Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
www.presssagrun.com

Dessiner avec un fil . Eve de Mediros: du 12 au 14 avrl 13 ...

3 Avril 2013, 19:50pm

Publié par presssagrun

         
logo-ddessin-132

EVE DE MEDEIROS

PRESENTE 3 ARTISTES

pour la 1Ăšre Ă©dition de DDessin[13] du 12 au 14 avril 2013

3 univers intenses

LUCIE PICANDET

L'artiste qui utilise le fil comme un crayon est proposée pour le concours DDessin[13]

THIBAULT LUCAS

L'artiste a, également, accepté de participer à une vente aux enchÚres d'art contemporain dirigée par Maßtre Pierre Cornette de Saint Cyr au profit des enfants malades et en difficulté de la Fondation Paul Parquet. Cette vente se déroulera le Dimanche 14 avril 2013 à l'HÎtel Arturo de Neuilly-sur-Seine.

AMELIE LENGRAND

Un voyage dans la diversité de son travail.

www.evedemedeiros.com

A ne pas manquer !

Eve de MĂ©deiros - Stand B6 - 1er Ă©tage
Salon DDessin13 du 12 au 14 avril 2013.
Présentation à la Presse : le 11 avril de 14h à 16h
Vernissage le 11 avril Ă  partir de 18h
Atelier Richelieu - 60, rue de Richelieu - 75002 Paris
contact@evedemedeiros.com - + 33 620 420 085 - www.evedemedeiros.com

***
plongeoire
heritage- Amélie Lengrand
Echelles - amelie lengrand

AMELIE LENGRAND

Crayon ou encre

Le dessin d'AmĂ©lie Lengrand nous embarque dans un surrĂ©alisme oĂč architecture et abstration se cotoient.

www.amelielengrand.com

***
hindou_30x20cm Thibault Lucas
boudhiste_30x20cm Thibault Lucas
Champs - Thibault Lucas

THIBAULT LUCAS

Encre et feutre

utilise l’encre et le feutre et prĂ©sente une installation de 12 dessins de la sĂ©rie « Champs » et sa vision du « SacrĂ© ».

www.thibaultlucas.com

***
PastedGraphic-1
mondrian 1
4000 - Lucie Picandet

LUCIE PICANDET

Quand le fil se substitue au crayon

L’artiste utilise le fil et la broderie pour ralentir le trait du crayon dans la sĂ©rie gribouillage. Au contraire, ils traduisent l’exactitude des traits dans l’interprĂ©tation 4000 ou la sĂ©rie sur Piet Mondrian.

www.luciepicandet.com

***
gribouillage---Lucie-Picandet

Commenter cet article