Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
www.presssagrun.com

La rentrée des ARTS VISUELS à Bordeaux ...

31 Juillet 2013, 19:23pm

Publié par presssagrun

ARTS 

VISUELS

Une sélection des

temps forts culturels

Ă  Bordeaux

Sept. / DĂ©c. 2013

//////////////////////////////////////////////////

SOMMAIRE

ART CONTEMPORAIN

 

# CAPC, musĂ©e d’art contemporain p. 2

 

>> SIGMA

 

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014 / CAPC

>> Michael E. SMITH

 

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014 / CAPC

>> Andra URSUTA

 

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014 / CAPC

 

# MusĂ©e d’Aquitaine p. 3

 

>> MĂ©moires Vives : une histoire de l’Art AborigĂšne

Australien

Du 16 octobre 2013 au 30 mars 2014 / MusĂ©e d’Aquitaine

 

# FRAC Aquitaine p. 4

 

>> RĂ©inventer le Monde (autour de l’usine)

Du 4 octobre au 21 décembre 2013 / FRAC Aquitaine

>> Fictions Ă  l’oeuvre : l’art contemporain livrĂ© Ă 

l’expĂ©rience du rĂ©cit

Du 4 octobre au 21 décembre 2013 / FRAC Aquitaine

 

# Institut Culturel Bernard Magrez p. 4

 

>>Claude LevĂȘque – Mon repos au chĂąteau

 

Du 12 octobre 2013 au 26 janvier 2014

# Base sous-marine

 

>> Patrick Loste, Entre figuration et abstraction p. 5

Du 29 octobre au 15 décembre 2013

 

# Galerie Anne-Laure Jalouneix p. 5

 

>> Doris LĂȘ – MĂ©dium 3.13

 

Du 13 septembre au 30 novembre 2013 / Galerie Anne-Laure

Jalouneix

>> Surprise – MĂ©dium 3.13

 

Du 26 octobre au 20 décembre 2013 / Galerie Anne-Laure

Jalouneix

 

# Galerie Le Soixante-neuf p. 5

 

>> Fondation Raffy

 

Tout va disparaĂźtre / Inventaire

Du 13 novembre au 14 décembre 2013 / Le soixante-neuf

 

#’ La Fabrique Pola à l’IBOAT p . 6

>> L’échelle Ă  Richter, de Philippe Devier

Swimming Pola #2

Du 6 septembre au 5 octobre 2013 / à l’IBOAT

# La Mauvaise RĂ©putation p. 6

>> In God we trust, de Winshluss

Du 12 septembre au 12 octobre 2013

>> Gangs, de Yan Morvan

Du 17 octobre au 23 novembre 2013

>> Jacques Villeglé, sérigraphies

Du 29 novembre 2013 au 18 janvier 2014

# Espace 29 p. 7

>> Culture(s) in picto, Olivier Nord

Du 5 septembre au 5 octobre 2013 / espace 29

>> + Projet octobre, Franck Noel

Du 24 octobre au 30 novembre 2013 / espace 29

# Les GlaciĂšres de la Banlieue p. 7

>> Le temps, conversations en suspens

Jusqu’à fin septembre 2013

PHOTOGRAPHIE

# Base sous-marine p. 7

>> Instant Fugaces, Sabine Weiss,

Du 6 septembre au 13 octobre 2013

# Galerie Le soixante-neuf p. 8

>> Michel Nguie, photographies

Du 25 septembre au 19 octobre 2013

ART MODERNE / BEAUX-ARTS

# Musée des Beaux-Arts p. 8

>> La Maison Goupil et l’Italie au XIXe siùcle

Le succĂšs des peintres italiens au temps des

Impressionnistes

Du 24 octobre 2013 au 2 février 2014 / Galerie des Beaux-Arts

 

***

HISTOIRE

# Centre Jean Moulin p. 8

>> Jean Moulin, le devoir de la RĂ©publique

Jusqu’au 2 mars 2014

ARTS DECORATIFS / DESIGN

#Musée des Arts décoratifs p. 9

>>Verres d’Usages et d’Apparat de la Renaissance

au XIXe siĂšcle / La collection du Mesnil

Du 13 décembre 2013 au 14 avril 2014

>> Sortis des RĂ©serves

Jusqu’au 14 octobre 2013

>> Alessi

Utiles et Ustensiles

Du 12 septembre au 25 novembre 2013

1

ART CONTEMPORAIN

CAPC musĂ©e d’art contemporain

7 rue Ferrùre – 33 000 Bordeaux

05 56 00 81 50 / www.capc-bordeaux.fr

Le CAPC conclut l’annĂ©e de ses 40 ans Ă  la maniĂšre

d’un retour vers le futur avec une exposition consacrĂ©e

à la question des archives d’un festival pionnier dans

les arts en France, SIGMA et poursuit avec la série

des Tables d’orientation, la prĂ©sentation d’artistes de

nouvelle génération avec Michael E Smith et Andra

Ursuta.

SIGMA

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014

Exposition dans le cadre des 40 ans du CAPC

Projet conçu en collaboration avec les Archives municipales

de Bordeaux.

De 1965 à 1995, le festival SIGMA fait de Bordeaux l’un des

rendez-vous phare des avant-gardes et utopies culturelles

en Europe. Il fait connaĂźtre en France quelques unes des

figures les plus marquantes de la contre-culture américaine

(le Living Theatre, le Bread & Puppet, le Barbwire Theatre)

et européenne (Arrabal, le Grand Magic Circus), il popularise

les oeuvres de Silvano Bussoti, Webern, Varese, Xenakis,

Sun Ra ou Pierre Henry, fait co-exister happenings (Jean-

Jacques Lebel) et art cinétique (Nicolas Schöffer), Mondrian

et les Pink Floyd. TĂ©lĂ©vision, design, Ă©cologie ou cybernĂ©tique font l’objet d’expositions et de confĂ©rences. Chaque annĂ©e,

Bordeaux devient le lieu de « la recherche dans tous les arts »

et se retrouve au coeur de l’attention des mĂ©dias pendant

une semaine. Pensée à partir de et avec les archives de son

fondateur Roger Lafosse, l’exposition revient sur le cĂŽtĂ©

magnétique de ce festival haut en couleurs qui marqué

l’histoire culturelle de la ville, son temps autant que l’histoire

récente des festivals.

Critique invitée : Patricia Brignone

Droits réservés

2

>> Design Tour

Du 16 au 20 octobre 2013

>> Design España

Jusqu’au 16 septembre 2013

# Arc en rĂȘve centre d’architecture p. 10

>> Alberto Alessi, conférence

12 septembre 2013 / Auditorium / EntrepÎt Lainé

>> Javier Mariscal, conférence

26 septembre 2013 / Auditorium / EntrepÎt Lainé

ARCHITECTURE

# Arc en rĂȘve centre d’architecture p.10

>> Stadium

Jusqu’au 3 novembre 2013 / Grande Galerie et galerie

blanche / EntrepÎt Lainé

>> Junya Ishigami + associates / Architectes, Tokyo

how small? How vast? How architecture grows

A partir du 12 décembre 2013 / Grande Galerie / EntrepÎt

Lainé

# PechaKucha p. 11

>> PechaKucha Global Night

vendredi 20 septembre Ă  Darwin EcosystĂšme - Caserne Niel /

Bureau Baroque

>> PechaKucha Night Bordeaux

vendredi 5 octobre 2013 au Rocher Palmer / Bureau Baroque

CINEMA

# Festival International du Film Indépendant

de Bordeaux p. 11

Du 3 au 9 octobre 2013

# Quinzaine Molinier Ă  Bordeaux p. 11

Du 24 septembre au 4 octobre 2013

ANDRA URSUTA

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014 au CAPC

Table d’orientation #03

Commissaire : Alexis Vaillant, responsable de la

programmation au CAPC

Andra Ursuta est marquĂ©e par l’éducation traditionnelle

qu’elle a reçue pendant son enfance. Les sculptures et les

installations qu’elle crĂ©e mĂ©langent folklore, traditions et

visions conflictuelles de l’identitĂ© fĂ©minine. Outrageantes,

obsédantes, portées par une symbolique obscure et un

humour noir, les sculptures d’Andra Ursuta sont des

explorations complexes de l’histoire et des identitĂ©s

politiques et culturelles.

Andra Ursuta est née en 1979 à Salonta, une petite ville sur

la frontiĂšre roumanohongroise qui se distingue par son usine

de salami de l’ùre communiste. Elle a quittĂ© la Roumanie en

1997, diplĂŽmĂ©e de l’UniversitĂ© de Columbia en 2002, elle vit

et travaille Ă  New York.

Droits réservés

MUSEE D’AQUITAINE

20, cours Pasteur – 33 000 Bordeaux

05 56 01 51 00 / www.musee-aquitaine-bordeaux.fr

MEMOIRES VIVES :

UNE HISTOIRE DE L’ART ABORIGENE AUSTRALIEN

Du 16 octobre 2013 au 30 mars 2014

Commissariat de l’exposition : Paul Matharan et Arnaud

Morvan

L’exposition offre un regard inĂ©dit en France sur l’art

aborigĂšne traitĂ© comme un mouvement d’art Ă  part entiĂšre et

vise à en présenter les aspects à la fois historiques et formels

révélant à travers eux, les spécificités interculturelles de cet

art millĂ©naire. Conçu comme une introduction Ă  l’histoire

de l’art aborigùne australien dans sa relation à l’ancien et

au moderne, le parcours confronte objets traditionnels et

oeuvres contemporaines pour comprendre les transformations

et le dynamisme de cette tradition artistique vieille de

plus de 40 000 ans, à l’origine de nombreux mouvements

contemporains en Australie. Dans un parcours thématique de

700m2, l’exposition prĂ©sentera une sĂ©lection d’environ 150

oeuvres de 60 artistes aborigĂšnes et non aborigĂšnes, issues

d’importantes collections publiques et privĂ©es, rassemblant

MICHAEL E. SMITH

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014

Table d’orientation #03

Commissaire : Alexis Vaillant, responsable de la

programmation au CAPC

Michael E. Smith utilise généralement des matériaux

industriels et du quotidien qui ont subi une transformation

telle que leur forme et fonction sont devenues

méconnaissables. Son travail réside dans la maniÚre dont

il s’empare d’objets et aussi dont il suggùre comment les

processus naturels parviennent Ă  changer et faire subir

une mutation aux structures crĂ©es par l’ĂȘtre humain. Ses

sculptures peu planifiĂ©es semblent Ă©merger d’un paysage

calciné post-apocalyptique, dystopie science fiction. Smith

crĂ©e une forme d’art qui reflĂšte l’environnement physique

dans lequel il vit, et va souvent jusqu’à intervenir dans

l’architecture des espaces dans lesquels son travail est

montré. PlutÎt que de disséminer ses matériaux comme

des débris sans valeur, Smith leur rend dignité et sens ; une

attention qui permet à ses sculptures d’exister au-delà de le

leur cÎté abject.

Michael E. Smith est né en 1977, à Detroit (Etats-Unis),

il vit Ă  Hokpinton, New Hampshire.

Droits réservés

3

objets anciens, artefacts, peintures Ă  l’ocre sur Ă©corce,

peinture acrylique sur toile, photographies, oeuvres vidéos et installations.

Cette exposition est reconnue d’intĂ©rĂȘt national par le

ministÚre de la Culture et de la  Communication.

COMITE SCIENTIFIQUE

Arnaud Morvan, Barbara Glowczewski (CNRS), Ian Mc

Lean (University Of Wollongong), Jessica de Largy Heally

(Musée du quai Branly), Lyndon Ormond- Parker (University of

Melbourne)

PRETEURS

Musée du quai Branly (France), Musée des Confluences

(France), Melbourne Museum (Australia), AAMU- Museum

of contemporary Aboriginal Art, Utrecht (the Netherlands),

Barbier Mueller Museum (Switzerland), MusĂ©e d’Ethnographie

de NeuchĂątel (Switzerland), Pathway Project/Ngarinyin

Corporation (Australia), Thomas Vroom Collection (the

Netherlands), Sordello Missana collection (France), A. Serval

Collection (Switzerland), Collection BROCARD II (Belgium).

Gordon Bennett, Notes to Basquiat. in the future art will not be boring, 1999,

Coll. Wereldmuseum Rotterdam

FRAC AQUITAINE

Hangar G2 – Bassins à Flot n°1

Quai Armand Lalande – 33 000 Bordeaux

05 56 24 71 36 / www.frac-aquitaine.net

REINVENTER LE MONDE (AUTOUR DE L’USINE)

Du 4 octobre au 21 décembre 2013

Exposition avec les oeuvres du collectif basco-hollandais

Iratxe Jaio & Klaas von Gorkum.

Ce deuxiĂšme volet de l’exposition qui a dĂ©butĂ© Ă  la Sala

Rekalde de Bilbao présente une réflexion sur les systÚmes

de production et la notion de travail, qu’il soit manuel,

industriel ou artistique, en cherchant à révéler le rÎle de

l’art contemporain dans la remise en cause d’une Ă©poque

traversée par une crise structurelle.

FICTIONS A L’OEUVRE : L’ART CONTEMPORAIN

LIVRE A L’EXPERIENCE DU RECIT

Du 4 octobre au 21 décembre 2013

Dans le cadre de la semaine Molinier Ă  Bordeaux

Exposition avec les oeuvres de Manuel Álvarez Bravo, Larry

Clark, Jos de Gruyter & Harald Thys, Michel Journiac, Urs

LĂŒthi, Pierre Molinier et Cindy Sherman.

Chacune des oeuvres prĂ©sentĂ©es a Ă©tĂ© le point de dĂ©part pour l’écriture d’une fiction, co-Ă©ditĂ©e par le Frac Aquitaine et les  Ă©ditions confluences.

L’occasion de confronter l’oeuvre et la

fiction qu’elle a inspirĂ©e.

INSTITUT CULTUREL

BERNARD MAGREZ

5 rue Labottiùre – 33 000 Bordeaux

05 56 81 72 77 / www.institut-bernard-magrez.com

entrée publique du chùteau : 16 rue Tivoli

CLAUDE LEVEQUE – MON REPOS AU CHATEAU

Du 12 octobre 2013 au 26 janvier 2014

Pour la premiĂšre fois, une dizaine d’oeuvres sont rassemblĂ©es

dans un contexte aussi singulier qu’envoĂ»tant : le ChĂąteau

LabottiĂšre Ă  Bordeaux (1773).

Pourquoi Claude LevĂȘque ? En adaptant des oeurves in situ,

l’artiste amĂšne le spectateur Ă  redĂ©couvrir l’espace qu’il

investit, à saisir les nuances des jeux de lumiùre. Il l’invite

Ă©galement Ă  un parcours personnel et universel, celui de son

enfance, qui se décline comme une médiation poétique et

mécanique.

4

Claude LĂ©vĂȘque

Mon repos Ă  Saint-

Germain-des-Prés, 2008

BASE SOUS-MARINE

Boulevard Alfred Daney – 33 000 Bordeaux

05 56 11 11 50 / www.bordeaux.fr

PATRICK LOSTE,

ENTRE FIGURATION ET ABSTRACTION

Du 29 octobre au 15 décembre 2013

La Base sous-marine expose un parcours construit autour de

plus de 120 peintures de Patrick Loste, rĂ©alisĂ© avec le concours de la galerie Le TroisiĂšme OEil (Bordeaux). Homme de la nature, profondĂ©ment encrĂ© dans son territoire, il peint l’environnement

dans lequel il est immergé depuis toujours, le massif des

AlbĂšres, dans lequel il vit et travaille.

Le support a son importance dans le travail de Patrick Loste ;

ses grands formats que rien ne contraint envahissent l’espace.

La peinture de Patrick Loste est libre, physique et impulsive.

L’exposition que lui consacre à l’automne la Base sous-marine

présente différentes séries de toiles agencées à la maniÚre

d’une immersion dans son oeuvre Ă  travers ses thĂ©matiques

de prédilection : figure du cavalier et entité homme/cheval,

paysages omniprésents, relecture des mythes fondateurs

de notre société et regard sur ses changements, à travers,

notamment, la notion de frontiĂšre.

Patrick Loste, Cavaliers, papier, 2012

ACTUALITES DES GALERIES

DORIS LÊ – MEDIUM 3.13

Du 13 septembre au 30 novembre 2013 Ă  la Galerie

Anne-Laure Jalouneix

Le terrain de jeu favori de cette artiste d’origine francovietnamienne

est la rue et ses passants. Elle se met Ă©galement

en scĂšne de maniĂšre fictive dans ses photos. Elle fait partie

des femmes photographes pour qui la représentation du genre

féminin est une source essentielle de son travail.

Doris LĂȘ, Joke with me, Photographie noir et blanc, 2013

SURPRISE – MEDIUM 3.13

Du 26 octobre au 20 décembre 2013

La Galerie Anne-Laure Jalouneix célébrera sa premiÚre

annĂ©e d’existence sur Bordeaux le 26 octobre prochain. A

cette occasion, quelques artistes vont présentés des oeuvres

exceptionnelles Ă  tour de rĂŽle et cela jusqu’à la fin de l’annĂ©e.

 

GALERIE

ANNE-LAURE JALOUNEIX

28 rue FondaudĂšge

05 57 83 07 94 / www.galeriejalouneix.com

FONDATION RAFFY

TOUT VA DISPARAITRE / INVENTAIRE

Du 13 novembre au 14 décembre 2013 au Soixante-neuf

Le neuf juillet deux mille treize la Fondation Raffy est

dissolue.

La liquidation totale de la fondation résulte du choix

de ses fondateurs.

Celle ci fera l’objet de publicitĂ©, avant et

durant la pĂ©riode de l’exposition Ă  laquelle seront sollicitĂ©s

des artistes amis de la Fondation Raffy. Les oeuvres d’art

faisant l’objet de cette liquidation seront vendues à perte.

(...) Foundation gives away, whew !

everything will disapp ar !

Capt Raffy

GALERIE LE SOIXANTE-NEUF

69 rue Mandron – 33 000 Bordeaux

06 64 29 67 19

5

L’ECHELLE A RICHTER

De Philippe Devier

Du 6 septembre au 5 octobre 2013 à l’IBOAT

QuatriĂšme et derniĂšre intervention Swimming Pola #2

Charlie Devier présente une installation vertigineuse en coproduction

avec l’I.Boat, dans le cadre de Swimming Pola #2,

Hissée sur le toit du bateau, une sculpture mélancolique,

lasurĂ©e par endroits, appelle Ă  la rĂ©alisation d’architectures

de rĂȘve, capables non pas de rĂ©sister aux tremblements de

terre mais de s’en relever. Filant vers le ciel, elle laisse songer

qu’une ascension vers les nuages et le cosmos est possible.

Charlie Devier est plasticien, membre de l’association

PointBarre.

Un Ă©vĂ©nement LA FABRIQUE POLA & L’IBOAT

L’IBOAT / Bassins à flot n°1 – 33 300 Bordeaux

05 56 37 96 04 / www.pola.fr // 05 56 10 48 23 /

Droits réservés

IN GOD WE TRUST

WINSHLUSS

Du 12 septembre au 12 octobre 2013 Ă  la Mauvaise

RĂ©putation

Exposition des planches originales du nouveau projet de

Winshluss aux Ă©ditions Les Requins Marteaux.

AprĂšs s’ĂȘtre attachĂ© Ă  dĂ©construire Pinocchio et avoir

collaborĂ© au film Persepolis, Winshluss s’attaque au livre

de contes et de légendes le plus lu au monde : la Bible.

PonctuĂ©es d’anecdotes inĂ©dites, les fabuleuses aventures de

Dieu narrées par Winshluss nous en apprendront plus sur ce

mystérieux personnage.

Droits réservés

GANGS

YAN MORVAN

Du 17 octobre au 23 novembre 2013 Ă  la Mauvaise

RĂ©putation

Yan Morvan est un photojournaliste et portraitiste français.

Photographe de guerres et de société, depuis 2004, il réalise

des reportages aux Etats-Unis et travaille sur des sujets de

fond : les banlieues, les victimes de guerres et de perversions

sexuelles. Pour sa premiĂšre exposition Ă  La Mauvaise

Réputation, Yan Morvan choisit de montrer une sélection de

ses photographies les plus emblématiques.

JACQUES VILLEGLE, SERIGRAPHIES

Du 29 novembre 2013 au 18 janvier 2014 Ă  la Mauvaise

RĂ©putation

Fondateur du mouvement des Nouveaux RĂ©alistes, Jacques

VilleglĂ©, le « ravisseur » d’affiches, s’ingĂ©nie Ă  prĂ©lever des

lambeaux d’évĂšnements, d’informations ou d’actualitĂ©s qui,

mis bout Ă  bout, constituent la grande fresque historique de

notre Ă©poque.

Pour sa troisiĂšme exposition Ă  la Mauvaise RĂ©putation,

Jacques Villeglé choisit de présenter une sélection de ses

plus belles sérigraphies.

LA MAUVAISE REPUTATION

19 rue des Argentiers

05 56 79 73 54 / www.lamauvaisereputation.net

Droits réservés

`

6

CULTURE(S) IN PICTO

OLIVIER NORD

Du 5 septembre au 5 octobre 2013 à l’espace 29

Olivier Nord propose ici de pousser sa réflexion sur la

surface ou la « matiĂšre » numĂ©rique que l’artiste dĂ©crit

parfois comme une « antimatiÚre ». Il le fera en présentant

ses derniers travaux issus d’expĂ©rimentations gĂ©nĂ©rant des

images hybrides présentées sous formes de tableaux ou de

projections.

Olivier Nord, Espace 29

+ X PROJET OCTOBRE

FRANCK NOEL

Co-production Anissa Rachidi

Du 10 octobre au 16 novembre 2013 à l’espace 29

Franck Noel peintre et dessinateur traite le repentir en dessin,

la thĂ©orie de l’erreur au sens large, il a fait appel Ă  Anissa

Rachidi, architecte bordelaise qui construit son travail autour du lien entre la forme urbaine et l’existence. Le temps d’une  exposition, ces deux crĂ©atifs, proposeront aux visiteurs une vision alternative et croisĂ©e de ces territoires se situant dans

la friche afin de souligner leur potentiel en devenir.

ESPACE 29

29 rue Fernand Marin – 33 000 Bordeaux

05 56 51 18 09 / www.espace29.com

LE TEMPS, CONVERSATION EN SUSPENS

Jusqu’à fin septembre 2013

Avec William Parlon & Georgie Stanishev / Myriam Tirler /

Marc Leschelier / Haïdée Henry

Le concept de Conversations est de faire découvrir une

discipline artistique par trimestre. Des commissaires

d’exposition expĂ©rimentĂ©s sĂ©lectionnent des artistes et crĂ©ent une oeuvre en alliant leur discipline et la conversation.

Ce travail est ensuite présenté aux GlaciÚres.

En amont de cette exposition, une conférence filmée est

organisée pour « converser » sur le thÚme engagé et expliquer

la démarche artistique du projet. La rencontre est diffusée

pendant toute la durĂ©e de l’exposition. Le spectateur est invitĂ©

à se questionner sur une société envahie par une actualité qui

n’admet que la continuitĂ©, la mobilitĂ© et le changement.

Pour cette Ă©dition les commissaires d’exposition invitĂ©s sont

Can Onaner, architecte et docteur en Histoire de l’architecture

et Gilles Delalex, architecte et docteur en art.

LES GLACIERES DE LA BANLIEUE

121 Avenue Alsace Lorraine – 33 000 Bordeaux

05 56 08 08 88 / www.groupedescing.org

PHOTOGRAPHIE

BASE SOUS-MARINE

Boulevard Alfred Daney – 33 000 Bordeaux

05 56 11 11 50 / www.bordeaux.fr

SABINE WEISS

INSTANTS FUGACES

Du 6 septembre au 13 octobre 2013 Ă  la Base sousmarine

La Base sous-marine propose l’exposition Instants fugaces de

Sabine Weiss.

La sélection des 120 images vise à présenter un aspect

de son oeuvre qui tĂ©moigne d’un regard plein d’humanitĂ©.

Voilà plus de 50 ans qu’elle promùne son appareil photo à

la rencontre de l’autre avec une attention particuliùre et une

inlassable curiosité.

Au cours de ses nombreux voyages, elle a capté les

rencontres, les petits gestes, les silences, a saisi aussi le

regard des enfants du bout du monde. Pour Sabine Weiss,

la photographie « est liĂ©e Ă  l’instant, Ă  cet instant fugace

et merveilleux qu’il faut saisir tout en composant ces

instants dans le temps et l’espace, oĂč la plĂ©nitude et la

simplicitĂ© forment un tout ». Elle photographie pour conserver l’éphĂ©mĂšre, garder en image ce qui va disparaĂźtre.

Il est d’usage de l’associer au groupe de photographes

humanistes : Willy Ronis, Robert Doisneau, Henri Cartier-

Bresson


Le parcours de l’exposition se dĂ©roule d’images en images

regroupées par ensembles thématiques qui illustrent

l’enfance, l’amour, la solitude, les croyances, les atmosphùres,

thùmes qui lui sont chers et que l’on retrouve en filigrane

dans toute son oeuvre. Sabine Weiss sait transmettre sa

sensibilité, son émotion photographique. Un rendez-vous à ne

pas manquer.

Droits réservés

7

MICHEL NGUIE, PHOTOGRAPHIES

Du 25 septembre au 19 octobre 2013 au soixante-neuf

Michel Nguie shoote en argentique des mises en scĂšne

Ă©nigmatiques. Au coeur de son travail, l’observation

de l’individu et des Ă©vĂšnements de son quotidien,

aux apparences anodines comportent une étrangeté

indéfinissable.

GALERIE

LE SOIXANTE-NEUF

69 rue Mandron – 33 000 Bordeaux

06 64 29 67 19

Michel Nguie, tous droits réservés

ART MODERNE /

BEAUX-ARTS

MUSEE DES BEAUX-ARTS

20, cours d’Albret – 33 000 Bordeaux

Galerie des Beaux-Arts : Place du Colonel Reynal

05 56 10 20 56 / www.musba-bordeaux.fr

En attendant la rĂ©ouverture trĂšs attendue de l’aile nord du

Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, prévue pour le début

de l’annĂ©e 2014, le MusĂ©e accueille l’exposition qui met

à l’honneur les collections du marchand d’art Goupil et du

musée éponyme situés à Bordeaux.

LA MAISON GOUPIL ET L’ITALIE AU XIXe SIECLE

Le succĂšs des peintres italiens au temps des

Impressionnistes

Du 24 octobre 2013 au 2 février 2014 à la Galerie des

Beaux-Arts

AprĂšs une premiĂšre Ă©tape au palais Roverella Ă  Rovigo,

l’exposition se dĂ©roulera Ă  la galerie des Beaux-Arts.

Cette exposition est coorganisée avec la PinacothÚque du

Palazzo Roverella de Rovigo, Italie et la Fondazione Cassa di

Risparmio di Padova e Rovigo.

En s’appuyant sur les recherches inĂ©dites menĂ©es depuis

plusieurs années par Paolo Serafini, commissaire de

l’exposition, dans les inventaires, les registres et autres

archives conservées dans le fonds Goupil au musée

d’Aquitaine à Bordeaux et au Getty Research Institute à Los

Angeles, cette exposition permettra de présenter au public

des artistes italiens souvent méconnus en France et pourtant

célÚbres en leur temps (tels que : G. de Nittis, A. Pasini, G.

Boldoni, A. Mancini, R. Sorbi, V.M. Corcos, E. Dalbono,A.

Campriani, R. Santoro, F. Zandomeneghi, D. Morelli ) et de

rappeler l’origine bordelaise du marchand d’art Goupil. Elle

permettra aussi d’établir l’importance exacte des oeuvres

italiennes commandées par la galerie Goupil et de présenter

le contexte historique, artistique et social ayant permis la

formation de ce nouveau goût bourgeois, le développement

de la galerie Goupil, la carriĂšre des artistes outremonts et

l’activitĂ© au Salon.

Campriani, Rovine di Pompei

HISTOIRE

CENTRE JEAN MOULIN

Place Jean Moulin – 33 000 Bordeaux

05 56 10 19 90 / www.bordeaux.fr

JEAN MOULIN

LE DEVOIR DE LA REPUBLIQUE

Jusqu’au 2 mars 2014

Hommage à Jean Moulin, plus jeune préfet de France et

pionnier de la RĂ©sistance, Ă  l’occasion des 70 ans de sa mort.

A travers une centaine de documents rares et inédits se

dévoile le jeune Jean Moulin dans le contexte de la PremiÚre

Guerre Mondiale. Compositions, feuillets d’écoliers et dessins

réalisés pendant ses années de collÚge et de lycée révÚlent

dĂ©jĂ  la personnalitĂ© et le caractĂšre de l’homme que fut Jean

Moulin.

8

ARTS DECORATIFS /

DESIGN

MUSEE DES ARTS DECORATIFS

39, rue Bouffard – 33 000 Bordeaux

05 56 10 14 00 / www.bordeaux.fr  

VERRES D’USAGES ET D’APPARAT DE LA

RENAISSANCE AU XIXe SIECLE

La Collection du Mesnil

Du 13 décembre 2013 au 14 avril 2014

PrĂ©sentation dans l’aile des communs.

Commissaires de l’exposition : Constance Rubini, directrice

du musée des Arts décoratifs et Jean-Luc Olivié, commissaire invité, conservateur en chef du département verre du musée des Arts décoratifs de Paris / Scénographe : Eric Benqué

Le musée des Arts décoratifs de Bordeaux accueille la

collection du Mesnil, des verres anciens allant de la

Renaissance jusqu’au XIXe siùcle, comprenant un ensemble

particuliÚrement remarquable de verres vénitiens.

Seront exposés des verres à boire, des verres de mariage,

des piùces d’ostentation ou de rares aiguiùres en verre

opalescent, en rubinglass, ce verre rouge intense, ou

encore en verre bleu profond.

Ces objets nous renvoient Ă 

cette culture de la Renaissance oĂč les verres font partie du

cĂ©rĂ©monial des banquets. Les verres d’usage n’étaient alors

apportés à table que lorsque le convive souhaitait boire. Il

faut attendre le XIXe siĂšcle pour que le verre devienne un

élément primordial du décor de la table.

Sont ici rĂ©unies quelques cent trente piĂšces d’exception, qui

sont comme autant d’enfants que le collectionneur a souhaitĂ©

lui-mĂȘme transporter au musĂ©e, refusant ainsi toute prise de

risque par un autre. Une sortie qui se montre exceptionnelle,

une occasion unique d’admirer ces piĂšces dĂ©licates.

Droits réservés

SORTIS DES RESERVES

Jusqu’au 14 octobre 2013

PrĂ©sentation dans l’aile des communs, rez-de-chaussĂ©e

Ne manquez pas l’installation Ă©phĂ©mĂšre qui associe des

oeuvres de la collection de design et des piĂšces anciennes

exceptionnellement sorties des réserves.

 Cette présentation

est l’occasion de mettre en lumiùre des piùces inconnues

du public en provoquant un choc des générations. Les

rapprochements surprenants d’objets conçus à plusieurs

siĂšcles d’écart invitent le public Ă  chercher le sens de ces

associations. Il peut s’agir d’une communautĂ© de formes, de

couleurs, d’usages ou de matiùres.

 Vous verrez ainsi réunies

une lampe de mineur en fonte du XIXe siÚcle et une théiÚre

en argent contemporaine, un plat à barbe en faïence du XVIIIe siÚcle et un vase des années 1980, des hallebardes et un

lampadaire ! Vous découvrirez aussi à quel point les différents objets témoignent des goûts et des comportements culturels

de leurs époques respectives. Des citations littéraires

extraites de contes, de traitĂ©s d’esthĂ©tiques, d’essais

scientifiques, de poĂšmes, de fables ou de romans Ă©clairent

ces analogies.

ALESSI

UTILES ET USTENSILES

Du 12 septembre au 25 novembre 2013

PrĂ©sentation dans l’aile des communs, Ă  l’étage.

La maison d’édition italienne Alessi tĂ©moigne de son

intĂ©rĂȘt pour le projet de galerie des arts de la table que

met actuellement en place le musée des Arts décoratifs de

Bordeaux, en faisant don d’un ensemble de plus de cent

cinquante piĂšces.

Alessi, fondée en 1921, est, au départ, un petit atelier de

métallurgie fabriquant des objets de trÚs bonne qualité en

argent, cuivre et nickel. Ses cafetiÚres, théiÚres, bouilloires...

ont marquĂ© des gĂ©nĂ©rations d’Italiens. TrĂšs vite, l’entreprise

se développe et Alessi fait appel aux plus grands designers

pour concevoir de nouveaux objets.

Cette présentation permet aux visiteurs de mieux comprendre

comment cette société a su habilement se donner une

orientation artistique en faisant appel à des créateurs et

devenir un acteur contemporain majeur de l’édition d’objets

domestiques. Le musée rend hommage à la maison Alessi en

exposant ce don généreux.

DESIGN TOUR

Du 16 au 20 octobre 2013

PrĂ©sentation dans l’aile des communs, rez-de-chaussĂ©e

Design Tour est un événement à la fois culturel et commercial,

professionnel et grand public.

C’est un Ă©vĂ©nement itinĂ©rant et

local, oĂč tous les amateurs de design, de crĂ©ation et d’art de

vivre découvrent le meilleur de la jeune création française et

internationale ainsi que les derniÚres nouveautés de la saison qui sont présentées dans les lieux qui font vivre le design au coeur de leur territoire.

À cette occasion, le musĂ©e accueille deux expositions :

Homework, d’une Ă©cole stĂ©phanoise et L’ñge du faire,

organisée par Particule 14.

9

>> SANS OUBLIER !

DESIGN ESPANA

Jusqu’au 16 septembre 2013

Présentation hors les murs à la galerie des Beaux-Arts

Javier Mariscal, Patricia Urquiola, Jaime Hayon... : les

designers espagnols sont prĂ©sents aujourd’hui dans tous les

grands rendez-vous internationaux et la plupart sont produits par les plus importantes maisons d’édition europĂ©ennes.

Des créations iconiques (le Toro de Manolo Prieto dont la

silhouette noire jalonne le bord des routes, le canapé de Dali

qui reprend la forme des lĂšvres de May West, etc.) Ă  celles

qui ont révolutionné la vie quotidienne (comme le fameux

balai Ă  franges de Corominas mieux connu en France sous le

nom de balai espagnol), cette exposition retrace l’inventivitĂ©

ibĂ©rique en matiĂšre de meubles, d’objets domestiques et de

graphisme.

ALBERTO ALESSI

Conférence

12 septembre 2013 à 17h30 / Auditorium / EntrepÎt Lainé

A l’initiative du l’EBABX et du musĂ©e des arts dĂ©coratifs, arc

en rĂȘve accueille le designer italien Alberto Alessi.

COLORS

Conférence de Javier Mariscal

26 septembre 2013 à 18h30 / Auditorium / EntrepÎt Lainé

Dans le cadre de l’exposition Design España organisĂ©e par le

musĂ©e des Arts dĂ©coratifs, arc en rĂȘve accueille le designer et

illustrateur espagnol Javier Mariscal.

ARCHITECTURE

ARC EN REVE – CENTRE

D’ARCHITECTURE

EntrepĂŽt LainĂ©, 7 rue FerrĂšre – 33 000 Bordeaux

05 56 48 45 24 / www.arcenreve.com  

STADIUM

Jusqu’au 3 novembre 2013

À l’occasion du dĂ©marrage du chantier du Nouveau Stade

de Bordeaux conçu par les célÚbres architectes Herzog

& de Meuron, arc en rĂȘve centre d’architecture rĂ©alise

l’exposition stadium. stadium dĂ©borde l’objet architectural

et les prouesses techniques, pour s’élargir au phĂ©nomĂšne

de société lié au sport : événement, branding, ferveur,

violence, solidarité, respect, fierté, compétition, économie,

jeu, passion
 stadium met en récit le stade comme sujet,

à travers un parcours thématique constitué de morceaux

choisis dans les champs de l’architecture, de l’art, et du

documentaire. Exprimant à la fois des enjeux architecturaux et urbains, culturels et sociaux, doublés de la question actuelle

de l’image des mĂ©tropoles, le stade condense l’imaginaire

collectif.

Le Nouveau Stade de Bordeaux est mis en relation avec les

plus beaux stades du monde, historiques et contemporains.

Une sĂ©lection de maquettes et photographies d’architecture

met en perspective les stades emblĂ©matiques dans l’histoire,

et une génération récente de ces complexes multifonctions.

La scénographie immerge le public dans la complexité tout à

la fois familiĂšre et extraordinaire de ce temple contemporain

qu’est le stade.

stadiums © Rodolphe Escher pour arc en rĂȘve centre d’architecture

NOUVELLES ARCHITECTURES

Fonds rĂ©gionaux d’art contemporain

Du 19 septembre 2013 jusqu’en novembre 2013

Dans le cadre de la célébration du trentiÚme anniversaire du

lancement des Fonds rĂ©gionaux d’art contemporain (FRAC)

arc en rĂȘve centre d’architecture accueille pour la rentrĂ©e

l’exposition « Nouvelles architectures ». PrĂ©sentĂ©e et imaginĂ©e

en 2012 par le Centre Pompidou, cette exposition de six FRAC

dits « de nouvelle génération » marquent une étape dans

l’évolution de ces institutions.

Ces six projets architecturaux sont l’aboutissement de

concours d’architecture internationaux.

Frac Aquitaine au sein de la mĂ©ca, maison de l’économie crĂ©ative et de la culture en

Aquitaine, Bordeaux

JUNYA ISHIGAMI

How small ? How vast ? How architecture grows -

Du 12 décembre 2013 au 27 avril 2014

Co-production avec de Singel – Campus des Arts International

en Belgique

Arc en rĂȘve centre d’architecture prĂ©sente une exposition

consacrée au travail de Junya Ishigami, réalisée en

partenariat avec le Campus des Arts International de Singel.

10

PECHAKUCHA GLOBAL NIGHT

Vendredi 20 septembre 2013 à la Caserne Niel – Darwin

EcosystĂšme

JournĂ©es Portes Ouvertes DARWIN ÉcosystĂšme - Caserne

Niel - Quai de Queyries

PechaKucha Night Bordeaux rejoint les Darwiniens et leur

Ă©cosystĂšme pour contribuer Ă  l’évĂ©nement PechaKucha Global

Night : 1 nuit, des centaines de villes dans le monde, des

milliers de participants.

PECHAKUCHA NIGHT BORDEAUX VOLUME 9

Vendredi 5 octobre 2013 au Rocher de Palmer

Rocher de Palmer – Rue Artistide Briand – Cenon

Dans le cadre de la cĂ©lĂ©bration des 40 ans de l’Ensap/

Bx - École Nationale SupĂ©rieure d’Architecture et de Paysage

de Bordeaux.

Organisation et informations :

LE BUREAU BAROQUE

77 cours Saint Louis – 33 000 Bordeaux

http://bureaubaroque.fr

PechaKucha Night est conçu & partagé par Klein Dytham

architecture.

PechaKucha Night Bordeaux est un événement programmé

par le bureau baroque (Laurent Tardieu & Alan Gentil,

architectes), Jean-Louis Sissac & Jean-Christophe Wasner.

CINEMA

FESTIVAL INTERNATIONAL

DU FILM INDEPENDANT DE

BORDEAUX

Du 3 au 9 octobre 2013

05 24 60 62 49 / www.fifib.com

Parrain du FIFIB 2e édition : Olivier ASSAYAS, réalisateur et

scénariste français

AprÚs une premiÚre édition réunissant des personnalités

comme Nathalie Baye, présidente du Jury du FIFIB et

Jonathan Caouette, le Festival International du Film

Indépendant de Bordeaux, compte bien, lors de cette

deuxiÚme édition, poursuivre ses exigences de défense et de

découverte du cinéma indépendant mondial au travers de la

compĂ©tition de premiers et/ou seconds films. L’édition 2013

explorera ainsi les diffĂ©rentes dĂ©finitions de l’indĂ©pendance

au cinĂ©ma autour d’une idĂ©e : repousser la frontiĂšre. FrontiĂšre

gĂ©ographique, en regardant plus Ă  l’Est cĂŽtĂ© programmation.

FrontiĂšre artistique aussi, en rendant hommage Ă  des artistes,

qu’ils soient cinĂ©astes, actrices ou acteurs, qui n’ont pas peur

de décloisonner les disciplines. De faire parler le 7e art avec

l’art contemporain, le thĂ©Ăątre ou la danse.

Le programme du Festival sera composĂ© d’une compĂ©tition

de courts et longs métrages, de films en avant-premiÚre,

de rĂ©trospectives, de rencontres avec le public, d’une

programmation pour la jeunesse (scolaires et hors scolaires)

et d’un forum professionnel. Il sera aussi ponctuĂ© de soirĂ©es

Nuit Blanche.

QUINZAINE SPECIALE PIERRE

MOLINIER A BORDEAUX

Du 24 septembre au 4 octobre 2013

A l’occasion de la sortie du film documentaire « Les Jambes

de Saint-Pierre » de Dominique Roland en avant-premiÚre

à Bordeaux, une quinzaine est entiÚrement dédiée à Pierre

Molinier, célÚbre peintre et photographe, décédé le 3 mars

1976 Ă  Bordeaux.

>> « LA PHOTO N’EST PAS SENSIBLE » de Vincent

Labaume à partir de l’oeuvre de Pierre Molinier

Collection « Fiction Ă  l’oeuvre » - CoĂ©dition Confluences

– Frac Aquitaine

24 septembre 2013 Ă  La Machine Ă  Lire

PrĂ©sentation de l’ouvrage, signature et rencontre en prĂ©sence

de Vincent Labaume, Eric Audinet (directeur des Ă©ditions

Confluences) et Claire Jacquet (directrice du Frac Aquitaine).

>> MASTER CLASS

25 septembre 2013 à l’Auditorium de la Bibliothùque

MĂ©riadeck

En présence de Dominique Roland, réalisateur, directeur

du Centre des Arts d’Enghien, PrĂ©sident du RĂ©seau Art

NumĂ©rique et ancien Ă©tudiant de l’école des Beaux-Arts de

Bordeaux ; et de Pierre Chaveau, proche de Pierre Molinier.

>> LE MIROIR EN PIRE

Les 27 et 28 septembre 2013 au Théùtre du Pont

Tournant

Théùtre / Cie du Théùtre du Pont Tournant // Mise en scÚne

Stéphane Alvarez / Avec Frédéric Kneip, Jean Bédouret, Jean-

Marc Foissac et Thierry Remi // A partir de 18 ans

Dans le cadre de la semaine spéciale Pierre Molinier à

Bordeaux

Gare ! Voici un tĂ©moignage brĂ»lant ; celui d’un artiste Ă 

l’exceptionnelle libertĂ© d’ĂȘtre, au seul service de la libertĂ© de

créer.

Cet entretien de Pierre Molinier avec Pierre Chaveau,

alors jeune étudiant à la Sorbonne, a été réalisé au printemps 1972 dans la chambre-atelier que le peintre sulfureux occupait rue des Faussets à Bordeaux.

 La mise en scĂšne, d’un esthĂ©tisme dĂ©licat, s’inspire du travail photographique de Molinier.

Son témoignage est traité suivant ses techniques de

photomonteur.

>> LES JAMBES DE SAINT PIERRE de Dominique

Roland / Marmitafilms

Le 28 septembre 2013 au Théùtre du Pont Tournant

Le 30 septembre 2013 au CinĂ©ma l’Utopia

 

Projection publique du film documentaire, en présence du

réalisateur et de la production.

11

 

////////////////////////////////////////////////////////////

>> FICTIONS A L’OEUVRE : L’ART CONTEMPORAIN

LIVRE A L’EXPERIENCE DU RECIT

Du 4 octobre au 21 décembre 2013 au FRAC Aquitaine

Dans le cadre de la semaine Molinier Ă  Bordeaux

Exposition avec les oeuvres de Manuel Álvarez Bravo, Larry

Clark, Jos de Gruyter & Harald Thys, Michel Journiac, Urs

LĂŒthi, Pierre Molinier et Cindy Sherman.

Chacune des oeuvres prĂ©sentĂ©es a Ă©tĂ© le point de dĂ©part pour l’écriture d’une fiction, co-Ă©ditĂ©e par le Frac Aquitaine et les Ă©ditions confluences. L’occasion de confronter l’oeuvre et la fiction qu’elle a inspirĂ©e.

POUR PLUS DE

RENSEIGNEMENTS

CAPC-MusĂ©e d’art contemporain

Contact : Blaise Mercier

TĂ©l. 05 56 00 81 70

b.mercier@mairie-bordeaux.fr

MusĂ©e d’Aquitaine

Contact : Carole Brandely

TĂ©l : 05 56 01 51 33

c.brandely@mairie-bordeaux.fr

Musée des Beaux-Arts

Contact : Dominique BeaufrĂšre

TĂ©l : 05 56 10 25 17

d.beaufrere@mairie-bordeaux.fr

Musée des Arts décoratifs

Contact : Nathalie Balerdi Paternotte

TĂ©l. 05 56 10 14 03

n.balerdipaternotte@mairie-bordeaux.fr

 

Voir les commentaires

Festival B my Lake en Hongrie: du 18 au 20 août 2013...

31 Juillet 2013, 18:44pm

Publié par presssagrun

AprĂšs le Balaton Sound,  le festival B my Lake se dĂ©roulera

 du

  18 au 20 aoĂ»t 2013

 Ă  Aliga Beach.

Dans le mĂȘme esprit que le Balaton Sound, 3 jours d'Ă©lectro les pieds dans l'eau mais avec une programmation plus pointue :

  • Carl Craig,

  •  Popof,

  • Oliver Huntemann,

  • Extrawelt,

  • Oliver Koletzki,

  • Tiga,

  • H.O.S.H.,

  • Guy Gerber,

  • Moonbootica,

  • Marc Houle,

  • Dj Hell,

  • pour un total de 120 DJs.,

  • et un prix de 69€ pour les 3 jours.

ConsidĂ©rĂ© comme « la nouveautĂ© de l’annĂ©e Â» par le public hongrois toujours friand de longues soirĂ©es, les tickets s’écoulent rapidement et de nombreux festivaliers venus des quatre coins du monde ont dĂ©jĂ  prĂ©vu de faire le dĂ©placement.

Nul doute que le nouveau petit frĂšre du Sziget Festival suive les pas de son aĂźnĂ© et devienne la rĂ©vĂ©lation de l’étĂ© 2013.

Voir les commentaires

Les compagnies aériennes européennes sont elles mortelles? Perspectives à 20 ans ?...

31 Juillet 2013, 17:59pm

Publié par presssagrun



CGSP
INFORMATION
PRESSE
Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP)

vient de publier un rapport formulant des propositions

 
Perspectives Ă  20 ans.

Visualiser en ligne

CGSP
INFORMATION
PRESSE
Le Commissariat général à la stratégie
et Ă  la prospective (CGSP)
vient de publier un rapport
formulant des propositions
Les compagnies aériennes
 europĂ©ennes
sont-elles mortelles ?
Perspectives Ă  20 ans.

 

Air France-KLM devrait supprimer entre

2 500 et 2 600 postes d'ici

2014 ;

 la compagnie historique subit notamment les

conséquences

de la profonde transformation de la régulation du secteur

depuis

quarante ans, décrites dans le rapport du CGSP.



Les compagnies aériennes ont longtemps vécu dans un

environnement réglementé.

 La libĂ©ralisation aux Etats-Unis puis en Europe a bĂ©nĂ©ficiĂ©

 aux consommateurs mais rend l’avenir des compagnies plus

incertain, face Ă  leurs concurrentes Ă©trangĂšres et low cost.

 Les seules grandes compagnies historiques europĂ©ennes qui

 subsistent sont Air France-KLM, Lufthansa, British Airways et

 Iberia (rĂ©unis au sein du groupe IAG). Elles exploitent un rĂ©seau

en Ă©toile autour de hubs centraux.

Les compagnies low cost se développent fortement sur le

 marchĂ© du moyen-courrier intra-europĂ©en.

Ryanair transporte aujourd’hui plus de passagers qu’Air

 France-KLM chaque annĂ©e et easyJet, deuxiĂšme low cost

européenne la talonne.

Des compagnies low cost de taille plus modeste (Air Berlin,

 Vueling et Norwegian) se dĂ©veloppent rapidement.

 Elles exploitent un rĂ©seau point Ă  point dont les coĂ»ts et les

recettes sont optimisés.

Les compagnies aériennes historiques font également face

 Ă  la concurrence des compagnies du Golfe.

Celles-ci profitent de la position géographique de leurs hubs et

cherchent à connecter les métropoles européennes, asiatiques

et africaines Ă  une escale prĂšs.

En France les compagnies aériennes représentent 78 000

emplois

 directs et 120 000 emplois indirects.

 

 Ă€ Orly, chaque million de

passagers génÚre mille emplois ;

 Ă  Roissy, avec l’activitĂ© hub, ce sont mĂȘme 1 500 emplois.

Les scénarios à vingt ans décrits dans le rapport montrent que le

secteur recĂšle un important potentiel de croissance.

Le rapport propose plusieurs scénarios à vingt ans en

distinguant les marchés du moyen et du long-courrier.

Ils soulignent que les dĂ©cisions des autoritĂ©s nationales et communautaires en matiĂšre de cadre rĂ©glementaire et fiscal 

ont

un impact dĂ©cisif sur les perspectives d’avenir des compagnies

aériennes européennes.

Trois axes principaux doivent guider les réflexions des

décideurs :

  • Eviter l’alourdissement des charges et taxes qui
  •  dĂ©savantageraient les diffĂ©rentes compagnies europĂ©ennes.
  • Assurer l’équitĂ© de la concurrence d’une part entre les

compagnies europĂ©ennes, d’autre part face aux compagnies

extra-communautaires.

  • Analyser marchĂ© par marchĂ© les risques et opportunitĂ©s d’une

 ouverture gĂ©nĂ©ralisĂ©e et systĂ©matique du marchĂ©

long-courrier européen avant toute négociation de droits de

trafic.

_______________________________




***

 

Le Commissariat gĂ©nĂ©ral Ă  la stratĂ©gie et Ă  la prospective (CGSP) s'est substituĂ© au Centre d'analyse stratĂ©gique. Il est au cƓur des

démarches de réflexion et de concertation nécessaires à la conduite

des politiques publiques et Ă  la modernisation du pays.
RattachĂ© au Premier ministre, qui arrĂȘte son programme de travail

annuel, il apporte son concours à la détermination des grandes

 orientations pour l'avenir de la Nation et des objectifs Ă  moyen et

long

 terme de son dĂ©veloppement Ă©conomique, social, culturel et

 environnemental, ainsi qu'Ă  la prĂ©paration des rĂ©formes.

A ce titre, il impulse et favorise la définition de stratégies d'action à

moyen

 et long terme et le dĂ©veloppement des Ă©tudes prospectives, des

pratiques d'Ă©valuation des politiques publiques, des bonnes pratiques

 de concertation et des comparaisons internationales et territoriales.

 Il travaille en rĂ©seau avec les conseils spĂ©cialisĂ©s.


Air France-KLM devrait supprimer entre 2 500 et 2 600 postes d'ici

 2014 ;

 la compagnie historique subit notamment les consĂ©quences

de la profonde transformation de la régulation du secteur depuis

quarante ans, décrites dans le rapport du CGSP.

Les compagnies aériennes ont longtemps vécu dans un environnement réglementé. La libéralisation aux Etats-Unis puis en Europe a bénéficié

aux consommateurs mais rend l’avenir des compagnies plus incertain,

face Ă  leurs concurrentes Ă©trangĂšres et low cost.

 Les seules grandes compagnies historiques europĂ©ennes qui subsistent

 sont Air France-KLM, Lufthansa, British Airways et Iberia (rĂ©unis au sein

 du groupe IAG).

 Elles exploitent un rĂ©seau en Ă©toile autour de hubs centraux.

Les compagnies low cost se développent fortement sur le marché du

moyen-courrier intra-europĂ©en. Ryanair transporte aujourd’hui plus de

passagers qu’Air France-KLM chaque annĂ©e et easyJet, deuxiĂšme low

cost européenne la talonne. Des compagnies low cost de taille plus

modeste (Air Berlin, Vueling et Norwegian) se développent rapidement.

 Elles exploitent un rĂ©seau point Ă  point dont les coĂ»ts et les recettes

sont optimisés.

Les compagnies aériennes historiques font également face à la

 concurrence des compagnies du Golfe. Celles-ci profitent de la position gĂ©ographique de leurs hubs et cherchent Ă  connecter les mĂ©tropoles europĂ©ennes, asiatiques et africaines Ă  une escale prĂšs.

En France les compagnies aériennes représentent 78 000 emplois

 directs et 120 000 emplois indirects.

À Orly, chaque million de passagers gĂ©nĂšre mille emplois ; Ă  Roissy,

 avec l’activitĂ© hub, ce sont mĂȘme 1 500 emplois. Les scĂ©narios Ă  vingt

ans décrits dans le rapport montrent que le secteur recÚle un important

potentiel de croissance.

Le rapport propose plusieurs scénarios à vingt ans en distinguant les marchés du moyen et du long-courrier

 . Ils soulignent que les dĂ©cisions des autoritĂ©s nationales et

communautaires en matiÚre de cadre réglementaire et fiscal ont un

 impact dĂ©cisif sur les perspectives d’avenir des compagnies aĂ©riennes europĂ©ennes.

Trois axes principaux doivent guider les réflexions des décideurs :

  • Eviter l’alourdissement des charges et taxes qui dĂ©savantageraient
  • les diffĂ©rentes compagnies europĂ©ennes.
  • Assurer l’équitĂ© de la concurrence d’une part entre les compagnies europĂ©ennes, d’autre part face aux compagnies extra-
  • communautaires.
  • Analyser marchĂ© par marchĂ© les risques et opportunitĂ©s d’une
  • ouverture gĂ©nĂ©ralisĂ©e et systĂ©matique du marchĂ© long-courrier
  • europĂ©en avant toute nĂ©gociation de droits de trafic.
_______________________________

 

 

 

Commissariat général à la stratégie et à la prospective - 18, rue de Martignac - 75700 Paris SP 07 - Tél. 01 42 75 60 00

 

Le Commissariat général à la stratégie et à la prospective (CGSP)

s'est substituĂ© au Centre d'analyse stratĂ©gique. Il est au cƓur des

démarches de réflexion et de concertation nécessaires à la conduite des politiques publiques et à la modernisation du pays.

RattachĂ© au Premier ministre, qui arrĂȘte son programme de travail annuel, il apporte son concours Ă  la dĂ©termination des grandes orientations pour

l'avenir de la Nation et des objectifs à moyen et long terme de son développement économique, social, culturel et environnemental, ainsi

qu'à la préparation des réformes.

A ce titre, il impulse et favorise la définition de stratégies d'action à moyen

 et long terme et le dĂ©veloppement des Ă©tudes prospectives, des pratiques d'Ă©valuation des politiques publiques, des bonnes pratiques de concertation

 et des comparaisons internationales et territoriales. Il travaille en rĂ©seau

 avec les conseils spĂ©cialisĂ©s.

Voir les commentaires

ARTS VISUELS de Bordeaux: Ă  partir de septembre 2013...

30 Juillet 2013, 19:53pm

Publié par presssagrun

ARTS

 

VISUELS

Une sélection des

temps forts culturels

Ă  Bordeaux

Sept. / DĂ©c. 2013

//////////////////////////////////////////////////

SOMMAIRE

ART CONTEMPORAIN

 

# CAPC, musĂ©e d’art contemporain p. 2

 

>> SIGMA

 

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014 / CAPC

>> Michael E. SMITH

 

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014 / CAPC

>> Andra URSUTA

 

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014 / CAPC

 

# MusĂ©e d’Aquitaine p. 3

 

>> MĂ©moires Vives : une histoire de l’Art AborigĂšne

Australien

Du 16 octobre 2013 au 30 mars 2014 / MusĂ©e d’Aquitaine

 

# FRAC Aquitaine p. 4

 

>> RĂ©inventer le Monde (autour de l’usine)

Du 4 octobre au 21 décembre 2013 / FRAC Aquitaine

>> Fictions Ă  l’oeuvre : l’art contemporain livrĂ© Ă 

l’expĂ©rience du rĂ©cit

Du 4 octobre au 21 décembre 2013 / FRAC Aquitaine

 

# Institut Culturel Bernard Magrez p. 4

 

>>Claude LevĂȘque – Mon repos au chĂąteau

 

Du 12 octobre 2013 au 26 janvier 2014

# Base sous-marine

 

>> Patrick Loste, Entre figuration et abstraction p. 5

Du 29 octobre au 15 décembre 2013

 

# Galerie Anne-Laure Jalouneix p. 5

 

>> Doris LĂȘ – MĂ©dium 3.13

 

Du 13 septembre au 30 novembre 2013 / Galerie Anne-Laure

Jalouneix

>> Surprise – MĂ©dium 3.13

 

Du 26 octobre au 20 décembre 2013 / Galerie Anne-Laure

Jalouneix

 

# Galerie Le Soixante-neuf p. 5

 

>> Fondation Raffy

 

Tout va disparaĂźtre / Inventaire

Du 13 novembre au 14 décembre 2013 / Le soixante-neuf

#’ La Fabrique Pola à l’IBOAT p . 6

>> L’échelle Ă  Richter, de Philippe Devier

Swimming Pola #2

Du 6 septembre au 5 octobre 2013 / à l’IBOAT

# La Mauvaise RĂ©putation p. 6

>> In God we trust, de Winshluss

Du 12 septembre au 12 octobre 2013

>> Gangs, de Yan Morvan

Du 17 octobre au 23 novembre 2013

>> Jacques Villeglé, sérigraphies

Du 29 novembre 2013 au 18 janvier 2014

# Espace 29 p. 7

>> Culture(s) in picto, Olivier Nord

Du 5 septembre au 5 octobre 2013 / espace 29

>> + Projet octobre, Franck Noel

Du 24 octobre au 30 novembre 2013 / espace 29

# Les GlaciĂšres de la Banlieue p. 7

>> Le temps, conversations en suspens

Jusqu’à fin septembre 2013

PHOTOGRAPHIE

# Base sous-marine p. 7

>> Instant Fugaces, Sabine Weiss,

Du 6 septembre au 13 octobre 2013

# Galerie Le soixante-neuf p. 8

>> Michel Nguie, photographies

Du 25 septembre au 19 octobre 2013

ART MODERNE / BEAUX-ARTS

# Musée des Beaux-Arts p. 8

>> La Maison Goupil et l’Italie au XIXe siùcle

Le succĂšs des peintres italiens au temps des

Impressionnistes

Du 24 octobre 2013 au 2 février 2014 / Galerie des Beaux-Arts

HISTOIRE

# Centre Jean Moulin p. 8

>> Jean Moulin, le devoir de la RĂ©publique

Jusqu’au 2 mars 2014

ARTS DECORATIFS / DESIGN

#Musée des Arts décoratifs p. 9

>>Verres d’Usages et d’Apparat de la Renaissance

au XIXe siĂšcle / La collection du Mesnil

Du 13 décembre 2013 au 14 avril 2014

>> Sortis des RĂ©serves

Jusqu’au 14 octobre 2013

>> Alessi

Utiles et Ustensiles

Du 12 septembre au 25 novembre 2013

1

ART CONTEMPORAIN

CAPC musĂ©e d’art contemporain

7 rue Ferrùre – 33 000 Bordeaux

05 56 00 81 50 / www.capc-bordeaux.fr

Le CAPC conclut l’annĂ©e de ses 40 ans Ă  la maniĂšre

d’un retour vers le futur avec une exposition consacrĂ©e

à la question des archives d’un festival pionnier dans

les arts en France, SIGMA et poursuit avec la série

des Tables d’orientation, la prĂ©sentation d’artistes de

nouvelle génération avec Michael E Smith et Andra

Ursuta.

SIGMA

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014

Exposition dans le cadre des 40 ans du CAPC

Projet conçu en collaboration avec les Archives municipales

de Bordeaux.

De 1965 à 1995, le festival SIGMA fait de Bordeaux l’un des

rendez-vous phare des avant-gardes et utopies culturelles

en Europe. Il fait connaĂźtre en France quelques unes des

figures les plus marquantes de la contre-culture américaine

(le Living Theatre, le Bread & Puppet, le Barbwire Theatre)

et européenne (Arrabal, le Grand Magic Circus), il popularise

les oeuvres de Silvano Bussoti, Webern, Varese, Xenakis,

Sun Ra ou Pierre Henry, fait co-exister happenings (Jean-

Jacques Lebel) et art cinétique (Nicolas Schöffer), Mondrian

et les Pink Floyd. Télévision, design, écologie ou cybernétique

font l’objet d’expositions et de confĂ©rences. Chaque annĂ©e,

Bordeaux devient le lieu de « la recherche dans tous les arts »

et se retrouve au coeur de l’attention des mĂ©dias pendant

une semaine. Pensée à partir de et avec les archives de son

fondateur Roger Lafosse, l’exposition revient sur le cĂŽtĂ©

magnétique de ce festival haut en couleurs qui marqué

l’histoire culturelle de la ville, son temps autant que l’histoire

récente des festivals.

Critique invitée : Patricia Brignone

Droits réservés

2

>> Design Tour

Du 16 au 20 octobre 2013

>> Design España

Jusqu’au 16 septembre 2013

# Arc en rĂȘve centre d’architecture p. 10

>> Alberto Alessi, conférence

12 septembre 2013 / Auditorium / EntrepÎt Lainé

>> Javier Mariscal, conférence

26 septembre 2013 / Auditorium / EntrepÎt Lainé

ARCHITECTURE

# Arc en rĂȘve centre d’architecture p.10

>> Stadium

Jusqu’au 3 novembre 2013 / Grande Galerie et galerie

blanche / EntrepÎt Lainé

>> Junya Ishigami + associates / Architectes, Tokyo

how small? How vast? How architecture grows

A partir du 12 décembre 2013 / Grande Galerie / EntrepÎt

Lainé

# PechaKucha p. 11

>> PechaKucha Global Night

vendredi 20 septembre Ă  Darwin EcosystĂšme - Caserne Niel /

Bureau Baroque

>> PechaKucha Night Bordeaux

vendredi 5 octobre 2013 au Rocher Palmer / Bureau Baroque

CINEMA

# Festival International du Film Indépendant

de Bordeaux p. 11

Du 3 au 9 octobre 2013

# Quinzaine Molinier Ă  Bordeaux p. 11

Du 24 septembre au 4 octobre 2013

ANDRA URSUTA

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014 au CAPC

Table d’orientation #03

Commissaire : Alexis Vaillant, responsable de la

programmation au CAPC

Andra Ursuta est marquĂ©e par l’éducation traditionnelle

qu’elle a reçue pendant son enfance. Les sculptures et les

installations qu’elle crĂ©e mĂ©langent folklore, traditions et

visions conflictuelles de l’identitĂ© fĂ©minine. Outrageantes,

obsédantes, portées par une symbolique obscure et un

humour noir, les sculptures d’Andra Ursuta sont des

explorations complexes de l’histoire et des identitĂ©s

politiques et culturelles.

Andra Ursuta est née en 1979 à Salonta, une petite ville sur

la frontiĂšre roumanohongroise qui se distingue par son usine

de salami de l’ùre communiste. Elle a quittĂ© la Roumanie en

1997, diplĂŽmĂ©e de l’UniversitĂ© de Columbia en 2002, elle vit

et travaille Ă  New York.

Droits réservés

MUSEE D’AQUITAINE

20, cours Pasteur – 33 000 Bordeaux

05 56 01 51 00 / www.musee-aquitaine-bordeaux.fr

MEMOIRES VIVES :

UNE HISTOIRE DE L’ART ABORIGENE AUSTRALIEN

Du 16 octobre 2013 au 30 mars 2014

Commissariat de l’exposition : Paul Matharan et Arnaud

Morvan

L’exposition offre un regard inĂ©dit en France sur l’art

aborigĂšne traitĂ© comme un mouvement d’art Ă  part entiĂšre et

vise à en présenter les aspects à la fois historiques et formels

révélant à travers eux, les spécificités interculturelles de cet

art millĂ©naire. Conçu comme une introduction Ă  l’histoire

de l’art aborigùne australien dans sa relation à l’ancien et

au moderne, le parcours confronte objets traditionnels et

oeuvres contemporaines pour comprendre les transformations

et le dynamisme de cette tradition artistique vieille de

plus de 40 000 ans, à l’origine de nombreux mouvements

contemporains en Australie. Dans un parcours thématique de

700m2, l’exposition prĂ©sentera une sĂ©lection d’environ 150

oeuvres de 60 artistes aborigĂšnes et non aborigĂšnes, issues

d’importantes collections publiques et privĂ©es, rassemblant

MICHAEL E. SMITH

Du 14 novembre 2013 au 16 février 2014

Table d’orientation #03

Commissaire : Alexis Vaillant, responsable de la

programmation au CAPC

Michael E. Smith utilise généralement des matériaux

industriels et du quotidien qui ont subi une transformation

telle que leur forme et fonction sont devenues

méconnaissables. Son travail réside dans la maniÚre dont

il s’empare d’objets et aussi dont il suggùre comment les

processus naturels parviennent Ă  changer et faire subir

une mutation aux structures crĂ©es par l’ĂȘtre humain. Ses

sculptures peu planifiĂ©es semblent Ă©merger d’un paysage

calciné post-apocalyptique, dystopie science fiction. Smith

crĂ©e une forme d’art qui reflĂšte l’environnement physique

dans lequel il vit, et va souvent jusqu’à intervenir dans

l’architecture des espaces dans lesquels son travail est

montré. PlutÎt que de disséminer ses matériaux comme

des débris sans valeur, Smith leur rend dignité et sens ; une

attention qui permet à ses sculptures d’exister au-delà de le

leur cÎté abject.

Michael E. Smith est né en 1977, à Detroit (Etats-Unis),

il vit Ă  Hokpinton, New Hampshire.

Droits réservés

3

objets anciens, artefacts, peintures Ă  l’ocre sur Ă©corce,

peinture acrylique sur toile, photographies, oeuvres vidéos et

installations.

Cette exposition est reconnue d’intĂ©rĂȘt national par le

ministĂšre de la Culture et de la

Communication.

COMITE SCIENTIFIQUE

Arnaud Morvan, Barbara Glowczewski (CNRS), Ian Mc

Lean (University Of Wollongong), Jessica de Largy Heally

(Musée du quai Branly), Lyndon Ormond- Parker (University of

Melbourne)

PRETEURS

Musée du quai Branly (France), Musée des Confluences

(France), Melbourne Museum (Australia), AAMU- Museum

of contemporary Aboriginal Art, Utrecht (the Netherlands),

Barbier Mueller Museum (Switzerland), MusĂ©e d’Ethnographie

de NeuchĂątel (Switzerland), Pathway Project/Ngarinyin

Corporation (Australia), Thomas Vroom Collection (the

Netherlands), Sordello Missana collection (France), A. Serval

Collection (Switzerland), Collection BROCARD II (Belgium).

Gordon Bennett, Notes to Basquiat. in the future art will not be boring, 1999,

Coll. Wereldmuseum Rotterdam

FRAC AQUITAINE

Hangar G2 – Bassins à Flot n°1

Quai Armand Lalande – 33 000 Bordeaux

05 56 24 71 36 / www.frac-aquitaine.net

REINVENTER LE MONDE (AUTOUR DE L’USINE)

Du 4 octobre au 21 décembre 2013

Exposition avec les oeuvres du collectif basco-hollandais

Iratxe Jaio & Klaas von Gorkum.

Ce deuxiĂšme volet de l’exposition qui a dĂ©butĂ© Ă  la Sala

Rekalde de Bilbao présente une réflexion sur les systÚmes

de production et la notion de travail, qu’il soit manuel,

industriel ou artistique, en cherchant à révéler le rÎle de

l’art contemporain dans la remise en cause d’une Ă©poque

traversée par une crise structurelle.

FICTIONS A L’OEUVRE : L’ART CONTEMPORAIN

LIVRE A L’EXPERIENCE DU RECIT

Du 4 octobre au 21 décembre 2013

Dans le cadre de la semaine Molinier Ă  Bordeaux

Exposition avec les oeuvres de Manuel Álvarez Bravo, Larry

Clark, Jos de Gruyter & Harald Thys, Michel Journiac, Urs

LĂŒthi, Pierre Molinier et Cindy Sherman.

Chacune des oeuvres présentées a été le point de départ pour

l’écriture d’une fiction, co-Ă©ditĂ©e par le Frac Aquitaine et les

Ă©ditions confluences. L’occasion de confronter l’oeuvre et la

fiction qu’elle a inspirĂ©e.

INSTITUT CULTUREL

BERNARD MAGREZ

5 rue Labottiùre – 33 000 Bordeaux

05 56 81 72 77 / www.institut-bernard-magrez.com

entrée publique du chùteau : 16 rue Tivoli

CLAUDE LEVEQUE – MON REPOS AU CHATEAU

Du 12 octobre 2013 au 26 janvier 2014

Pour la premiĂšre fois, une dizaine d’oeuvres sont rassemblĂ©es

dans un contexte aussi singulier qu’envoĂ»tant : le ChĂąteau

LabottiĂšre Ă  Bordeaux (1773).

Pourquoi Claude LevĂȘque ? En adaptant des oeurves in situ,

l’artiste amĂšne le spectateur Ă  redĂ©couvrir l’espace qu’il

investit, à saisir les nuances des jeux de lumiùre. Il l’invite

Ă©galement Ă  un parcours personnel et universel, celui de son

enfance, qui se décline comme une médiation poétique et

mécanique.

4

Claude LĂ©vĂȘque

Mon repos Ă  Saint-

Germain-des-Prés, 2008

BASE SOUS-MARINE

Boulevard Alfred Daney – 33 000 Bordeaux

05 56 11 11 50 / www.bordeaux.fr

PATRICK LOSTE,

ENTRE FIGURATION ET ABSTRACTION

Du 29 octobre au 15 décembre 2013

La Base sous-marine expose un parcours construit autour de

plus de 120 peintures de Patrick Loste, réalisé avec le concours

de la galerie Le TroisiĂšme OEil (Bordeaux). Homme de la nature,

profondĂ©ment encrĂ© dans son territoire, il peint l’environnement

dans lequel il est immergé depuis toujours, le massif des

AlbĂšres, dans lequel il vit et travaille.

Le support a son importance dans le travail de Patrick Loste ;

ses grands formats que rien ne contraint envahissent l’espace.

La peinture de Patrick Loste est libre, physique et impulsive.

L’exposition que lui consacre à l’automne la Base sous-marine

présente différentes séries de toiles agencées à la maniÚre

d’une immersion dans son oeuvre Ă  travers ses thĂ©matiques

de prédilection : figure du cavalier et entité homme/cheval,

paysages omniprésents, relecture des mythes fondateurs

de notre société et regard sur ses changements, à travers,

notamment, la notion de frontiĂšre.

Patrick Loste, Cavaliers, papier, 2012

ACTUALITES DES GALERIES

DORIS LÊ – MEDIUM 3.13

Du 13 septembre au 30 novembre 2013 Ă  la Galerie

Anne-Laure Jalouneix

Le terrain de jeu favori de cette artiste d’origine francovietnamienne

est la rue et ses passants. Elle se met Ă©galement

en scĂšne de maniĂšre fictive dans ses photos. Elle fait partie

des femmes photographes pour qui la représentation du genre

féminin est une source essentielle de son travail.

Doris LĂȘ, Joke with me, Photographie noir et blanc, 2013

SURPRISE – MEDIUM 3.13

Du 26 octobre au 20 décembre 2013

La Galerie Anne-Laure Jalouneix célébrera sa premiÚre

annĂ©e d’existence sur Bordeaux le 26 octobre prochain. A

cette occasion, quelques artistes vont présentés des oeuvres

exceptionnelles Ă  tour de rĂŽle et cela jusqu’à la fin de l’annĂ©e.

GALERIE

ANNE-LAURE JALOUNEIX

28 rue FondaudĂšge

05 57 83 07 94 / www.galeriejalouneix.com

FONDATION RAFFY

TOUT VA DISPARAITRE / INVENTAIRE

Du 13 novembre au 14 décembre 2013 au Soixante-neuf

Le neuf juillet deux mille treize la Fondation Raffy est

dissolue. La liquidation totale de la fondation résulte du choix

de ses fondateurs. Celle ci fera l’objet de publicitĂ©, avant et

durant la pĂ©riode de l’exposition Ă  laquelle seront sollicitĂ©s

des artistes amis de la Fondation Raffy. Les oeuvres d’art

faisant l’objet de cette liquidation seront vendues à perte.

(...) Foundation gives away, whew !

everything will disapp ar !

Capt Raffy

GALERIE LE SOIXANTE-NEUF

69 rue Mandron – 33 000 Bordeaux

06 64 29 67 19

5

L’ECHELLE A RICHTER

De Philippe Devier

Du 6 septembre au 5 octobre 2013 à l’IBOAT

QuatriĂšme et derniĂšre intervention Swimming Pola #2

Charlie Devier présente une installation vertigineuse en coproduction

avec l’I.Boat, dans le cadre de Swimming Pola #2,

Hissée sur le toit du bateau, une sculpture mélancolique,

lasurĂ©e par endroits, appelle Ă  la rĂ©alisation d’architectures

de rĂȘve, capables non pas de rĂ©sister aux tremblements de

terre mais de s’en relever. Filant vers le ciel, elle laisse songer

qu’une ascension vers les nuages et le cosmos est possible.

Charlie Devier est plasticien, membre de l’association

PointBarre.

Un Ă©vĂ©nement LA FABRIQUE POLA & L’IBOAT

L’IBOAT / Bassins à flot n°1 – 33 300 Bordeaux

05 56 37 96 04 / www.pola.fr // 05 56 10 48 23 /

Droits réservés

IN GOD WE TRUST

WINSHLUSS

Du 12 septembre au 12 octobre 2013 Ă  la Mauvaise

RĂ©putation

Exposition des planches originales du nouveau projet de

Winshluss aux Ă©ditions Les Requins Marteaux.

AprĂšs s’ĂȘtre attachĂ© Ă  dĂ©construire Pinocchio et avoir

collaborĂ© au film Persepolis, Winshluss s’attaque au livre

de contes et de légendes le plus lu au monde : la Bible.

PonctuĂ©es d’anecdotes inĂ©dites, les fabuleuses aventures de

Dieu narrées par Winshluss nous en apprendront plus sur ce

mystérieux personnage.

Droits réservés

GANGS

YAN MORVAN

Du 17 octobre au 23 novembre 2013 Ă  la Mauvaise

RĂ©putation

Yan Morvan est un photojournaliste et portraitiste français.

Photographe de guerres et de société, depuis 2004, il réalise

des reportages aux Etats-Unis et travaille sur des sujets de

fond : les banlieues, les victimes de guerres et de perversions

sexuelles. Pour sa premiĂšre exposition Ă  La Mauvaise

Réputation, Yan Morvan choisit de montrer une sélection de

ses photographies les plus emblématiques.

JACQUES VILLEGLE, SERIGRAPHIES

Du 29 novembre 2013 au 18 janvier 2014 Ă  la Mauvaise

RĂ©putation

Fondateur du mouvement des Nouveaux RĂ©alistes, Jacques

VilleglĂ©, le « ravisseur » d’affiches, s’ingĂ©nie Ă  prĂ©lever des

lambeaux d’évĂšnements, d’informations ou d’actualitĂ©s qui,

mis bout Ă  bout, constituent la grande fresque historique de

notre Ă©poque.

Pour sa troisiĂšme exposition Ă  la Mauvaise RĂ©putation,

Jacques Villeglé choisit de présenter une sélection de ses

plus belles sérigraphies.

LA MAUVAISE REPUTATION

19 rue des Argentiers

05 56 79 73 54 / www.lamauvaisereputation.net

Droits réservés

`

6

CULTURE(S) IN PICTO

OLIVIER NORD

Du 5 septembre au 5 octobre 2013 à l’espace 29

Olivier Nord propose ici de pousser sa réflexion sur la

surface ou la « matiĂšre » numĂ©rique que l’artiste dĂ©crit

parfois comme une « antimatiÚre ». Il le fera en présentant

ses derniers travaux issus d’expĂ©rimentations gĂ©nĂ©rant des

images hybrides présentées sous formes de tableaux ou de

projections.

Olivier Nord, Espace 29

+ X PROJET OCTOBRE

FRANCK NOEL

Co-production Anissa Rachidi

Du 10 octobre au 16 novembre 2013 à l’espace 29

Franck Noel peintre et dessinateur traite le repentir en dessin,

la thĂ©orie de l’erreur au sens large, il a fait appel Ă  Anissa

Rachidi, architecte bordelaise qui construit son travail autour

du lien entre la forme urbaine et l’existence. Le temps d’une

exposition, ces deux créatifs, proposeront aux visiteurs une

vision alternative et croisée de ces territoires se situant dans

la friche afin de souligner leur potentiel en devenir.

ESPACE 29

29 rue Fernand Marin – 33 000 Bordeaux

05 56 51 18 09 / www.espace29.com

LE TEMPS, CONVERSATION EN SUSPENS

Jusqu’à fin septembre 2013

Avec William Parlon & Georgie Stanishev / Myriam Tirler /

Marc Leschelier / Haïdée Henry

Le concept de Conversations est de faire découvrir une

discipline artistique par trimestre. Des commissaires

d’exposition expĂ©rimentĂ©s sĂ©lectionnent des artistes et crĂ©ent

une oeuvre en alliant leur discipline et la conversation. Ce

travail est ensuite présenté aux GlaciÚres.

En amont de cette exposition, une conférence filmée est

organisée pour « converser » sur le thÚme engagé et expliquer

la démarche artistique du projet. La rencontre est diffusée

pendant toute la durĂ©e de l’exposition. Le spectateur est invitĂ©

à se questionner sur une société envahie par une actualité qui

n’admet que la continuitĂ©, la mobilitĂ© et le changement.

Pour cette Ă©dition les commissaires d’exposition invitĂ©s sont

Can Onaner, architecte et docteur en Histoire de l’architecture

et Gilles Delalex, architecte et docteur en art.

LES GLACIERES DE LA BANLIEUE

121 Avenue Alsace Lorraine – 33 000 Bordeaux

05 56 08 08 88 / www.groupedescing.org

PHOTOGRAPHIE

BASE SOUS-MARINE

Boulevard Alfred Daney – 33 000 Bordeaux

05 56 11 11 50 / www.bordeaux.fr

SABINE WEISS

INSTANTS FUGACES

Du 6 septembre au 13 octobre 2013 Ă  la Base sousmarine

La Base sous-marine propose l’exposition Instants fugaces de

Sabine Weiss.

La sélection des 120 images vise à présenter un aspect

de son oeuvre qui tĂ©moigne d’un regard plein d’humanitĂ©.

Voilà plus de 50 ans qu’elle promùne son appareil photo à

la rencontre de l’autre avec une attention particuliùre et une

inlassable curiosité.

Au cours de ses nombreux voyages, elle a capté les

rencontres, les petits gestes, les silences, a saisi aussi le

regard des enfants du bout du monde. Pour Sabine Weiss,

la photographie « est liĂ©e Ă  l’instant, Ă  cet instant fugace

et merveilleux qu’il faut saisir tout en composant ces

instants dans le temps et l’espace, oĂč la plĂ©nitude et la

simplicité forment un tout ». Elle photographie pour conserver

l’éphĂ©mĂšre, garder en image ce qui va disparaĂźtre.

Il est d’usage de l’associer au groupe de photographes

humanistes : Willy Ronis, Robert Doisneau, Henri Cartier-

Bresson


Le parcours de l’exposition se dĂ©roule d’images en images

regroupées par ensembles thématiques qui illustrent

l’enfance, l’amour, la solitude, les croyances, les atmosphùres,

thùmes qui lui sont chers et que l’on retrouve en filigrane

dans toute son oeuvre. Sabine Weiss sait transmettre sa

sensibilité, son émotion photographique. Un rendez-vous à ne

pas manquer.

Droits réservés

7

MICHEL NGUIE, PHOTOGRAPHIES

Du 25 septembre au 19 octobre 2013 au soixante-neuf

Michel Nguie shoote en argentique des mises en scĂšne

Ă©nigmatiques. Au coeur de son travail, l’observation

de l’individu et des Ă©vĂšnements de son quotidien,

aux apparences anodines comportent une étrangeté

indéfinissable.

GALERIE

LE SOIXANTE-NEUF

69 rue Mandron – 33 000 Bordeaux

06 64 29 67 19

Michel Nguie, tous droits réservés

ART MODERNE /

BEAUX-ARTS

MUSEE DES BEAUX-ARTS

20, cours d’Albret – 33 000 Bordeaux

Galerie des Beaux-Arts : Place du Colonel Reynal

05 56 10 20 56 / www.musba-bordeaux.fr

En attendant la rĂ©ouverture trĂšs attendue de l’aile nord du

Musée des Beaux-Arts de Bordeaux, prévue pour le début

de l’annĂ©e 2014, le MusĂ©e accueille l’exposition qui met

à l’honneur les collections du marchand d’art Goupil et du

musée éponyme situés à Bordeaux.

LA MAISON GOUPIL ET L’ITALIE AU XIXe SIECLE

Le succĂšs des peintres italiens au temps des

Impressionnistes

Du 24 octobre 2013 au 2 février 2014 à la Galerie des

Beaux-Arts

AprĂšs une premiĂšre Ă©tape au palais Roverella Ă  Rovigo,

l’exposition se dĂ©roulera Ă  la galerie des Beaux-Arts.

Cette exposition est coorganisée avec la PinacothÚque du

Palazzo Roverella de Rovigo, Italie et la Fondazione Cassa di

Risparmio di Padova e Rovigo.

En s’appuyant sur les recherches inĂ©dites menĂ©es depuis

plusieurs années par Paolo Serafini, commissaire de

l’exposition, dans les inventaires, les registres et autres

archives conservées dans le fonds Goupil au musée

d’Aquitaine à Bordeaux et au Getty Research Institute à Los

Angeles, cette exposition permettra de présenter au public

des artistes italiens souvent méconnus en France et pourtant

célÚbres en leur temps (tels que : G. de Nittis, A. Pasini, G.

Boldoni, A. Mancini, R. Sorbi, V.M. Corcos, E. Dalbono,A.

Campriani, R. Santoro, F. Zandomeneghi, D. Morelli ) et de

rappeler l’origine bordelaise du marchand d’art Goupil. Elle

permettra aussi d’établir l’importance exacte des oeuvres

italiennes commandées par la galerie Goupil et de présenter

le contexte historique, artistique et social ayant permis la

formation de ce nouveau goût bourgeois, le développement

de la galerie Goupil, la carriĂšre des artistes outremonts et

l’activitĂ© au Salon.

Campriani, Rovine di Pompei

HISTOIRE

CENTRE JEAN MOULIN

Place Jean Moulin – 33 000 Bordeaux

05 56 10 19 90 / www.bordeaux.fr

JEAN MOULIN

LE DEVOIR DE LA REPUBLIQUE

Jusqu’au 2 mars 2014

Hommage à Jean Moulin, plus jeune préfet de France et

pionnier de la RĂ©sistance, Ă  l’occasion des 70 ans de sa mort.

A travers une centaine de documents rares et inédits se

dévoile le jeune Jean Moulin dans le contexte de la PremiÚre

Guerre Mondiale. Compositions, feuillets d’écoliers et dessins

réalisés pendant ses années de collÚge et de lycée révÚlent

dĂ©jĂ  la personnalitĂ© et le caractĂšre de l’homme que fut Jean

Moulin.

8

ARTS DECORATIFS /

DESIGN

MUSEE DES ARTS DECORATIFS

39, rue Bouffard – 33 000 Bordeaux

05 56 10 14 00 / www.bordeaux.fr

VERRES D’USAGES ET D’APPARAT DE LA

RENAISSANCE AU XIXe SIECLE

La Collection du Mesnil

Du 13 décembre 2013 au 14 avril 2014

PrĂ©sentation dans l’aile des communs.

Commissaires de l’exposition : Constance Rubini, directrice

du musée des Arts décoratifs et Jean-Luc Olivié, commissaire

invité, conservateur en chef du département verre du musée

des Arts décoratifs de Paris / Scénographe : Eric Benqué

Le musée des Arts décoratifs de Bordeaux accueille la

collection du Mesnil, des verres anciens allant de la

Renaissance jusqu’au XIXe siùcle, comprenant un ensemble

particuliÚrement remarquable de verres vénitiens.

Seront exposés des verres à boire, des verres de mariage,

des piùces d’ostentation ou de rares aiguiùres en verre

opalescent, en rubinglass, ce verre rouge intense, ou

encore en verre bleu profond. Ces objets nous renvoient Ă 

cette culture de la Renaissance oĂč les verres font partie du

cĂ©rĂ©monial des banquets. Les verres d’usage n’étaient alors

apportés à table que lorsque le convive souhaitait boire. Il

faut attendre le XIXe siĂšcle pour que le verre devienne un

élément primordial du décor de la table.

Sont ici rĂ©unies quelques cent trente piĂšces d’exception, qui

sont comme autant d’enfants que le collectionneur a souhaitĂ©

lui-mĂȘme transporter au musĂ©e, refusant ainsi toute prise de

risque par un autre. Une sortie qui se montre exceptionnelle,

une occasion unique d’admirer ces piĂšces dĂ©licates.

Droits réservés

SORTIS DES RESERVES

Jusqu’au 14 octobre 2013

PrĂ©sentation dans l’aile des communs, rez-de-chaussĂ©e

Ne manquez pas l’installation Ă©phĂ©mĂšre qui associe des

oeuvres de la collection de design et des piĂšces anciennes

exceptionnellement sorties des réserves. Cette présentation

est l’occasion de mettre en lumiùre des piùces inconnues

du public en provoquant un choc des générations. Les

rapprochements surprenants d’objets conçus à plusieurs

siĂšcles d’écart invitent le public Ă  chercher le sens de ces

associations. Il peut s’agir d’une communautĂ© de formes, de

couleurs, d’usages ou de matiĂšres. Vous verrez ainsi rĂ©unies

une lampe de mineur en fonte du XIXe siÚcle et une théiÚre

en argent contemporaine, un plat Ă  barbe en faĂŻence du XVIIIe

siÚcle et un vase des années 1980, des hallebardes et un

lampadaire ! Vous découvrirez aussi à quel point les différents

objets témoignent des goûts et des comportements culturels

de leurs époques respectives. Des citations littéraires

extraites de contes, de traitĂ©s d’esthĂ©tiques, d’essais

scientifiques, de poĂšmes, de fables ou de romans Ă©clairent

ces analogies.

ALESSI

UTILES ET USTENSILES

Du 12 septembre au 25 novembre 2013

PrĂ©sentation dans l’aile des communs, Ă  l’étage.

La maison d’édition italienne Alessi tĂ©moigne de son

intĂ©rĂȘt pour le projet de galerie des arts de la table que

met actuellement en place le musée des Arts décoratifs de

Bordeaux, en faisant don d’un ensemble de plus de cent

cinquante piĂšces.

Alessi, fondée en 1921, est, au départ, un petit atelier de

métallurgie fabriquant des objets de trÚs bonne qualité en

argent, cuivre et nickel. Ses cafetiÚres, théiÚres, bouilloires...

ont marquĂ© des gĂ©nĂ©rations d’Italiens. TrĂšs vite, l’entreprise

se développe et Alessi fait appel aux plus grands designers

pour concevoir de nouveaux objets.

Cette présentation permet aux visiteurs de mieux comprendre

comment cette société a su habilement se donner une

orientation artistique en faisant appel à des créateurs et

devenir un acteur contemporain majeur de l’édition d’objets

domestiques. Le musée rend hommage à la maison Alessi en

exposant ce don généreux.

DESIGN TOUR

Du 16 au 20 octobre 2013

PrĂ©sentation dans l’aile des communs, rez-de-chaussĂ©e

Design Tour est un événement à la fois culturel et commercial,

professionnel et grand public. C’est un Ă©vĂ©nement itinĂ©rant et

local, oĂč tous les amateurs de design, de crĂ©ation et d’art de

vivre découvrent le meilleur de la jeune création française et

internationale ainsi que les derniÚres nouveautés de la saison

qui sont présentées dans les lieux qui font vivre le design au

coeur de leur territoire.

À cette occasion, le musĂ©e accueille deux expositions :

Homework, d’une Ă©cole stĂ©phanoise et L’ñge du faire,

organisée par Particule 14.

9

>> SANS OUBLIER !

DESIGN ESPANA

Jusqu’au 16 septembre 2013

Présentation hors les murs à la galerie des Beaux-Arts

Javier Mariscal, Patricia Urquiola, Jaime Hayon... : les

designers espagnols sont prĂ©sents aujourd’hui dans tous les

grands rendez-vous internationaux et la plupart sont produits

par les plus importantes maisons d’édition europĂ©ennes.

Des créations iconiques (le Toro de Manolo Prieto dont la

silhouette noire jalonne le bord des routes, le canapé de Dali

qui reprend la forme des lĂšvres de May West, etc.) Ă  celles

qui ont révolutionné la vie quotidienne (comme le fameux

balai Ă  franges de Corominas mieux connu en France sous le

nom de balai espagnol), cette exposition retrace l’inventivitĂ©

ibĂ©rique en matiĂšre de meubles, d’objets domestiques et de

graphisme.

ALBERTO ALESSI

Conférence

12 septembre 2013 à 17h30 / Auditorium / EntrepÎt Lainé

A l’initiative du l’EBABX et du musĂ©e des arts dĂ©coratifs, arc

en rĂȘve accueille le designer italien Alberto Alessi.

COLORS

Conférence de Javier Mariscal

26 septembre 2013 à 18h30 / Auditorium / EntrepÎt Lainé

Dans le cadre de l’exposition Design España organisĂ©e par le

musĂ©e des Arts dĂ©coratifs, arc en rĂȘve accueille le designer et

illustrateur espagnol Javier Mariscal.

ARCHITECTURE

ARC EN REVE – CENTRE

D’ARCHITECTURE

EntrepĂŽt LainĂ©, 7 rue FerrĂšre – 33 000 Bordeaux

05 56 48 45 24 / www.arcenreve.com

STADIUM

Jusqu’au 3 novembre 2013

À l’occasion du dĂ©marrage du chantier du Nouveau Stade

de Bordeaux conçu par les célÚbres architectes Herzog

& de Meuron, arc en rĂȘve centre d’architecture rĂ©alise

l’exposition stadium. stadium dĂ©borde l’objet architectural

et les prouesses techniques, pour s’élargir au phĂ©nomĂšne

de société lié au sport : événement, branding, ferveur,

violence, solidarité, respect, fierté, compétition, économie,

jeu, passion
 stadium met en récit le stade comme sujet,

à travers un parcours thématique constitué de morceaux

choisis dans les champs de l’architecture, de l’art, et du

documentaire. Exprimant Ă  la fois des enjeux architecturaux et

urbains, culturels et sociaux, doublés de la question actuelle

de l’image des mĂ©tropoles, le stade condense l’imaginaire

collectif.

Le Nouveau Stade de Bordeaux est mis en relation avec les

plus beaux stades du monde, historiques et contemporains.

Une sĂ©lection de maquettes et photographies d’architecture

met en perspective les stades emblĂ©matiques dans l’histoire,

et une génération récente de ces complexes multifonctions.

La scénographie immerge le public dans la complexité tout à

la fois familiĂšre et extraordinaire de ce temple contemporain

qu’est le stade.

stadiums © Rodolphe Escher pour arc en rĂȘve centre d’architecture

NOUVELLES ARCHITECTURES

Fonds rĂ©gionaux d’art contemporain

Du 19 septembre 2013 jusqu’en novembre 2013

Dans le cadre de la célébration du trentiÚme anniversaire du

lancement des Fonds rĂ©gionaux d’art contemporain (FRAC)

arc en rĂȘve centre d’architecture accueille pour la rentrĂ©e

l’exposition « Nouvelles architectures ». PrĂ©sentĂ©e et imaginĂ©e

en 2012 par le Centre Pompidou, cette exposition de six FRAC

dits « de nouvelle génération » marquent une étape dans

l’évolution de ces institutions.

Ces six projets architecturaux sont l’aboutissement de

concours d’architecture internationaux.

Frac Aquitaine au sein de la mĂ©ca, maison de l’économie crĂ©ative et de la culture en

Aquitaine, Bordeaux

JUNYA ISHIGAMI

How small ? How vast ? How architecture grows -

Du 12 décembre 2013 au 27 avril 2014

Co-production avec de Singel – Campus des Arts International

en Belgique

Arc en rĂȘve centre d’architecture prĂ©sente une exposition

consacrée au travail de Junya Ishigami, réalisée en

partenariat avec le Campus des Arts International de Singel.

10

PECHAKUCHA GLOBAL NIGHT

Vendredi 20 septembre 2013 à la Caserne Niel – Darwin

EcosystĂšme

JournĂ©es Portes Ouvertes DARWIN ÉcosystĂšme - Caserne

Niel - Quai de Queyries

PechaKucha Night Bordeaux rejoint les Darwiniens et leur

Ă©cosystĂšme pour contribuer Ă  l’évĂ©nement PechaKucha Global

Night : 1 nuit, des centaines de villes dans le monde, des

milliers de participants.

PECHAKUCHA NIGHT BORDEAUX VOLUME 9

Vendredi 5 octobre 2013 au Rocher de Palmer

Rocher de Palmer – Rue Artistide Briand – Cenon

Dans le cadre de la cĂ©lĂ©bration des 40 ans de l’Ensap/

Bx - École Nationale SupĂ©rieure d’Architecture et de Paysage

de Bordeaux.

Organisation et informations :

LE BUREAU BAROQUE

77 cours Saint Louis – 33 000 Bordeaux

http://bureaubaroque.fr

PechaKucha Night est conçu & partagé par Klein Dytham

architecture.

PechaKucha Night Bordeaux est un événement programmé

par le bureau baroque (Laurent Tardieu & Alan Gentil,

architectes), Jean-Louis Sissac & Jean-Christophe Wasner.

CINEMA

FESTIVAL INTERNATIONAL

DU FILM INDEPENDANT DE

BORDEAUX

Du 3 au 9 octobre 2013

05 24 60 62 49 / www.fifib.com

Parrain du FIFIB 2e édition : Olivier ASSAYAS, réalisateur et

scénariste français

AprÚs une premiÚre édition réunissant des personnalités

comme Nathalie Baye, présidente du Jury du FIFIB et

Jonathan Caouette, le Festival International du Film

Indépendant de Bordeaux, compte bien, lors de cette

deuxiÚme édition, poursuivre ses exigences de défense et de

découverte du cinéma indépendant mondial au travers de la

compĂ©tition de premiers et/ou seconds films. L’édition 2013

explorera ainsi les diffĂ©rentes dĂ©finitions de l’indĂ©pendance

au cinĂ©ma autour d’une idĂ©e : repousser la frontiĂšre. FrontiĂšre

gĂ©ographique, en regardant plus Ă  l’Est cĂŽtĂ© programmation.

FrontiĂšre artistique aussi, en rendant hommage Ă  des artistes,

qu’ils soient cinĂ©astes, actrices ou acteurs, qui n’ont pas peur

de décloisonner les disciplines. De faire parler le 7e art avec

l’art contemporain, le thĂ©Ăątre ou la danse.

Le programme du Festival sera composĂ© d’une compĂ©tition

de courts et longs métrages, de films en avant-premiÚre,

de rĂ©trospectives, de rencontres avec le public, d’une

programmation pour la jeunesse (scolaires et hors scolaires)

et d’un forum professionnel. Il sera aussi ponctuĂ© de soirĂ©es

Nuit Blanche.

QUINZAINE SPECIALE PIERRE

MOLINIER A BORDEAUX

Du 24 septembre au 4 octobre 2013

A l’occasion de la sortie du film documentaire « Les Jambes

de Saint-Pierre » de Dominique Roland en avant-premiÚre

à Bordeaux, une quinzaine est entiÚrement dédiée à Pierre

Molinier, célÚbre peintre et photographe, décédé le 3 mars

1976 Ă  Bordeaux.

>> « LA PHOTO N’EST PAS SENSIBLE » de Vincent

Labaume à partir de l’oeuvre de Pierre Molinier

Collection « Fiction Ă  l’oeuvre » - CoĂ©dition Confluences

– Frac Aquitaine

24 septembre 2013 Ă  La Machine Ă  Lire

PrĂ©sentation de l’ouvrage, signature et rencontre en prĂ©sence

de Vincent Labaume, Eric Audinet (directeur des Ă©ditions

Confluences) et Claire Jacquet (directrice du Frac Aquitaine).

>> MASTER CLASS

25 septembre 2013 à l’Auditorium de la Bibliothùque

MĂ©riadeck

En présence de Dominique Roland, réalisateur, directeur

du Centre des Arts d’Enghien, PrĂ©sident du RĂ©seau Art

NumĂ©rique et ancien Ă©tudiant de l’école des Beaux-Arts de

Bordeaux ; et de Pierre Chaveau, proche de Pierre Molinier.

>> LE MIROIR EN PIRE

Les 27 et 28 septembre 2013 au Théùtre du Pont

Tournant

Théùtre / Cie du Théùtre du Pont Tournant // Mise en scÚne

Stéphane Alvarez / Avec Frédéric Kneip, Jean Bédouret, Jean-

Marc Foissac et Thierry Remi // A partir de 18 ans

Dans le cadre de la semaine spéciale Pierre Molinier à

Bordeaux

Gare ! Voici un tĂ©moignage brĂ»lant ; celui d’un artiste Ă 

l’exceptionnelle libertĂ© d’ĂȘtre, au seul service de la libertĂ© de

créer. Cet entretien de Pierre Molinier avec Pierre Chaveau,

alors jeune étudiant à la Sorbonne, a été réalisé au printemps

1972 dans la chambre-atelier que le peintre sulfureux

occupait rue des Faussets à Bordeaux. La mise en scùne, d’un

esthĂ©tisme dĂ©licat, s’inspire du travail photographique de

Molinier. Son témoignage est traité suivant ses techniques de

photomonteur.

>> LES JAMBES DE SAINT PIERRE de Dominique

Roland / Marmitafilms

Le 28 septembre 2013 au Théùtre du Pont Tournant

Le 30 septembre 2013 au CinĂ©ma l’Utopia

Projection publique du film documentaire, en présence du

réalisateur et de la production.

11

 

 

 

 

////////////////////////////////////////////////////////////

>> FICTIONS A L’OEUVRE : L’ART CONTEMPORAIN

LIVRE A L’EXPERIENCE DU RECIT

Du 4 octobre au 21 décembre 2013 au FRAC Aquitaine

Dans le cadre de la semaine Molinier Ă  Bordeaux

Exposition avec les oeuvres de Manuel Álvarez Bravo, Larry

Clark, Jos de Gruyter & Harald Thys, Michel Journiac, Urs

LĂŒthi, Pierre Molinier et Cindy Sherman.

Chacune des oeuvres présentées a été le point de départ pour

l’écriture d’une fiction, co-Ă©ditĂ©e par le Frac Aquitaine et les

Ă©ditions confluences. L’occasion de confronter l’oeuvre et la

fiction qu’elle a inspirĂ©e.

POUR PLUS DE

RENSEIGNEMENTS

CAPC-MusĂ©e d’art contemporain

Contact : Blaise Mercier

TĂ©l. 05 56 00 81 70

b.mercier@mairie-bordeaux.fr

MusĂ©e d’Aquitaine

Contact : Carole Brandely

TĂ©l : 05 56 01 51 33

c.brandely@mairie-bordeaux.fr

Musée des Beaux-Arts

Contact : Dominique BeaufrĂšre

TĂ©l : 05 56 10 25 17

d.beaufrere@mairie-bordeaux.fr

Musée des Arts décoratifs

Contact : Nathalie Balerdi Paternotte

TĂ©l. 05 56 10 14 03

n.balerdipaternotte@mairie-bordeaux.fr

Voir les commentaires

La Lettre de la CGT-UGICT (ingénieurs, cadres, techniciens): un petit succÚs pour la route des vacances...

29 Juillet 2013, 19:53pm

Publié par presssagrun

La lettre de l'UGICT

N° 456 - Semaine du 29 juillet 2013

Un petit succĂšs pour la route ?

Impossible

Vous avez sous les yeux la

derniùre lettre d’une longue

saison.

Un mois de suspension pour l

es vacances
 rien de trop

pour affronter

une rentrée sociale que

nous souhaitons ardente et

revendicative.

Car les dossiers ouverts par

le gouvernement, tel celui

de la réforme des retraites,

vont entraĂźner la

mobilisation des salariés

pour que les voix de M.

Gattaz et de ses amis ne

soient pas les seules

entendues.

Reference-syndicale.fr
BrĂšves d'actu

Forte hausse du temps de travail pour les cadres : 44,1 heuresSelon une étude publiée par la Direction des études statistiques du ministÚre du Travail (Dares), la «durée habituelle hebdomadaire» de travail pour une semaine sans événement exceptionnel (jour férié, congé, etc.), incluant les heures supplémentaires réguliÚres est, dans notre pays, de 39,5 heures en 2011.

ChĂŽmage : 26Ăšme mois de hausse

Le nombre de demandeurs d’emploi atteint des niveaux jamais Ă©galĂ©s.  La fin des CDD et les ruptures conventionnelles qui ont explosĂ© depuis leur crĂ©ation en aoĂ»t 2008 en seraient les premiĂšres causes.

Emploi des cadres : L’Apec prudente sur la reprise

Selon le baromĂštre trimestriel de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec) publiĂ© le 24 juillet, les prĂ©visions de recrutement des cadres pour le troisiĂšme trimestre 2013 sembleraient s’amĂ©liorer.

IntĂ©rim : -15,8% d’offres pour les cadres et professions intermĂ©diaires

Toutes catĂ©gories confondues, l’emploi intĂ©rimaire a chutĂ© de 11,2% en juin 2013 par rapport Ă  juin 2012, en repli dans tous les secteurs.

Les demandeurs d’emploi de moins en moins satisfaits

Le taux de satisfaction des demandeurs d'emploi vis-Ă -vis de PĂŽle emploi s'est dĂ©gradĂ© l’annĂ©e passĂ©e.

Tunisie : Les syndicats français solidaires

La CGT, la CFDT et Force ouvriÚre, ont apporté vendredi 26 juillet dans des communiqués distincts leur soutien au peuple tunisien «dans sa lutte pour la démocratie» et salué le rÎle «déterminant» de l'UGTT qui a lancé une grÚve générale pour protester contre l'assassinat Mohamed Brahmi, député de gauche du Front populaire tunisien.
Ă  lire sur le site

Retrouvez pendant l'été toutes les lectures proposées sur le site

 

formations

Calendrier des formations UGICT-CGT

Retrouvez ici toutes les dates et les références des formations proposées par l'UGICT-CGT.

dossier

Retraites : Mobilisation unitaire CGT, CGT-FO, FSU, Solidaires le 10 septembre

Les quatre organisations syndicales se sont rencontrĂ©es lundi 8 juillet et ont rĂ©digĂ© ce communiquĂ© commun par lequel elles appellent Ă  une journĂ©e nationale d’action interprofessionnelle avec grĂšves et manifestations le 10 septembre.

sur la plateforme reference-syndicale

Reference-syndicale.fr

Voir les commentaires

RSF demande la libération des 35 blogueurs emprisonnés ...

28 Juillet 2013, 19:16pm

Publié par presssagrun

RSF demande la libération des 35 blogueurs vietnamiens emprisonnés

RSF demande la libération

des 35 blogueurs vietnamiens emprisonnés

 

En juillet 2012, dans la province de Bac Lieu, la mĂšre de la blogueuse vietnamienne emprisonnĂ©e Ta Phong Tan s’immole par le feu devant un bĂątiment officiel. Ce geste dĂ©sespĂ©rĂ© est une ultime protestation face au procĂšs injuste de sa fille. Celle-ci dĂ©nonçait sur son blog la corruption et les injustices au Vietnam. Sa mĂšre n’a pas pu se rendre Ă  l’audience. "Elle Ă©tait tellement inquiĂšte pour sa fille", tĂ©moigne un activiste vietnamien. Dans sa prison, la blogueuse n'a pas Ă©tĂ© informĂ©e du dĂ©cĂšs de sa mĂšre.

 

Ce cas n'est pas isolĂ© ! Le rĂ©gime vietnamien traite avec cruautĂ© ceux qu’il considĂšre comme des criminels, qui ne font pourtant que dĂ©voiler la rĂ©alitĂ© hors des vĂ©ritĂ©s officielles.

Au Vietnam, les vagues d’arrestations de celles et ceux qui tentent de porter une information libre sur Internet se succĂšdent depuis plusieurs annĂ©es. Les 35 blogueurs emprisonnĂ©s Ă  ce jour sont privĂ©s de libertĂ© au seul motif qu’ils rĂ©sistent Ă  la propagande d’un pouvoir despotique.

Agressions, harcÚlement des familles, fermetures de blogs, filtrage du réseau, cyber-attaques, peines de prison : voilà le traitement que réserve le régime vietnamien aux voix libres du Net.

 

Ne laissez pas les ennemis d’Internet prendre le pouvoir sur le web, ne laissez personne dire que vous avez laissĂ© la censure triompher !

Faire valoir votre voix ne vous prendra qu’une minute ! Signez notre pĂ©tition pour la libĂ©ration des 35 blogueurs vietnamiens emprisonnĂ©s :

SIGNEZ LA PETITION

Merci

Christophe Deloire, Secrétaire général de Reporters sans frontiÚres


Christophe Deloire
Directeur général de Reporters sans frontiÚres

Signature Christophe Deloire

Voir les commentaires

Les policiers de Trappes, le conducteur du train espagnol qui a déraillé. Tous sur FB. Ce que ça change pour rendre la justice ...

26 Juillet 2013, 21:18pm

Publié par presssagrun

Logo @si

Gazette d'@rrĂȘt sur images, n° 293

Les faits-divers de l'été viennent le montrer une fois de plus : du conducteur de trains espagnol amateur de grande vitesse (1), aux policiers de Trappes (2), tout le monde est sur Facebook, et cela bouleverse la nature du travail de journaliste. Et si l'on y réflechissait un peu ? Et si on profitait des vacances pour prendre un peu de distance avec l'actualité immédiate ?

 

Trop souvent, dans l'année, cette actualité nous emprisonne dans ses exigences. L'été est l'occasion de s'en dégager : nous avons choisi cette année de donner longuement la parole à des sociologues, qui se penchent sur les médias et les médiatisations. Justine Brabant est allée les interroger sur leurs parcours, leurs travaux, mais a aussi souhaité revenir avec eux sur maints sujets d'actualité.

 

Premier de la sĂ©rie, Dominique Cardon, chercheur aux multiples centres d'intĂ©rĂȘt. Heureux hasard qui nous ramĂšne aux faits-divers de l'Ă©tĂ©, il a notamment travaillĂ© sur "les cinq grands types d'exposition de soi sur le Net". Mais pas seulement. Si vous voulez tout savoir sur les secrets de l'algorithme de Google, sur la maniĂšre dont hippies et militaires ont inventĂ© ensemble Internet, mais aussi...sur le compteur du TĂ©lĂ©thon, notre Ă©mission est ici (3).

Et si vous n'ĂȘtes pas abonnĂ©, pour vous donner envie de la regarder, vous pouvez en regarder un montage gratuitement (4).

 

Daniel Schneidermann

 

 

Pour voir nos émissions, abonnez-vous. C'est trÚs simple, et le tarif est modique : 1 euro pour un jour, ou 3,50 euros par mois, ou encore 40 euros par an. C'est le prix de notre liberté ! Pour vous abonner, pour un jour, pour un mois ou pour un an, c'est là (5) !

Voir les commentaires

LES ENVOLEES de LA CIGALE - 4 Ăšme Ă©dition: le jeudi 10 octobre 2013...

26 Juillet 2013, 21:02pm

Publié par presssagrun

LES ENVOLEES LA CIGALE - 4 Ăšme Ă©dition
jeudi 10 octobre 2013
 
Faire la courte échelle à la scÚne ascendante en permettant une exposition et une audience plus importante constitue le socle du concept des Envolées de la Cigale.

La Cigale se positionne, le temps d’une soirĂ©e, comme producteur et souhaite offrir une vitrine prestigieuse aux artistes de demain.

Cette année, Les Envolées reviennent avec un plateau 100% français. La crÚme des groupes pop rock se partage la prestigieuse scÚne de La Cigale!

Et Les EnvolĂ©es voient les choses en grand pour cette 4Ăšme Ă©dition puisque l'Ă©vĂ©nement investit Ă©galement La Boule Noire le mĂȘme jour et met en place un systĂšme de pass entre les deux salles!
 
THE LANSKIES (FR)                                                                / La Cigale

 
Formé en 2007, Les petits Princes de la Hot-Wave dépoussièrent les années 80 avec force et culot. Leur énergie est basée sur des rythmiques de la vague post-punk, auxquelles s’ajoutent des guitares mélodiques et percutantes.
Leur deuxiĂšme album « Hot Wave » , oĂč les influences hip-hop se mĂȘlent Ă  leur ADN rock. En travaillant avec le sorcier Clive Martin (The Dodoz, NaĂŻve New Beaters), ils aboutissent Ă  un album percutant enchaĂźnant 10 titres imparables, dont l’efficacitĂ© n’a d’égal que le plaisir pris Ă  Ă©couter ce son rock aux multiples influences. Sortie de l’album «Hot-Wave» prévu pour Janvier 2014
 
VON PARIAHS (FR)                                                                 / La Cigale

 
En seulement quelques années d’existence, les nantais des Von Pariahs ont déjà marqué les esprits. Leur musique est en phase avec leur Ă©poque : un mĂ©lange de mĂ©lodies rock, punk, brutes et franches, qui rencontre la puissance des annĂ©es 80, de la cold wave Ă  la no wave en passant par le shoegaze : c’est Gang Of Four qui se mixe avec Jesus And Mary Chain, Joy Division et Talking Heads. Le tout chantĂ© d’une voix sincĂšre et singuliĂšre en anglais – Sam, le chanteur, est originaire de Jersey.
Bref, leur musique est celle d’une gĂ©nĂ©ration d’artistes qui, grĂące au net, a digĂ©rĂ© rapidement toute l’histoire de la musique pour mieux la dissĂ©quer, n’en retenir que le meilleur et composer de vraies chansons originales tournĂ©es vers l’avenir.
1er album le 30 septembre 2013 (Yotanka/Differ-Ant)
 
GRIEFJOY (FR)                                                                        / La Cigale

 
Quelques notes de synthĂ©s, un piano d'oĂč coulent des larmes, une rythmique syncopĂ©e et une voix qui vous invite Ă  goĂ»ter. "Taste Me"
 Bienvenue dans le monde de Griefjoy et de leur premier album : ambitieux, lyrique et fier, et qui esquisse aussi quelques pas sur le dancefloor. Exit Quadricolor, place Ă  Griefjoy. Si du passĂ© ils ont fait table rase pour s'offrir un nouveau dĂ©part, les quatre profitent de leur expĂ©rience, de leur technique et de leur maitrise des enregistrements en studio.
1er album le 23 septembre 2013 (Arista/Sony)
 
YOU AND YOU (FR)                                                       / La Boule Noire

 
Le premier album de You and You, Keep It Safe, est une petite merveille nourrie au folk amĂ©ricain et Ă  la pop anglaise, avec une pointe de soul. Ses titres emprunts du parfum de l’enfance, de dĂ©sirs d’évasion et d’ambiances oniriques surrĂ©alistes, sont magnifiquement portĂ©s par la voix attachante et chargĂ©e d’émotion de Felix Perez, et par de chaleureux arrangements boisĂ©s.
Ils s’insinuent en vous en douceur, insidieusement, profondĂ©ment, pour ne plus vous lĂącher, loin de toute esbroufe superficielle ou d’un quelconque phĂ©nomĂšne de mode.
1er album "Keep it Safe" sorti le 17 juin 2013
 
TULSA (FR)                                                                     / La Boule Noire

 
C'est dans un appartement bordelais qu'en 2010 Elise et BĂ©rĂ©nice ont crĂ©Ă© les bases de Tulsa. Un Bring You My Love de P.J. Harvey pouvait autant alimenter leurs improvisations qu'un bon vieux Blind Lemon Jefferson. L'annĂ©e suivante, KĂ©vin et ClĂ©ment les rejoignent et dĂ©ploient toute la richesse du duo, amenant avec eux une rythmique et des lignes mĂ©lodiques tout droit sortis du whisky de Tom Waits. Minimalistes, Ă©purĂ©es sans ĂȘtre lo-fi, leurs mĂ©lodies folk-blues laissent planer l'Ă©motion. Brutes mais pas crues, sombres mais pas dĂ©primantes.
Avec sa guitare sans fard, des choeurs envoûtants, le blues caverneux de Tulsa fait merveille.
 1er EP juin 2013 (Because Music)
 
RETOUR SUR LES EDITIONS PRÉCÉDENTES
LES ENVOLÉES #3
La pop anglaise et la pop française ont Ă©tĂ© mises Ă  l’honneur le 13 FĂ©vrier 2013 
TAHITI 80 – WAVE MACHINES – THE POPOPOPOPS
                                                                                            
LES ENVOLEES #2
La seconde édition proposée le 1er juin 2012 a fait la part belle aux guitares et aux prometteurs combos pop rock français.
THE DODOZ - HOUSSE DE RACKET - KID BOMBARDOS   
                                                             
 LES ENVOLÉES #1
Le 16 septembre 2011, la premiĂšre Ă©dition , mettant en scĂšne l’électro rock français a dĂ©montrĂ© tout l’intĂ©rĂȘt d’une telle dĂ©marche. Le public a largement rĂ©pondu prĂ©sent et l’évĂ©nement a bĂ©nĂ©ficiĂ© d’une belle couverture mĂ©diatique.
THE TOXIC AVENGER - ANORAAK - NASSER
                    
LIBERATION : Intitulé les Envolées, un simili-festival y réunit en effet trois entités qui, à elles seules, offrent un juste panorama de la créa- tivité indigÚne, de Nantes à Paris via Marseille....

METRO  : Une chance pour les futures stars de la musique...RĂ©unir un pla- teau de trois jeunes groupes français prometteurs, qui ne rempliraient pas forcĂ©- ment Ă  eux seuls une salle aussi prestigieuse...

PARISCOPE .... Apres une premiere édition en septembre 2011, Les Envolées remettent le couvert. Le concept : mettre en avant trois nouveaux talents sur une scene digne de ce nom ....

A NOUS PARIS ... Pour leur 3ème édition, Les Envolées décollent vers trois destinations...Trois arguments de poids.
 
INFOS PRATIQUES
La Cigale / La Boule Noire                                                                                                                   
120 boulevard Rochechouart
75018 Paris
M° : Anvers ou Pigalle (Lignes 2  et 12)

 Infos : 01 49 25 81 75                                                                

                                             
Horaires
19h-22h30

Prix
Pass Cigale / Boule Noire : 28 euros
A La Cigale : 19h - 22 euros
A La Boule Noire : 19h30 - 12 euros

Billetterie
Digitick.com et points de vente habituels.

 
 

Voir les commentaires

LE BEN FRANKLIN POST FÊTE SES 5 ANS ! Et organise un concours photos sur les US ...

26 Juillet 2013, 20:46pm

Publié par presssagrun

Spotlight Juillet 2013

PUNK : Chaos to Couture, au Met de New York

La mode est un art et un art de vivre qui influence maniĂšre de penser, mais aussi de se comporter. Une exposition mise en place par l’Institut du Costume du musĂ©e Metropolitan de New York, s’intĂ©resse aux rapports entre le mouvement punk et la haute couture, et ce de la naissance du mouvement punk (dans les annĂ©es 1970) Ă  aujourd’hui.

 

 

"LE BEN FRANKLIN POST" EST UN MAGAZINE DE L'AGENCE FRANCE USA MEDIA, BASÉE À LOS ANGELES, AVEC DES CORRESPONDANTS À NEW YORK, WASHINGTON, CHICAGO, AUSTIN ET SAN FRANCISCO.

 

Pour en savoir plus sur les SERVICES AUX PROFESSIONNELS DES MÉDIA :

WWW.AGENCE-FRANCEUSAMEDIA.COM

 

Suivez-nous sur TWITTER @benfranklinpost.com

Aimez-nous sur FACEBOOK "Le Ben Franklin Post"

 

APPLICATION gratuite pour iPad et iPhone .

 

Toutes les informations pour les Français aux Etats-Unis, sur les sites des consulats de France, dans notre page "Ressources".

 

 


 

 

Los Angeles, le 26 juillet 2013

LE BEN FRANKLIN POST FÊTE SES 5 ANS !

et organise un concours photo sur les Etats-Unis

 

Du 25 juin au 31 aoĂ»t, les concurrents peuvent envoyer leur photo “amĂ©ricaine” prĂ©fĂ©rĂ©e. Paysage, portrait, scĂšne de rue, etc. Le jury se prononcera dĂ©but septembre. Les trois premiers verront leur photo publiĂ©e sur Le Ben Franklin Post. Le jury est composĂ© de :

-       Olivier Mirguet, rĂ©alisateur et photopraphe (agence Vu)

-       Emmanuelle Choussy, photographe (agence Gamma)

-       Guillaume Serina, directeur de France USA Media et rĂ©dacteur en chef du Ben Franklin Post.

 

Les candidats peuvent soumettre leur photo Ă  franceusamedia@gmail.com

— AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE —

 Bruce Springsteen, un songwriter  pas comme les autres

Le documentaire “Springsteen & I” sort mondialement cette semaine. Il relate le lien trĂšs particulier entre les fans et le chanteur amĂ©ricain. Ici, une interview de 2002 du “Boss” au moment de sa tournĂ©e “The Rising”, aprĂšs le 11-Septembre. Avec INA.FR.

HEBDO

SERIE EN 4 EPISODES SUR L'IMMIGRATION AU TEXAS

A l’approche d’une rĂ©forme migratoire d’envergure actuellement en discussion Ă  Washington, plongĂ©e dans l’univers des Mexicains venus travailler aux Etats-Unis.

1/4 : Avec les sans-papiers de Houston

2/4 : Au bord du Rio Grande, le visage de l'Amérique de demain

NEWS

Wikileaks : Le procureur militaire charge Bradley Manning

New York : Une Ă©lection municipale trĂšs "sexy"

La CIA veut aussi contrĂŽler le climat

U.S. Air Force cherche pilotes désespérément

Scandale : Tsarnaev en "rock star" sur la couverture de Rolling Stone

Montreux : Avec Prince, le funk n'est pas mort

 

 

Voir les commentaires

Invitation Ă  la cagnotte "Atelier et fournitures pour travailler, sur Leetchi.com ...

26 Juillet 2013, 20:34pm

Publié par presssagrun

  Atelier et fournitures pour travailler

 

Nathalie, l'organisateur de la cagnotte «Atelier et fournitures pour travailler» vous réinvite à participer à cette derniÚre.

Message :


J ai besoin de vous pour participer comme vous le pouvez Ă  concrĂ©tiser un projet dans mon atelier . Poursuivre mon activitĂ© artistique dans de bonnes conditions ,et pour rece ...lire la suite sur le site leetchi

 
Participer Ă  la cagnotte
 

Pas de besoin de s’inscrire pour participer !
C'est simple, sécurisé et gratuit.sur le site www.leetchi.com

Je ne souhaite pas participer

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 > >>