

 

  

* Cette note s’inscrit dans le cadre d’un cycle de sĂ©minaires intitulĂ© “La cohĂ©sion sociale par ses instruments” qui s’achĂšvera en avril 2011. Il est le fruit d’un partenariat entre le Centre d’analyse stratĂ©gique et la Direction gĂ©nĂ©rale de la cohĂ©sion sociale (http://www.strategie.gouv.fr/article.php3?id_article=1249 ).

Les propositions contenues dans la prĂ©sente note prolongent le sĂ©minaire commun du 13 dĂ©cembre 2010 consacrĂ© aux dispositifs de prĂ©vention prĂ©coce et n’engagent que le Centre d’analyse stratĂ©gique.



Centre d'Analyse Stratégique


- Site: http://www.strategie.gouv.fr

- Facebook: http://www.facebook.com/centredanalysestrategique

 - Twitter: http://fr.twitter.com/CAS_France

Voir les commentaires

L'Esprit des Lois au Sarkozistan ...

30 DĂ©cembre 2010, 15:39pm

Publié par presssagrun

5258730998_67a0a9680b.jpg

 

Gazette d'@rrĂȘt sur images, n° 157

 

Et Montesquieu? Qu’en aurait-il pensĂ©, de l’affaire Woerth Bettencourt, de la femme du ministre du Budget chargĂ©e de «l’optimisation fiscale» d’une milliardaire, des lĂ©gions d’honneur de complaisance, ou de l’ineffable procureur Courroye?

 

Plusieurs lecteurs de nos chroniques du Sarkozistan (1)ayant eu l’idĂ©e (flatteuse!) de les comparer aux Lettres persanes, nous avons donc, pour cette Ă©mission de fin d’annĂ©e, invitĂ© Montesquieu sur le plateau.

Enfin presque!

 

Il est représenté par Catherine Volpilhac-Auger, spécialiste de la littérature des LumiÚres, qui a bien voulu se pencher sur notre Crise au Sarkozistan.

 

Tant pis pour notre amour-propre: l’envoyĂ© spĂ©cial dans le petit Etat voyou, parait-il, manie des ficelles plus grosses que celles de l’auteur de L’esprit des lois.

 

 Allons, il s’en remettra. Mais Ă©coutez Catherine Volpilhac raconter l’épopĂ©e des Lettres persanes, ce pamphlet incroyablement insolent publiĂ© en 1721 par un auteur masquĂ© (derriĂšre lequel tout Paris avait reconnu Montesquieu).

 

Pour le reste, dans cette Ă©mission spĂ©ciale, animĂ©e sans complaisance par Guy Birenbaum, toutes les coulisses de notre drĂŽle de petit livre (2) (qui vient d’atteindre, gr& acirc;ce Ă  vous, les 15000 exemplaires vendus).

 

Connaissiez-vous le métier de «publieur» ? Faites connaissance avec Jean-Marc Savoye. Voulez-vous savoir comment notre déco-réalisateur, François Rose, s'est reconverti en déco-éditeur ? Ecoutez-le. Et en prime, écoutez le comédien Arnaud Romain lire en live des extraits de la version audio du livre. Notre émission est ici (3).

 

Et la chronique de Didier Porte est lĂ . (4)


Daniel Schneidermann

 

Pour tout savoir:

abonnez-vous ausite !!

Voir les commentaires

Meilleurs voeux aux investisseurs d'art ...et aux autres ... ;-)

30 DĂ©cembre 2010, 15:28pm

Publié par presssagrun

 

 

 
 
 
 
 
  Golden Brain et son Ă©quipe vous prĂ©sentent leurs meilleurs voeux pour l'annĂ©e 2011
 
 
 
 
" L'Art est une ouverture au monde "   
LĂ©onard de Vinci

CrĂ©dit photo Eric Boyer 

Voir les commentaires

NavigosphÚre (sortie novembre 2010): une façon démocratique de surfer sur le net ...

29 DĂ©cembre 2010, 17:10pm

Publié par presssagrun

Navigosphere-3D-Browser
 other video will come soon.
00:02:12

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 2011

 

Présentation de NavigosphÚre

 

 

 NavigosphĂšre ,

LA sphĂšre de navigation Internet

 est arrivĂ©e en novembre

 une autre façon de naviguer 
plus démocratique !

 

 

Approche générale de NavigosphÚre

Navigosphere est avant tout une nouvelle façon plus performante et

 plus Ă©cologique d’utiliser Internet. Navigosphere est une sphĂšre connectĂ©e

 Ă  un navigateur 2d. Sur la sphĂšre, c’est jusqu’à 48 liens Internet qui

peuvent ĂȘtre connectĂ©s Ă  une seule barre de recherche. De ce fait,

 cest 48 liens deviennent Page d’accueil et moteur de recherche Ă  la fois.

 

Une information regroupée,

homogÚne et cohérente

 

Navigosphere ouvre la voie à l’utilisation de moteurs de recherche

 spĂ©cialisĂ©s. L’utilisateur, par exemple, pourra rechercher des informations

sur un film via un site spĂ©cialisĂ© « films Â» au lieu de passer par

un moteur de recherche généraliste (le général donne un accÚs

 Â« intelligent Â» au particulier et le particulier est intĂ©grĂ© dans

 le gĂ©nĂ©ral : la dispersion, l’éclatement sont bannis au profit du regroupent,

 de l’homogĂ©nĂ©itĂ©

de l’information dans un cadre cohĂ©rent).

 

 

 

Tout site possédant un systÚme de recherche Internet devient

avec Navigosphere, Page d’accueil et moteur de recherche.

Le cotĂ© face de Navigosphere est destinĂ© a Internet l’autre cotĂ© au desktop.

 

 

En quelques mots, NavigosphĂšre,

c’est plusieurs avantages :

 

Il est Ă©cologique (moins de clics), performant, possĂšde un

 navigateur 2D connectĂ© (NavigosphĂšre Generator) Ă  la sphĂšre, permet

l’accĂšs d’un seul clic de souris Ă  48 sites au moins par catĂ©gorie

 crĂ©Ă©e, visibles en permanence, dispose d’une face Navigosphere

 desktop pour afficher des applications autres que des liens Internet,

 le tout Ă  partir d’une utilisation ergonomique puissante, notamment

 pour les Ă©crans tactiles.

 

Le desktop de Navigosphere va plus loin, puisqu’il

permet aussi
la recherche de documents ou de fichiers présents

 

sur le disque dur de l’ordinateur.
Ceci procure l’avantage d’épurer et de sĂ©parer

 les pages Internet des applications,
qui additionnées dans des bureaux classiques,

fait perdre du temps et de la visibilité aux utilisateurs.

 

Mais aussi, il dispose de Navigosphere « problem reminder Â»

pour traiter et gérer les problÚmes rencontrés, un clavier incrusté

Navigosphere Keyboard,

 particuliĂšrement adaptĂ© aux Ă©crans tactiles.

Pour finir, rien ne vaut un « coup d’Ɠil Â» pour se faire idĂ©e plus prĂ©cise

de NavigosphĂšre, alors nous vous invitons Ă  « Visualiser la vidĂ©o Â».

 

 

Il s’agit d’une approche innovante et originale d’Internet qui ne demande

qu’à ĂȘtre utilisĂ©e abondamment.

 

 

Pour en savoir plus, consultez la «:

 PrĂ©sentation de NavigosphĂšre Â»

 

Voir les commentaires

ARTE édition, présente: "Le Criquet", dans sa collection de DVD enfants, dÚs 2 ans ...

29 DĂ©cembre 2010, 15:58pm

Publié par presssagrun

  

 

 

5054210548_b91e80a9f9.jpg

 

 

 

ARTE Ă©dition

présente :

 

Dans la collection

 

 

Enfants :

LE CRIQUET

 

 

 

En DVD le 2 février 2010

 

 

A PARTIR DE 2 ANS

 

  • DĂ©couvrez la vie mouvementĂ©e du petit criquet qui, muni de son violon, croise la route de

 

nombreux animaux de la forĂȘt.

Sept courtes histoires en musique par le créateur de

 

La Petite Taupe

.

Les 7 histoires

 

 

Le violon cassé

  

 

Le Criquet joue au ballon avec ses amis quand celui-ci atterri sur son violon et le brise en mille

morceaux.

- L'araignée sur le fil

 

Le Criquet passe devant la toile de l’araignĂ©e, pince l’un des fils comme une corde de violon et s’en

va. Mais l’araignĂ©e, ainsi rĂ©veillĂ©e ne l’entend pas de cette oreille


- Le concert des coccinelles

 

InvitĂ© par les coccinelles, le Criquet monte sur une souche d’arbre et se lance dans un concert de

violon.

- La danse du violoncelle

 

En vadrouille dans une maison, le Criquet perd son petit violon dans un grand violoncelle. Grimpant

dessus pour apercevoir son violon perdu, il tombe Ă  l’intĂ©rieur !

- La poire du hérisson

 

Le Criquet se promĂšne dans la forĂȘt lorsqu’il croise la route du hĂ©risson Ă  bord de son automobile

fumante et pétardisante, transportant une grosse poire.

- La scie chanteuse

 

Deux gros pucerons ravagent la forĂȘt en dĂ©vorant tout sur leur passage. A l’aide de leur scie ils

découpent les tiges et grignotent toutes les feuilles.

- La berceuse en fanfare

 

 

 

Alors que le Criquet berce toute la forĂ©e de sa douce mĂ©lodie, les petits s’endorment. Survient le

scarabée bombardier soufflant vigoureusement dans son gros tuba en réveillant tout le monde !

Prix public estimĂ© : 10€

Sont toujours disponibles dans la mĂȘme collection : Laban (DVD unitaires et coffret), La petite taupe

 

 

 

 

Un film de Zdenek Miler

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Romero Britto fait son show depuis le 16 décembre 2010, à l'Opera Gallery de Paris et au Louvres ...

27 DĂ©cembre 2010, 19:29pm

Publié par presssagrun

 

 

5132112370_83c58fe461.jpg

 

 

 

Communiqué

 de

 presse

 dĂ©cembre

  

2010

 

Romero

Britto

Ă 

Paris

pour

une

  

exposition

exclusive

de

ses

derniĂšres

oeuvres,

au

Carrousel

du

Louvre.

 

 

 

Cette

exposition

sera

précédée

du

 Britto Shower

 

 A

l’occasion

d’une

exposition inédite

intitulée

 

«Creativity

 

&

Inspiration»

 

 

qui

se

tiendra

au

Carrousel du Louvre

Ă  partir

du

17 décembre,

Romero Britto,

 

l’artiste

brésilien

 

 

se rendra

Ă  Paris

 

dĂšs

le

15

décembre,

pour

leBrittoShow

qui

se tiendra

Ă 

Opera Gallery,

Paris 1

 

 

L’exposition

Romero

Britto

Ă 

Opera

Gallery

Paris

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Au sujet du remaniement ministériel: erreur d'interprétation ...

27 DĂ©cembre 2010, 18:50pm

Publié par presssagrun

 

  5237594948_7af8bbe903.jpg

 

 

Coordination SUD – SolidaritĂ© Urgence DĂ©veloppement

La coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale

14 passage Dubail · 75010 Paris

Tél. 01 44 72 93 72 · Fax. 01 44 72 93 73

www.coordinationsud.org

Communiqué de presse

 

 

Remaniement ministériel :

Amalgame entre aide au développement et lutte contre

l'immigration

 

Paris, décembre 2010.

 

 

 

« politiques de coopération et

d’aide au dĂ©veloppement qui concourent au contrĂŽle des migrations

». La

veille du dĂ©bat au SĂ©nat sur l’APD dans le projet de loi de finances 2011,

Coordination SUD dĂ©nonce l’instrumentalisation de l’aide pour rĂ©pondre aux

objectifs d’une politique migratoire rĂ©pressive. DĂ©sormais, pour avoir de

l’APD plus facilement, il faudra rĂ©cupĂ©rer ses migrants !

 

En 2010, la France ne se contente pas de

remanier son gouvernement, elle remanie aussi son aide au développement.

Le nouveau ministĂšre de l’IntĂ©rieur, de l’Outre-mer, des CollectivitĂ©s

territoriales et de l’Immigration, s’occupe des

Le rĂ©cent ministĂšre de l’IntĂ©rieur, de l’Outre-mer, des collectivitĂ©s territoriales et de

l’Immigration

 

« est chargé de la politique de développement solidaire et, en liaison avec le

ministre des Affaires Ă©trangĂšres et europĂ©ennes et le ministre chargĂ© de l’Économie, participe Ă 

la dĂ©finition et Ă  la mise en oeuvre des autres politiques de coopĂ©ration et d’aide au

développement qui concourent au contrÎle des migrations. »

 

1

«

Nous sommes trÚs préoccupés par la confusion entretenue par la France entre

politique de dĂ©veloppement et politique d’immigration,

s’inquiùte Jean-Louis Vielajus,

président de Coordination SUD.

 

Le risque est que l’aide au dĂ©veloppement soit une

monnaie d’échange dans la nĂ©gociation d’accords bilatĂ©raux avec les pays du Sud. »

Depuis la crĂ©ation d’un programme « dĂ©veloppement solidaire et migrations » au sein de la

mission APD en 2008, les pays qui ont signé un accord de gestion concertée des flux

migratoires

 

2

avec la France bĂ©nĂ©ficient d’un traitement prĂ©fĂ©rentiel en matiĂšre d’APD. Pour

avoir un meilleur accùs à l’aide, il faut donc oeuvrer pour la politique française de restriction de

la migration, faciliter les expulsions et lutter contre l’immigration illĂ©gale. À l’inverse, des pays

parmi les plus pauvres du monde, comme le Niger, et qui n’ont pas signĂ© d’accord, devront-ils

compter sans cette aide pour lutter contre la faim et la pauvreté ?

Coordination SUD demande que, conformément aux positions adoptées par la France

en novembre dernier

3

, la politique française de coopération au développement, ainsi

que son principal instrument, l’APD, soient confiĂ©s exclusivement au ministĂšre des

Affaires Ă©trangĂšres et europĂ©ennes, et Ă  l’Agence française de dĂ©veloppement,

chargée de cofinancer les initiatives de développement portées par les ONG.

Coordination SUD demande aux sénateurs de se prononcer en ce sens dans leur débat

sur l’APD dans le projet de loi de finances 2011, qui se tient demain, vendredi 3

décembre.

*************************

 

 

 

Décret n° 2010-1444 du 25 novembre 2010 relatif aux attributions du ministre de l'Intérieur, de l'Outremer,

des Collectivités territoriales et de l'Immigration

2

 

« Les pays ayant conclu des accords de gestion concertĂ©e des flux migratoires pourront bĂ©nĂ©ficier d’un

traitement prĂ©fĂ©rentiel en matiĂšre d’APD »

 

Principales conclusions du Comité interministériel de la

coopération internationale et du développement du 5 juin 2009

3

 

Document cadre global pour une stratégie française de coopération au développement

Coordination SUD – SolidaritĂ© Urgence DĂ©veloppement

La coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale

14 passage Dubail · 75010 Paris

Tél. 01 44 72 93 72 · Fax. 01 44 72 93 73

www.coordinationsud.org

 

Coordination SUD – SolidaritĂ© Urgence DĂ©veloppement

 

est la coordination nationale des ONG

françaises de solidaritĂ© internationale. FondĂ©e en 1994, elle rassemble aujourd’hui plus de 130 ONG, dont

une centaine via six collectifs (CLONG-Volontariat, CNAJEP, Coordination d’Agen, CRID, FORIM, Groupe

Initiatives) qui mĂšnent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au dĂ©veloppement, de protection de

l’environnement, de dĂ©fense des droits humains auprĂšs des populations dĂ©favorisĂ©es mais aussi des actions

d’éducation Ă  la solidaritĂ© internationale et de plaidoyer.

 

1

Voir les commentaires

En 2011: s'inscrire Ă  des groupes d'opinions ...(Hub)

27 DĂ©cembre 2010, 16:37pm

Publié par presssagrun

 

5276916882_80a6dcdc1b.jpg

Quelques liens de discussions intéressantes

 

*** 

 

 

Jean-Pascal MOREL vous invite Ă  rejoindre un groupe de discussion


Un nouvel espace à découvrir,

 pas tout Ă  fait comme les autres ....

 

  • Chaque semaine, l'invitĂ©(e) lance un dĂ©bat autour:

- de ses projets,

- activités

- ou autres divers sujets d'actualité.

 

Semaines spéciales Développement Durable :

Petit budget et développement durable sont ils compatibles ?
http://www.viadeo.com/hub/afficherubrique/?hubId=00212q2qqs1dohqz&forumId=0021b71zpen7vczq

Des rĂȘves pour demain?

 

 - Des projets Ă  faire connaitre?
http://www.viadeo.com/hub/affichefil/hubId=00212q2qqs1dohqz&forumId=0021b71zpen7vczq&threadId=002awp494g6pbye

DĂ©bat sur l'Ă©clipse de soleil Ă©conomique

http://www.viadeo.com/hub/affichefil/index.jsp?hubId=00212q2qqs1dohqz&forumId=0021b71zpen7vczq&threadId=0021s50o5fumy7su&pageNumber=1#1709392



_______________________________________________________________



Liens utiles :

Consulter la liste des forums de discussions  (hubs)

 ...

 

 

 

Voir les commentaires

Ce que Wikileaks dévoile sur les perspectives au Moyen-Orient...

26 DĂ©cembre 2010, 18:00pm

Publié par presssagrun

R

Flash Info A Propos de Réalité-EU Perspectives Données Contextuelles Nos Experts Communiqués de presse
     

22.12.2010

Contact: Diana Gregor  +44 (0)20 3239 7342  diana.gregor@realite-eu.org  

WikiLeaks détaille la contrebande d'armes mondiale par l'Iran vers

les groupes terroristes 

En décembre 2010, les nations occidentales ont accusé l'Iran d'utiliser des méthodes "

complexes et compliquées " pour échanger des armes et des explosifs, afin de contourner

les sanctions de l'UE et de l'ONU. Martin Briens, représentant français adjoint à l'ONU,

a dit que l'Iran était à l'origine d'un " trafic considérable d'armes et d'autres matiÚres

dangereuses " et que de " nouvelles routes " pour des chargements avaient été

découvertes en Afrique. [1]

En octobre 2010, des agents nigériens au Lagos ont saisi 13 conteneurs d'armes qui

ont été à l'origine chargés dans le port iranien de Bandar Abbas et auraient été destinés

 Ă  la Gambie.

Les télégrammes du gouvernement américain publiés par WikiLeaks révÚlent que

l'Égypte, craignant Ă  la fois l'influence de l'Iran dans la rĂ©gion et une bombe nuclĂ©aire

iranienne, a dit aux officiels américains que l'Iran essayait de " recruter des bédouins

dans la péninsule du Sinaï pour passer des armes en contrebande dans la Bande de Gaza

sous blocus ". Le télégramme de WikiLeaks a rapporté que le président égyptien Hosni

Moubarak pense que " le programme nucléaire iranien est une menace stratégique et

existentielle sur l'Égypte et la rĂ©gion ". Ce qui a attirĂ© " l'attention immĂ©diate

" d'Hosni Moubarak " ce sont les actions déstabilisantes non-nucléaires de l'Iran

 telles que le soutien au Hamas, les attaques mĂ©diatiques, la contrebande d'armes

et d'argent illicite, tout cela représentait dans son esprit ' l'influence iranienne qui

se propage comme un cancer, du CCG au Maroc ' ". [2]

D'autres documents publiés par WikiLeaks indiquent que l'Iran a utilisé des ambulances

 pour passer des armes en contrebande au Liban au cours de la guerre du Hezbollah

 contre IsraĂ«l, en 2006. D'autres tĂ©lĂ©grammes rĂ©vĂšlent que l'Iran possĂšde dans

son arsenal

" des missiles beaucoup plus perfectionnĂ©s que les États-Unis l'ont

 prĂ©cĂ©demment supposĂ© ". [3]

L'Iran utilise plusieurs pays et des sociétés écran pour réunir son arsenal d'armes.

Selon WikiLeaks, des sociétés turques " pourraient signer un contrat pour exporter

du matériel militaire en Iran " y compris des balles, des lance-grenades et des

magazines pour fusils d'assaut. [4]

L'Iran a testé avec succÚs le systÚme de défense anti missiles nouvellement

développé au cours du plus grand exercice de défense jamais réalisé par la

 RĂ©publique Islamique en novembre. [5] Auparavant, au mois de mars 2010,

le ministre iranien de la défense, le général de brigade Ahmad Vahidi, a annoncé

une nouvelle ligne de production de missiles de croisiÚre à courte portée, capables

d'échapper au radar. Il a dit : " Le missile Nasr-1 est capable de détruire des cibles de

 3 000 tonnes. " [6]

L'arsenal iranien est composé d'une variété de roquettes d'artillerie, y compris les

 Shahin, Oghab, Fajr, Naze'at et Zelzal. L'Iran fabrique un certain nombre de roquettes

en utilisant des composants originaires de la Chine et de la Russie, y compris les

roquettes Haseb, Noor et Arash, et il construit actuellement des missiles balistiques

à moyenne portée (à hauteur de 1 000km). [7]

WikiLeaks : le soutien de l'Iran aux organisations terroristes

Les télégrammes de WikiLeaks ont révélé que l'Iran avait fourni des missiles de

 type Scud-D au Hezbollah. [8]

Les télégrammes récemment publiés ont révélé que la Syrie avait également fourni

au Hezbollah des armes. La Secrétaire d'état américaine, Hillary Clinton, a dit :

" Nous sommes conscients [
] des efforts actuels syriens pour fournir au Hezbollah

des missiles balistiques. " La Syrie a nié les allégations mais le Pentagone a

précisé que le Hezbollah avait accumulé jusqu'à 50 000 roquettes et missiles. [9]

Selon les rapports, le Hezbollah se réarme au Sud Liban, en passant des armes et

des roquettes en contrebande, depuis la Syrie et ses autres commanditaires dans

 la
 rĂ©gion. [10] La

résolution 1701 du Conseil de Sécurité de l'ONU qui a mis fin à la guerre entre

Israël et le Hezbollah, a interdit toutes les armes non autorisées entre le fleuve

Litani et la

Ligne Bleue, frontiÚre contrÎlée par l'ONU entre Israël et le Liban. [11]

Cet embargo sur les armes n'a jamais été appliqué par les équipes de

contrĂŽle le long de la frontiĂšre entre le Liban et la Syrie. [12]

Selon des officiels occidentaux et le Hezbollah lui-mĂȘme, l'organisation

musulmane chiite s'est réarmée et est plus puissante qu'avant le conflit

avec Israël. [13]

L'Iran considĂšre le Hezbollah comme " un partenaire essentiel pour promouvoir

ses objectifs politiques régionaux, " a rapporté récemment le Pentagone. [14]

Le Liban reçoit une aide militaire et Ă©conomique des États-Unis, visant en grande

 partie Ă  renforcer les forces armĂ©es libanaises et Ă  affaiblir l'influence du

Hezbollah. [15]

En janvier 2010, le président Michel Suleiman a décrit les relations

irano-libanaises comme " bonnes Ă  tous points de vue ". [16]

Dans les documents de WikiLeaks, les Jordaniens décrivent l'Iran comme

" une pieuvre dont les tentacules s'avancent insidieusement pour manipuler,

fomenter et saper les meilleurs plans proposés par les modérés occidentaux

et régionaux : les tentacules de l'Iran incluent ses alliés, le Qatar et la Syrie,

le Hezbollah et le Liban, le Hamas dans les territoires palestiniens, un

 gouvernement iraquien parfois perçu comme implorant TĂ©hĂ©ran, et les

communautés chiites dans la région. " [17]
 

WikiLeaks a également révélé qu'il y a deux ans, les Saoudiens avaient proposé de créer des

 forces armĂ©es arabes soutenues

par les États-Unis et l'OTAN pour intervenir au Liban afin de dĂ©truire le Hezbollah. MĂȘme si

le plan n'a jamais Ă©tĂ© mis en Ɠuvre

, il dĂ©montre " l'anxiĂ©tĂ© de l'Arabie Saoudite – ainsi que des États-Unis – concernant l'influence

croissante de l'Iran au Liban et

 ailleurs au Proche-Orient ". [18]

Les tĂ©lĂ©grammes ont Ă©galement rĂ©vĂ©lĂ© comment le dĂ©partement d'État des États-Unis a averti

le Soudan, en 2009,

 " d'interdire la livraison d'armes non-spĂ©cifiĂ©es qui devaient ĂȘtre transfĂ©rĂ©es au Hamas dans

la Bande de Gaza " au

 moment de l'OpĂ©ration Plomb Durci d'IsraĂ«l. [19]

 


Références:

 

[1] “West raises fears over Iran arms smuggling,” Agence France Presse,

December 10, 2010, http://news.yahoo.com/s/afp/20101210/wl_mideast_afp/irannuclearpoliticsun_20101210185059  

[2]  “WikiLeaks: Iran tried to recruit Sinai Bedouin to smuggle arms into Gaza,

” Reuters, December 16, 2010,

http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/wikileaks-iran-tried-to-recruit-sinai-bedouin-to-smuggle-arms-into-gaza-1.330983  

[3] “WikiLeaks: Red Crescent smuggled weapons for Iran,” YnetNews,

 November 29, 2010,

  http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-3991099,00.html  

[4] Shachtman, Noah: “WikiLeaks Reveals Iran’s Secret, Worldwide Arms Hunt,

” Wired.com, November 28, 2010,

  http://www.wired.com/dangerroom/2010/11/wikileaks-reveals-irans-secret-worldwide-arms-hunt/

[5] Dareini, Ali Akbar: “Iran says it tested new air defense missile system,

” Associated Press, November 18, 2010,
http://www.msnbc.msn.com/id/40257437/ns/world_news-mideastn_africa/

[6]  “Iran starts production of short-range missiles,” Arab News, March 7, 2010, http://arabnews.com/middleeast/article26945.ece  

[7]  “Iranian Artillery Rockets,” GlobalSecurity.org, http://www.globalsecurity.org/military/world/iran/mrl-iran.htm  

[8] “WikiLeaks: U.S. secretly blocking Syria and Iran arms flow, with help from

 Israel,” Haaretz, December 7, 2010,
http://www.haaretz.com/news/diplomacy-defense/wikileaks-u-s-secretly-blocking-syria-and-iran-arms-flow-with-help-from-israel-1.329306?localLinksEnabled=false

[9] Ibid.

[10] Davies, Wyre: “De-mining volatile Israeli-Lebanese frontier,” BBC Online,

September 10, 2010,

http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-11250434  

[11] “Lebanon, Iran to coordinate in UN Security Council: Lebanese president,”

 Xinhua, January 17, 2010,

 http://news.xinhuanet.com/english/2010-01/17/content_12822627.html

[12] “Sleiman in talks on strengthening relations with Iran,” The Daily Star, March 24, 2010, http://www.dailystar.com.lb/article.asp?edition_id=1&categ_id=1&article_id=113093#axzz0mJF7RLqg

[13] “Lebanon receives “messages of support” from Iran, Syria,” Trend.az,

March 23, 2010,

http://en.trend.az/regions/met/arabicr/1658158.html  

[14] Gienger, Viola: “Iran Gives Weapons to Re-Arm Hezbollah, Pentagon Says,

” Bloomberg, April 20, 2010,

http://www.businessweek.com/news/2010-04-20/iran-gives-weapons-funds-to-help-lebanese-hezbollah-re-arm.html

[15] Schneider, Howard: “Hariri’s struggles in Lebanon show limits of U.S.

influence,” The Washington Post, January 11, 2010,

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2010/01/10/AR2010011002516.html

[16] “Lebanon, Iran to coordinate in UN Security Council: Lebanese president,”

 Xinhua, January 17, 2010,

http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2010/01/10/AR2010011002516.html  

[17] Keinon, Herb: “Diplomacy: The WikiLeaks torrent,” The Jerusalem Post,

December 3, 2010, http://www.jpost.com/Features/FrontLines/Article.aspx?id=197839  

[18] MacAskill. Ewen: “WikiLeaks cables: Saudis proposed Arab force to invade

 Lebanon,” The Guardian, December 7, 2010,
http://www.guardian.co.uk/world/2010/dec/07/wikileaks-saudi-arab-invasion-lebanon

[19] Black, Ian: “WikiLeaks cables: Sudan warned to block Iranian arms bound for

 Gaza,” The Guardian, December 6, 2010,
http://www.guardian.co.uk/world/2010/dec/06/wikileaks-sudan-iranian-arms-gaza  

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 > >>